Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Avec sa version 3.4, Neo4j démocratise les données connectées pour les entreprises et les utilisateurs


Rédigé par Communiqué de Neo4j le 3 Mai 2018

Cette nouvelle version consolide la position dominante de Neo4j sur le marché et dote les utilisateurs métier d'outils de visualisation.



Avec sa version 3.4, Neo4j démocratise les données connectées pour les entreprises et les utilisateurs
Neo4j, la première plateforme pour les données connectées, a annoncé aujourd'hui la disponibilité de Neo4j 3.4, qui inclut la scalabilité horizontale, l'amélioration des performances de plus de 50%, la recherche géospatiale 3D et de nombreuses améliorations opérationnelles.

Fidèle à sa vision de rendre les données connectées - alimentées par la technologie des graphes- accessible à un plus grand nombre d'utilisateurs, la société a annoncé la sortie d'un nouveau produit, Neo4j Bloom, qui simplifie les échanges entre les développeurs et les parties prenantes de l'entreprise.

Cette version inclut également des améliorations de la célèbre base de données de graphes de Neo4j, dont une augmentation de plus de 50 pourcents de la scalabilité horizontale et de la performance.

Selon Emil Eifrem, P-DG et cofondateur de Neo4j, ces améliorations sont un pilier essentiel pour les cas d'usage de la technologie de graphes tels que la détection de fraude, les moteurs de recommandation en temps réel et les graphes de connaissances qui alimentent l'intelligence artificielle.

“Si l'on considère la liste de nos clients actuels, il est prouvé que les données connectées transforment les entreprises,” indique Emil Eifrem. “Avec Neo4j 3.4 et Neo4j Bloom, nous poussons plus loin les capacités de la plateforme de graphes Neo4j pour la rendre plus accessible, plus facile à utiliser afin de garder une longueur d'avance sur les demandes accrues de performance chez nos clients existants."

La visualisation des données pour les utilisateurs non techniques
Neo4j Bloom est un produit de visualisation et d'exploration de graphes qui transforme le concept abstrait des relations entre données en vues tangibles et facilement compréhensibles.

"Neo4j Bloom a été spécifiquement conçu pour mettre en lumière les relations entre les points de données de façon intuitive, en particulier pour les décisionnaires et les parties prenantes qui n'ont pas forcément de compétences techniques" poursuit Emil Eifrem.

Neo4j Bloom est entièrement intégré à la plateforme de graphes Neo4j. Contrairement aux outils traditionnels d'exploration des données, Bloom révèle la manière dont les éléments sont reliés entre eux et donne ainsi une visibilité sur leur contexte. Sans connaître un langage de requête, les utilisateurs peuvent explorer le graphe par le biais de formules de recherche, zoomer puis sélectionner un nœud dans le graphe pour examiner et modifier ses propriétés. Ils peuvent également élaborer des scénarios pour améliorer la collaboration entre les utilisateurs.



Exemple de visualisation de graphes avec Neo4j Bloom.

Nouvelles fonctionnalités dans la base de données de Neo4j

Comme Neo4j travaille avec des milliers d'organisations qui collectent des ensembles de données toujours plus volumineux, la base de données Neo4j se doit de tenir la cadence. Les améliorations de la version 3.4 comprennent :
Le multi-clustering : les utilisateurs peuvent créer et gérer plusieurs graphes, dont chacun opère dans son propre cluster causal évolutif. Le multi-clustering permet d'avancer vers une scalabilité horizontale complète. Il peut être utilisé pour suivre une logique de partitionnement des graphes, créer des systèmes Saas à haute disponibilité, à grande échelle et mutualisés ou superviser différents déploiements de graphes dans l'entreprise - par exemple, l'élaboration de systèmes de traçabilité des données par pays et conformes au RGPD (Règlement général sur la protection des données).
Séries temporelles et géospatiales en 3D. Neo4j 3.4 propose davantage de cas d'usage en ajoutant à Cypher des fonctionnalités de recherche par date, par heure et géospatiales en 3D. Dorénavant, les clients peuvent facilement mettre au point des fonctionnalités de recherche radiale du type "trouver tous les commerçants qui vendent du chocolat dans un rayon de 100 mètres" ou des systèmes de mise à disposition en temps réel de vélos qui tiennent compte de la distance à parcourir, de l'heure et des dénivelés dans leurs calculs.
Améliorations de la performance : Neo4j maintient sa performance inégalée avec une accélération de plus de 70% de l'exécution de Cypher, de 100% des sauvegardes et du chargement des données et de 30 à 50% de l'ensemble des écritures grâce à des indexations natives de chaînes de caractères.
Administration et sécurité : les administrateurs disposent dorénavant de nouveaux outils de diagnostic, d'un cache mémoire automatique qui se lance au démarrage, d'une gestion des droits au niveau des propriétés, de sauvegardes à chaud et - à partir de maintenant - de mises à jour sans interruption de service.

Emil Eifrem estime que la version 3.4 de Neo4j et Neo4j Bloom permettent à la technologie des graphes d'aller plus loin dans l'entreprise grâce à son impressionnante capacité à alimenter l'innovation.

"Nos investissements dans la base de données Neo4j développent sa capacité à évoluer et à générer de nouveaux cas d'usage pour nos clients existants," indique Emil Eifrem. "Les bases de données de graphes sont un standard dans l'entreprise et grâce au lancement de Neo4j 3.4, davantage de personnes peuvent découvrir la puissance et la valeur des données connectées.”




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.