Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


SAS annonce Visual Analytics : une bête de course !


Rédigé par le 23 Mars 2012

Aujourd'hui si vous n'êtes pas "in memory", "big data", "hadoop" et "datavis"… vous n'êtes rien… Et si vos clients ont bien du mal à mettre en oeuvre des applications concrètes de ces technologies, peu importe, ils les réclament. SAS lance Visual Analytics pour répondre à cette attente.



SAS Visual Analytics sur iPad
SAS Visual Analytics sur iPad
SAS l'a bien compris en faisant évoluer ses outils pour couvrir ces futurs champs d'application de l'analyse de données. Et le produit miracle qui répondra d'un coup à toutes ces tendances s'appelle SAS Visual Analytics. Annoncé hier, il fait partie de la gamme SAS High-Performance Analytics.
Un produit miraculeux car selon son éditeur, il va vous permettre de fouiller de grands volumes de données, de les explorer de manière visuelle, et de partager vos trouvailles sur le web et sur iPad.
Visual Analytics est "le premier outil en mémoire spécifiquement créé pour la visualisation graphique de gros volumes de données qui fonctionne sur des machines peu couteuses, non propriétaires", explique SAS.

Un produit qui relance également l'affrontement entre les utilisateurs et les départements informatiques. "SAS Visual Analytics offre un double bonus. La rapidité de l'analyse en mémoire; et le self-service qui élimine l'attente traditionnelle des rapports générés par les départements informatique", explique Dan Vesset, Vice-Président chez IDC.

L'outil s'appuie sur SAS LASR Analytic Server, qui stocke et analyse les données en mémoire. Ce serveur utilise Hadoop comme architecture de stockage local. Il aurait été testé sur plusieurs milliards de lignes de données. Il tourne sous Linux (Red Hat ou Suse); Le client mobile pour iPad est disponible sur l'App Store d'Apple. Le serveur est disponible dans plusieurs configurations :
- l'entrée de gamme est basée sur un serveur à 8 lames qui totalise 96 coeurs de processeurs, 768 Go de RAM et 4,8 To de disque;
- le haut de gamme est basé sur un serveur à 96 lames qui totalise 1152 coeurs de processeurs, 9,2 To de RAM et 57,6 To de stockage sur disque… dommage le prix de vente n'est pas mentionné !




Commentaires

1.Posté par Luc le 23/03/2012 13:57
1152 coeurs de processeurs !! WAOUW !! 30 Millions de dollars ?

2.Posté par Jean-Baptiste le 23/03/2012 18:22
Chez DELL, c'est plutôt 1 million d'euros pour une configuration de 96 lames.

3.Posté par Serge le 26/03/2012 15:46
Impressionnante configuration.
Dommage que la capture d'écran présente une analyse basée sur les vielles données de démonstration "cars1993". De mémoire, il y a moins d'un millier de lignes.
;-)

4.Posté par Philippe Nieuwbourg le 26/03/2012 15:53
Bravo à Serge qui aurait détecté cette erreur depuis la Thaïlande !
Alors à vous de jouer, si vous connaissez bien les outils SAS, suivez le lien et commentez les copies d'écran fournies par l'éditeur.

5.Posté par Michel Karma le 26/03/2012 18:24
A force de parler de Big data, on en a presque oublié le Data mining, avec ses algorithmes de détection de corrélations entre les données et de segmentations automatiques. Enfin avec SAS un acteur majeur qui revient à l'humain et à la philosophie de départ de la BI qui met le décideur au centre de la prise de décision : une exploration graphique et quasi-instantanée de gros volumes de données. Une approche dynamique, différente et complémentaire du reporting statique qui domine aujourd'hui la BI. Une optique dynamique permise désormais avec les traitements de données en RAM, même si ce type de technologie est disponible depuis déjà une vingtaine d'années. Ce sont les gros volumes de données et la RAM abondante et bon marché, tous deux désormais monnaie courante, qui changent réellement la donne.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.