Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Encourager la mobilité salariale : 4 conseils à mettre en pratique


Rédigé par Edouard Beaucourt, Tableau le 14 Juin 2018

Les entreprises ont comme constante préoccupation d’optimiser et d’accélérer leur processus de décision, à réaliser des économies et à avoir une longueur d’avance sur la concurrence. La mobilité salariale permet ces améliorations. La transformation numérique a déjà démontré ses apports et ses enjeux, à présent ; voici 4 modes de travail qui permettront aux entreprises d’entrer dans l’ère de la « transformation mobile ».



Edouard Beaucourt, Directeur France & Europe du Sud, chez Tableau
Edouard Beaucourt, Directeur France & Europe du Sud, chez Tableau
Simplifier l’accès aux données en tout lieu et à tout moment

Les données sont le nouveau fer de lance de toute stratégie commerciale, au point que la capacité à les exploiter détermine à elle seule la compétitivité. Dans un contexte favorable à la mobilité des collaborateurs, il devient nécessaire de s’assurer que les données liées à tous les aspects de l’activité de l’entreprise (prospection, profils des clients, ventes, résultats de campagnes, etc) soient accessibles sur n’importe quel terminal, fixe ou mobile.
Cette nécessité s’applique autant au niveau des collaborateurs qu’au niveau des prestataires externes, fournisseurs ou clients professionnels.

Maximiser le travail en équipe

Qu’il s’agisse de travailler en équipe sur des données communes ou de les partager avec des tiers, la mobilité est facteur de rapprochement : lorsqu’elle s’accompagne des outils adéquats, elle permet de réaliser un gain de temps inestimable. D’une part, l’ensemble des décisionnaires a accès aux mêmes données, et peut donc réfléchir à partir d’une même source d’information. D’autre part, la prise de décision collective s’en trouve fluidifiée, puisqu’elle n’implique plus que tous les collaborateurs se trouvent au même endroit.

Se fier à une présentation simplifiée des données

La principale difficulté en matière de décision stratégique provient de la différence de points de vue entre les départements. Le département commercial, par exemple, s’intéressera davantage aux données liées à la prospection, à la négociation ou au suivi de la clientèle. Un biais que n’utilise pas le marketeur, qui accordera plus d’attention aux données lui permettant de comprendre l’environnement marché, les clients et leurs besoins. La problématique se pose souvent lorsque vient le moment d’adopter une décision au niveau global de l’entreprise : observée depuis des angles différents, une même feuille de route peut être interprétée de plusieurs manières. Aujourd’hui, des outils d’exploitation de données, tels que les outils d’analyse visuelle ou de Business Intelligence, s’appuient sur le système cognitif pour présenter les données de façon à ce que tous les utilisateurs aient la même information et la même compréhension de celle-ci.

Analyser les données de façon globale

De même que l’analyse visuelle permet de visionner les mêmes informations en tout lieu et à tout moment, elle donne également une vue d’ensemble de l’activité, tous départements confondus. Un commercial peut ainsi réfléchir en s’appuyant à la fois sur les données liées à son activité et celles qui concernent le marketing ou la réflexion stratégique, sans avoir à échanger longtemps avec les collaborateurs des départements. Cette vue d’ensemble permet de prendre en compte l’intégralité des enjeux avant de proposer une décision. Mieux : elle donne également l’occasion à chaque collaborateur de s’ancrer pleinement dans la stratégie globale et d’être opérationnel en tout lieu.

L’ère de la transformation mobile est annoncée. C’est désormais sur la rapidité d’adaptation des stratégies que se jouera la compétition entre les entreprises. Celles qui sauront s’adapter à la mobilité et maîtriser la donnée pourront maintenir leur place et faire face aux nouveaux entrants, déjà au fait de la mobilité. Elles pourront également rassurer leurs fournisseurs et répondre en temps réel aux exigences de leurs clients. L’analyse visuelle des données peut être un véritable atout pour les entreprises désirant répondre rapidement à ce besoin de « mobiquité* ».

*« Mobiquité » est une combinaison entre « mobilité » et « ubiquité »

A propos de l'auteur

Edouard Beaucourt a rejoint Tableau en 2013 en tant que directeur commercial Grandes entreprises. Depuis 2015, il occupe le poste de Directeur Régional France et Europe du Sud et est à la tête du bureau de Paris. Auparavant, il occupait le poste de responsable commercial territorial du secteur des outils d'analyses professionnels chez IBM. Il a également travaillé au service commercial de Clarity Systems, Microsoft et Hyperion Solutions.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.


Twitter
Rss
LinkedIn
Google+
Facebook
Pinterest