Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Dun & Bradstreet choisit Neo4j pour accélérer la mise en conformité de ses clients en matière de contrôles de propriété d'entreprise


Rédigé par Communiqué de Neo4j le 30 Mars 2020

Dun & Bradstreet (D&B) aide les entreprises à améliorer leur performance au moyen d'informations et de données exhaustives et de qualité, fournies par des technologies dernier cri.



En 2016, D&B a adopté la technologie des graphes de Neo4j afin de lancer un nouveau service de conformité BtoB pour les organisations tenues d'in- vestiguer tout l'historique des informations de propriété d'entreprise des per- sonnes, conformément aux nouvelles règles internationales de transparence pour la lutte contre le blanchiment d'argent et l'évasion fiscale.

La capacité de Neo4j à cartographier avec efficacité les intérêts des parties prenantes dans le monde entier, malgré des liens complexes de dépendance entre entreprises, permet aux clients d'accélérer leur mise en conformité et d'enregistrer de nouveaux revenus sans délai. Des heures de recherche ma- nuelle par des professionnels à l'expertise onéreuse sont remplacées par des requêtes en quelques millisecondes et l'activité de D&B dans le domaine af- fiche un taux de développement à deux chiffres.

L'entreprise

Dun & Bradstreet (D&B), connu en France via son partenaire Altares, est un leader dans le domaine de la technologie et des données. Son offre Data Cloud fournit les données et les informations analytiques les plus complètes de la planète à partir de plus de 350 millions de documents d'entreprises provenant de dizaines de milliers de sources, mis à jour quotidiennement cinq millions de fois. Les informations qui en découlent aident les entreprises clientes à accélérer leurs ventes, à réduire leurs coûts et à gérer les risques. Elles peuvent accéder à ces données directement ou dans le cadre de solutions et de services spécialisés.

Le défi

D&B met en avant l'exploitation des technologies et des techniques les plus avancées pour fournir données et informations à ses clients via ses propres services et via des partenariats avec des startups innovantes apportant leurs propres idées d'applications et de services modernes basés sur les données.

Pour répondre aux nouvelles obligations internationales en matière de transparence sur l'historique des intérêts des dirigeants en matière de propriété d'entreprise, aux enquêtes mondiales visant à lutter contre le blanchiment d'argent et d'autres crimes, comme au fardeau considérable d'une recherche menée par les équipes internes des entreprises, D&B a eu l'idée de fournir un service d'information accéléré. Ce service doit permettre aux organisations de services financiers et professionnels d'effectuer des contrôles rapides et précis sur leurs clients.

« Certains de nos clients utilisaient déjà nos données pour répondre à l'obligation de vérification de l'identité des clients, mais le nouveau mandat relatif à la « propriété effective » devenait un sérieux point faible » explique Paul Westcott, responsable senior Produits et Conformité chez

D&B au Royaume-Uni. « Cette investigation requiert un personnel hautement qualifié et pose un problème d'échelle. Une seule requête peut prendre 10 à 15 jours pour faire le lien entre les personnes clés, ce qui génère des pertes de revenus ». Dans la mesure où une nouvelle affaire ne peut être légalement enregistrée qu'une fois ces vérifications achevées, chaque retard pouvait engendrer un manque à gagner.

Pour répondre à cette contrainte, D&B a donc décidé de lancer un nouveau service basé sur les données. Toutefois, les approches traditionnelles de gestion des données ne permettaient pas de cartographier toutes les relations complexes entre les données, ni d'apporter rapidement une réponse.

La solution

En tant qu'entreprise technologique, D&B connaissait déjà le potentiel de la technologie des graphes et sa parfaite adéquation avec le besoin identifié. « Pouvoir comprendre rapidement les relations entre données allait nous donner la possibilité de cerner rapidement les structures des organisations et toute dilution de propriété d'une entreprise » indique Paul Wescott.

Neo4j s'est tout de suite démarqué, non seulement pour la puissance et l'historique de sa technologie, mais aussi pour son approche collaborative de la création d'une solution ciblée.

« Ils ont immédiatement vu l'occasion de collaborer avec nous pour répondre à un besoin bien défini » relate Paul Wescott. « En trois mois à peine, nous avions élaboré les graphes et une API fonctionnelle pour collecter et envoyer les données aux clients, ce qui est vraiment impressionnant ».

Selon lui, Neo4j s'est distingué d'autres fournisseurs de graphes grâce à son avancée en termes de performance. « La stack de Neo4j, son réseau de nœuds et de relations permettent d'extraire les informations sur une personne en quelques millisecondes. C'est un retour très rapide des informations et une réponse idéale à nos besoins ».

Les résultats

D&B a entamé son projet de graphes en septembre 2016 et a lancé son nouveau service de conformité en janvier 2017. « Très rapidement, nous avons obtenu de nouveaux revenus qui ont facilement justifié le coût de développement » précise Paul Wescott. « En 2018, nous avons constaté une croissance à deux chiffres significative du nombre de clients et de graphes transmis, qui se poursuit en 2019 ».

Les projets de D&B ne s'arrêtent pas là. « Ce projet a ouvert la porte à un usage plus étendu de la technologie des graphes dans notre entreprise et nous explorons à présent plusieurs autres opportunités » indique-t-il, en soulignant le potentiel immédiat pour renforcer la détection de fraude. « La possibilité de repérer des modèles et des relations subtiles entre des informations qui semblent disparates peut apporter de nouvelles perspectives qui seront précieuses pour les clients de D&B ».

Pour Paul Westcott, les startups dans la fintech et la regtech apprécieront également d'exploiter les capacités de graphes de D&B, peut-être en conjonction avec l'intelligence artificielle et le machine learning, pour stimuler l'innovation de nouveaux services basés sur les données. « Il existe des startups très intéressantes et agiles, mais elles n'ont pas accès à 350 millions de documents d'entreprises, ni à une base de données comme celle de notre modèle de graphes qui contient les détails de 100 millions de parties prenantes reliées en plus de 400 millions de nœuds » remarque-t-il. « Nous pouvons les aider à le faire ».




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.