Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Nous sommes désormais tous des analystes de données


Rédigé par Edouard Beaucourt, Tableau Software le 7 Mai 2015

Le terme « Big data » n'est pas seulement une expression à la mode. Ces deux mots définissent une réalité qui prend chaque jour davantage d'ampleur. Nous avons de nombreuses raisons de penser que la profusion des données est une chance inouïe. Nous en savons bien plus qu'auparavant, et ce, sur tous les sujets, qu'il s'agisse de la médecine, des habitudes des consommateurs, du changement climatique, de l'offre en matière de divertissement, et des multi- facettes du monde. Toutefois, ces données sont inutiles s'il n'existe aucun moyen fiable de les analyser et de les comprendre rapidement.



Edouard Beaucourt, Directeur pour la France, la Suisse Romande et l'Afrique du Nord, Tableau
Edouard Beaucourt, Directeur pour la France, la Suisse Romande et l'Afrique du Nord, Tableau
Le modèle traditionnel d'analyse de données repose sur les experts qui conçoivent des rapports à l'aide d'une méthode de programmation complexe intégrant le langage SQL et des bases de données volumineuses. Ce modèle est lent et encombrant. En effet, tandis que l'expert en question est en train d'analyser les données et de concevoir le rapport, la personne qui a besoin des précieuses conclusions de ce rapport prend du retard. Il existe un besoin urgent de comprendre rapidement les données afin de pouvoir prendre les mesures que leur analyse impose au bon moment. Cela signifie que tout le monde doit désormais être à l'aise avec les méthodes de traitement des données qui paraissaient encore très obscures il y a peu.

Nous devons tous devenir des spécialistes des données, quel que soit le poste que nous occupons ou notre domaine d'expertise. Cependant, l'idée même de pénétrer dans le monde des tableaux de bord, du langage SQL et de Hadoop rebute la plupart des personnes dans le monde des affaires. La solution est d'utiliser des outils qui permettent d'explorer facilement une infinité de données sans avoir d'autres connaissances que celles requises pour une utilisation basique d'Excel. C'est pour cette raison qu'émerge actuellement une nouvelle catégorie d'outils de « découverte des données », que Gartner qualifie de « future norme » . La « découverte des données » permet à tout un chacun d'explorer facilement ses données en faisant glisser-déposer des variables, générant ainsi des visualisations instantanées sans recours à aucune ligne de code.

Partager votre expertise
Être à l'aise avec le traitement des données ne signifie plus seulement tirer rapidement des conclusions, il s'agit désormais d'échanger et de collaborer davantage avec les tiers. Les visualisations aident les gens à partager leurs points de vue tout en favorisant le dialogue et la collaboration. Par exemple, Mark Bulling, directeur commercial du réseau multimédia international Mindshare, utilise les visualisations en direct dans le cadre de ses conférences. Ainsi, lorsqu'un de ses milliers de clients pose une question, il lui suffit de quelques clics pour illustrer la réponse. En temps réel. Cela permet d'engager naturellement une discussion ouverte, qui ne sera pas interrompue par la manipulation de données.

Raconter une histoire grâce aux données
Les graphiques interactifs sont plutôt efficaces, mais leur utilité est souvent amoindrie si aucun arc narratif approprié n'est développé pour la présentation de l'analyse. Robert Kosara, ancien professeur à l'université de Caroline du Nord et chercheur en poste chez Tableau, appelle cela l'effet « verre à vin ». Avec un arc narratif, vous commencez par les généralités (le socle du verre), amenez ensuite pas à pas votre auditoire vers l'analyse de vos données (la tige du verre), tout en leur donnant suffisamment de contexte et de pistes pour lancer les sujets d'exploration (le buvant du verre). Raconter une histoire avec vos données est un moyen efficace de communiquer vos idées et de faire en sorte que les autres s'en souviennent. Nous passons chaque jour beaucoup de temps à raconter et à consommer des histoires. Nous devons tirer profit de cet esprit de narration lorsque nous travaillons avec des données.

Version longue et version courte
Tous les secteurs d'activités entrent dans l'ère des données, des nouvelles technologies à la finance, sans oublier les marques grand public. Chaque organisation a désormais une précieuse opportunité de permettre à ses employés de prendre des décisions grâce à ses données. Ceux qui adoptent les nouveaux outils rapides et efficaces pour comprendre leurs données seront récompensés. Ceux qui résistent au changement, en continuant à traiter les données à l'ancienne avec des méthodes chronophages, seront mis à l'écart.

En somme, cette occasion est une nécessité. Nous sommes tous des analystes de données désormais. La question est de savoir à quelle vitesse et avec quel enthousiasme nous jouons le jeu et adoptons les outils nécessaires.




Commentaires

1.Posté par Vallaud Thierry le 10/05/2015 16:03
Si faire du dashboarding avec 3 ou 4 dimensions, un peu drilll up and down et des graphiques c'est de l'analyse de données alors nous sommes tous des analystes de données comme si faire la cuisinne avec des plats surgelés était de être "cuisinier".
Il me semble que la réalité de l'analyse de données est un peu moins simpliste que l'on voudrait nous le faire croire, surtout les éditeurs de solutions de dashboards.
Sinon il y a Findus pour la cuisine et effectivement Excel pour les tableaux de bord, preque que tout le monde à Office, tout le monde connait, sait un peu s'en servir et ces produiits montent en gamme....Power BI, Power Pivot, Power Map....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.