Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


ZEDCE formalise, fiabilise et accélère son processus d’élaboration budgétaire grâce à la mise en place de Cognos Planning


Rédigé par Dimo Gestion le 17 Juillet 2006



Grâce à sa maîtrise de l’usinage, du rodage et de la rectification, Zedce est un spécialiste reconnu de la super finition des pièces de précision et travaille à 80% pour l’automobile et à 20 % pour d’autres secteurs comme la robotique ou le textile. Positionnée sur des domaines porteurs comme l’injection, les pompes ou encore les turbo-compresseurs, la société enregistre un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros pour un effectif de 210 personnes. 60 % de la production est destinée à l’exportation, essentiellement en Europe. Soucieux de conserver une dynamique de croissance dans un environnement concurrentiel agressif, Zedce investit pour suivre la demande client (qualité, délai et coût) et garder son indépendance.

Piloter l’entreprise au quotidien

Dans un secteur d’activité dont les exigences en termes de coûts et de logistique sont drastiques, Serge Chretin, PDG de Zedce, réalise que la gestion du budget sur tableur n’est plus suffisante et qu’il devient nécessaire de la formaliser. Aussi, il recherche un outil souple et convivial pour, au-delà de
l’élaboration budgétaire traditionnel, piloter l’entreprise au quotidien ce qui signifie :
- être réactif par rapport aux variations de volume
- établir des simulations par rapport aux pressions sur les prix exercés par les clients
- formaliser, fiabiliser et accélérer le processus d’élaboration budgétaire et surtout son suivi mensuel (analyse d’écart, budget flexible)
De plus, la solution requise doit permettre un pilotage sur 12 mois glissants et une planification
stratégique. Le projet tend également vers une élaboration budgétaire par les responsables de département et à une consolidation par la direction administrative et financière. En effet, pour l’instant, elle est concentrée au sein de la direction avec une diffusion des objectifs auprès de responsables.

Un véritable projet d’entreprise

L’ensemble des besoins est défini par la direction financière et administrative et le contrôle de gestion et dépasse les ambitions d’un simple projet informatique.
Dans le cadre de sa mission de conseil, Xavier Bouin, directeur associé de la société BSP Consulting, spécialisée dans l’optimisation de la planification financière et du processus budgétaire, propose naturellement son offre complète en partenariat avec DIMO Gestion, intégrateur de la solution Planning de Cognos. La solution Cognos Planning, souple et conviviale, répond parfaitement aux exigences de l’entreprise en terme de fonctionnalités, qualité et de prix.
La décision validée, l’intégration et la formation assurées par DIMO Gestion se déroulent sur le mois de juin pour une utilisation dès le mois de juillet pour le budget 2006.
Le budget est alimenté de données issues de différentes sources :
- gestion de production (prévision de production, prix de revient standard, production réalisée)
- gestion commerciale (chiffre d’affaires)
- comptabilité (produits et charges)
- gestion de la paie (personnel et salaires)

Aussi, Cognos planning permet d’obtenir facilement :
- la ventilation du chiffre d’affaires par produits et par clients
- la typologie produits / clients stratégiques / non stratégiques
- la répartition des charges par département analytique
- le regroupement des charges par nature

Un retour sur investissement inférieur à un an

Grâce à la mise en place de Cognos Planning, Zedce constate aujourd’hui des bénéfices aussi bien qualitatifs :
- fiabilisation des données
- valorisation de son image vis à vis de ses partenaires (banques et clients)
que quantitatifs :
- en nombre de jours pour l’élaboration budgétaire
- en nombre de jours pour le suivi budgétaire et le reporting
- retour sur investissement inférieur à un an
Dès la première année, le gain est appréciable et d’ores et déjà sont prévues de nouvelles utilisations :- la préparation du plan de trésorerie
- l’intégration des données bilantielles en N+1 pour le calcul de la rentabilité.