Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Aujourd'hui, Decideo.fr a 20 ans


Rédigé par le 8 Juillet 2024

Le site que vous consultez actuellement fête aujourd’hui même ses 20 ans ! Vingt ans sous sa forme actuelle, car Decideo a connu plusieurs périodes d’adolescence avant d’atteindre la maturité.



Philippe Nieuwbourg (2024)
Philippe Nieuwbourg (2024)
Tout d’abord, ce fut une lettre d’information sur papier, qui s’appelait tout simplement L’Informatique Décisionnelle. Le tout premier abonné à m’avoir envoyé son chèque était le responsable décisionnel du CHU de Toulouse.

Nous étions dans les années 90. Imprimée sur papier, envoyée par La Poste; elle a été remplacée par une newsletter par télécopie pour coller au mieux à l’actualité. Des télécopies envoyées page par page, abonné par abonné, à partir d’un télécopieur sans chargeur ! Puis je suis passé au mail, via Calvacom et ensuite via un logiciel d’emailing. Nous étions à l’époque des débuts de Business Objects, et d’un mémoire voyage de presse organisé pour Cognos au Canada, par Rumeur Publique, Christian Giacomini et Christophe Ginisty.

C’est au début des années 2000 qu’apparait le nom de Decideo, au cours d’une réunion avec Barbara Poirette, Fanny Vaccaro, et Véronique Blanc. C’est Véronique si je me souviens bien, qui avait suggéré ce nom… mais la mémoire peut me faire défaut.

Viendra ensuite le temps du premier site web, développé par mes soins en PHP, avec une routine aléatoire pour afficher en première page des articles différents à chaque consultation.

Grâce à Hervé Gonay, je découvre quelques années après le jeune CMS développé par une start-up corse, WMaker. Une révélation ! Un grand merci à Sébastien Simoni et Jérome Pietri ! Sans vous, Decideo ne serait pas ce qu’il est devenu. Car 20 ans après (vous pourriez quand même d’ailleurs me faire une remise de fidélité sur l’abonnement annuel !) Decideo est toujours hébergé par WMaker. Ce CMS est-il parfait ? Non ! Mais honnêtement, je n’ai pas trouvé mieux.

Et donc, 14 000 articles et contenus plus tard, Decideo continue de servir ses milliers de lecteurs quotidiens avec des communiqués, des articles, des opinions, des podcasts, etc. Merci à tous pour votre fidélité.

De quoi parlait-on le 8 juillet 2004, le jour du lancement de Decideo.fr ?

Trois articles étaient publiés :

- Un article de votre serviteur sur la grogne des clients Microstrategy suite à une augmentation des tarifs de maintenance
- Une interview utilisateur de Axa écrite par une de mes collaboratrices de l’époque Olivia Sinard
- Et un avis d’expert de Michel Bruley, alors directeur de la communication de Teradata France, et qui reste encore aujourd’hui, malgré une retraite méritée, un contributeur régulier de Decideo.fr

Decideo.fr sera-t-il encore là dans 20 ans ? Sans doute pas, mais nous n’avons pas l’intention de mettre la clef sous la porte tout de suite. Il y a encore tant de choses à écrire et à dire sur le décisionnel. Data Mesh, Modern Data Stack, IA générative… les nouveaux thèmes sont nombreux et nous nous devons de les traiter.

Bien souvent - et ça ne me rajeunit pas - je rencontre des lecteurs qui me racontent qu’ils ont été des lecteurs fidèles de Decideo depuis les bancs de l’université. Les premiers étudiants SIAD de Toulouse ou de Poitiers s’en souviennent certainement. Aujourd’hui c’est Tik-Tok, YouTube et Instagram qui nous permettent de toucher les futurs Data Analysts, Data Engineers, et Data Architects.

Merci à tous ceux que j’ai cité et ceux que j’ai oublié. Merci aux milliers de lecteurs d’hier, d’aujourd’hui et de demain !




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.


Twitter
Rss
LinkedIn
Facebook
Apple Podcast
App Store
Google Play Store