Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Quelle valeur pour la donnée réseau ?


Rédigé par Daniel Crowe, Netscout le 8 Février 2017

La valeur de la data évolue et nous migrons rapidement vers une économie de l’information, où la data devient la nouvelle monnaie d’échange. Amorcée par la transformation digitale (DX), cette tendance inévitable et rapide est d’ores et déjà une réalité. Néanmoins, si cette transformation libère la valeur de la data pour la croissance des entreprises, elle implique également que le canevas de l’activité est désormais tenu par un patchwork de systèmes informatiques, de cloud, et d’applications propriétaires et tierces. Parce que la data est intrinsèquement associée à la performance des entreprises, la véritable valeur de cette information – qu’elle émane d’une interaction mobile, sociale ou autre avec l’utilisateur final – devient évidente. Mais pour soutenir leurs opérations et leur résultat, les entreprises doivent garantir que cette valeur est protégée et exploitée comme il se doit.



Une entreprise transformée

Daniel Crowe, Directeur Régional France et Europe du Sud
Daniel Crowe, Directeur Régional France et Europe du Sud
L’avènement de la transformation digitale a un impact sur chaque secteur individuel, du commerce aux services financiers, de la fabrication à l’industrie lourde. L’entreprise n’a jamais connu un tel bouleversement, qui oblige des marques très établies à se méfier en permanence de nouveaux entrants disruptifs et agiles, qui tirent avantageusement profit du cloud pour développer de nouveaux modèles de croissance.

Dans cette ère très concurrentielle, les entreprises deviennent si dépendantes à la vitesse et à l’échelle des systèmes informatiques qui constituent la colonne vertébrale de leur activité, que chaque ajustement, chaque mise à niveau et lot de data doit être contrôlé attentivement pour garantir la fluidité des opérations. Avec l’introduction des technologies sans fil, des services et applications cloud, et de l’internet des objets, leur infrastructure informatique est devenue si vaste et complexe qu’interruptions et défauts de services sont plus à même de se produire, non seulement pour le réseau lui-même mais aussi pour la capacité des entreprises à accéder aux perspectives que leur offrent la data et à agir en fonction.

Par conséquent, les entreprises doivent impérativement assurer un suivi de leur environnement d’infrastructure – notamment réseau, calculateurs et systèmes de stockage – afin d’identifier et résoudre les problèmes avant que l’utilisateur final soit impacté. Celles qui ne maîtrisent pas ce qui se passe chaque seconde et chaque minute de chaque jour ne seront tout simplement pas en mesure de survivre dans cette nouvelle économie digitale. Un constat particulièrement vrai si on tient compte de la rapidité avec laquelle les entreprises opèrent dans cet environnement digital où il est impossible d’éviter entièrement les problèmes. Les entreprises doivent saisir les problèmes quand ils se présentent, et les résoudre avant qu’ils se muent en difficulté d’ampleur.

De l’importance d’une veille en temps réel

Reste qu’en matière d’orientation à prendre, les entreprises doivent prendre les bonnes décisions afin d’atteindre ces objectifs. Pour le faire efficacement, elles doivent disposer d’une vision en temps réel des services sur lesquels elles s’appuient. Ce qui n’est possible que par un contrôle permanent de leur infrastructure informatique – condition préalable à cette perspective en temps réel. Ce contrôle fournit en effet la matière première pour identifier et isoler toute anomalie qui pourrait représenter un obstacle à une performance efficace. Permise par une data en temps réel traduite en information exploitable, cette assurance représente une immense valeur pour l’entreprise en termes de productivité et de recettes.

On le voit, le contrôle de réseau en temps réel revêt une importance considérable. Communiquée et stockée, la data est le carburant de la nouvelle entreprise digitale, et doit à ce titre être protégée. Si elle est impactée d’une manière qui endommage la performance des résultats et la rentabilité, les conséquences seront lourdes, notamment parce que nous vivons dans une époque où les multinationales sont très exposées aux violations de sécurité et aux pénuries réseau.

Au regard de ces enjeux, on commence à comprendre l’importance d’une analytique réseau et d’une veille actionnable cohérentes et fiables, d’autant que l’infrastructure informatique est reconfigurée en permanence pour soutenir l’adoption de nouvelles applications et de logiciels cloud. Parce que le déploiement des éléments réseau et infrastructure est toujours plus automatisé – ce qui améliore considérablement la vitesse de livraison mais augmente également le risque de problèmes –, il devient plus qu’essentiel de redoubler de vigilance en termes de contrôle réseau.

Une question se pose néanmoins. Quelle est la valeur d’1 Go de données pour une entreprise privée ou une organisation publique ? Même si tous les systèmes fonctionnent correctement, cette valeur intrinsèque reste significative en termes de perspective clientèle pour plusieurs unités. Le coût potentiel de la perte de données, de la corruption d’informations ou des violations de sécurité est néanmoins beaucoup plus élevé. Ces informations pourraient coûter à l’entreprise des millions de dollars, sans compter les dommages durables sur sa réputation.

La réalité de la sécurité des données

Que la sécurité du périmètre réseau soit menacée par des attaques malveillantes devient malheureusement inévitable. Pour de nombreuses entreprises, tout n’est qu’une question de temps, notamment si elles font face à un adversaire qui dispose de ressources significatives. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elles doivent perdre des données, avec un impact négatif sur leur performance et une réputation ternie. La réalité de l’environnement réseau moderne rappelle l’importance cruciale d’une visibilité en temps réel des vecteurs de menace et des anomalies, afin d’identifier ces dangers avant même qu’ils n’entraînent des dommages. Ce n’est toutefois pas le seul risque encouru par les réseaux d’entreprise. Les systèmes informatiques sont également soumis à tous types de problèmes en raison de matériels défectueux, de problèmes d’intégration, de configuration automatisée ou d’erreur humaine. Si pour quelque raison que ce soit, la productivité ou la rentabilité sont entachées par une mauvaise connectivité ou des problèmes imprévus, la valeur de la data réseau devient alors elle aussi plus évidente.

La transformation digitale génère des opportunités considérables mais augmente dans un même temps le niveau de menace pour les entreprises. Sans les outils adaptés pour identifier les problèmes de performance et de sécurité informatique, et empêcher une perte de contrôle, la transformation digitale peut rapidement devenir une source de risques accrus plutôt qu’un vecteur d’innovation disruptive. Tout est lié : la data devient la proposition de valeur des entreprises. Le nouveau défi qui les attend consiste donc à devancer les soucis informatiques avant qu’ils ne deviennent des problèmes majeurs. Pour ce faire, elles doivent s’assurer de leur capacité à préserver leur performance.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.