Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Etude Veritas : une grande majorité d’entreprises donne la pleine responsabilité de la protection des données et du respect de la vie privée aux fournisseurs de service Cloud.


Rédigé par Communiqué de Veritas le 25 Octobre 2017

Le cloud fait parler de lui : les entreprises sondées investiront au moins 50% du budget informatique dans le cloud dans les deux prochaines années et près de 70% d’entre elles utilisent ou comptent utiliser au moins deux fournisseurs de service cloud.



Veritas Technologies, leader mondial dans la gestion de données multi-cloud, annonce aujourd’hui les résultats d’une étude mondiale réalisée au sein de 13 pays. Elle révèle que la majorité des entreprises à travers le monde (56%) ne jurent que par le cloud concernant le déploiement de nouvelles applications et la gestion des charges de travail. Seulement 1% des entreprises ont déclaré qu’elles n’adopteraient pas le cloud dans les deux prochaines années. Cependant, l’étude révèle que de fausses idées existent concernant la responsabilité de la gestion des données, avec presque 70% des entreprises qui pensent à tort que la protection, la confidentialité et la conformité des données, relèvent de la responsabilité des fournisseurs de service cloud.

L’étude « Truth in Cloud », conduite par Vanson Bourne et menée par Veritas auprès de 1 200 entreprises mondiales et responsables informatiques révèle que les entreprises adoptent et considèrent le multi-cloud comme une composante-clé de leurs stratégies business. Les répondants ont indiqué utiliser une variété de fournisseurs de service cloud allant du cloud public au cloud privé.
En ce qui concerne les Infrastructures as a service (IaaS), près de deux tiers (67%) des entreprises déclarent qu’elles utilisent ou prévoient de s’appuyer sur au moins deux fournisseurs cloud avec les objectifs communs d’améliorer la résilience et la sécurité des données, réduire les dépenses de capital (Capex) et de frais opérationnels (Opex).

L’adoption du cloud ayant le vent en poupe, l’étude s’est concentrée sur trois points clés : les fausses idées de la gestion des données dans le cloud public, la progression de l’adoption du multi-cloud et les futures tendances du cloud.

Les fausses idées de la gestion des données dans le cloud public
Même si les entreprises adoptent de plus en plus une approche multi-cloud, l’étude montre que lorsqu’il s’agit des cloud publics le doute plane quant à la responsabilité de la gestion des données : relève-t-elle de l’entreprise ou du fournisseur de cloud ?

Les résultats indiquent :

• Plus de 8 entreprises sur 10 (83%) qui utilisent ou planifient d’utiliser l’IaaS considèrent que leur fournisseur de service cloud veille bien à la protection de leurs données dans le cloud.
• Plus des deux tiers (69%) des sondés considèrent qu’ils peuvent accorder la pleine responsabilité pour la protection des données et pour le respect de la vie privée aux fournisseurs de service cloud.
• Un peu plus de la moitié (54%) des entreprises considèrent qu’assurer un transfert sécurisé des données sur site et dans le cloud est une responsabilité qui revient au fournisseur de service cloud.
• Près de la moitié (51%) estime que le fournisseur de service cloud est responsable de la sauvegarde des volumes de charges dans le cloud.
Plus de 55% des entreprises pensent que la disponibilité de l’application est de la responsabilité du fournisseur de cloud

« Nos équipes juridiques ont revu les contrats des fournisseurs de service de multi-cloud public pour aider Veritas à identifier la responsabilité des clients et des fournisseurs de service cloud en ce qui concerne la gestion des données dans le cloud public. » indique Jean-Pierre Boushira, nommé récemment general manager South Europe chez Veritas.

« Même si les clients pensent que les fournisseurs de cloud ont l’entière responsabilité de la gestion des données, les contrats des fournisseurs de cloud stipulent bien que ce sont les clients qui détiennent la responsabilité de la gestion des données des consommateurs. Notre étude suppose que les consommateurs et fournisseurs de service Cloud sont responsables du respect de la gestion des données dans le cloud public. Veritas soutient l’approche multi-cloud et s’associe avec de nombreux fournisseurs de service cloud de premier plan afin d’aider les consommateurs à gérer leurs données et à tirer un maximum d’utilité de ces dernières » ajoute Jean-Pierre Boushira.

L’adoption croissante du multi-cloud
L’étude « Truth in Cloud » de Veritas révèle aussi que la plupart des entreprises utilisent ou planifient d’utiliser de multiples plateformes de cloud (des cloud publics aux privés). Toutefois, nombreuses sont celles qui rencontrent des difficultés à aller vers le cloud, qu’il soit public ou privé.

Les barrières les plus fréquentes sont :

- Complexité de la migration (37%)
- Les limites des anciennes technologies (36%)
- Le manque de compétences en interne (38%)
- Le manque d’une stratégie claire (32%)
- Les silos de données (27%)

Actuellement, 75% des entreprises travaillent avec un fournisseur de cloud public IaaS, de façon surprenante, 16% des répondants affirment s’appuyer ou comptent s’appuyer sur cinq fournisseurs de cloud, voire plus. Ils soulignent que la protection des données, la sécurité et la conformité sont les critères clés pour choisir leur fournisseur de cloud.

Les futures tendances du Cloud
Selon les résultats de l’étude, les dépenses informatiques en termes de cloud, incluant les fournisseurs de cloud public, devraient passer de 12% en 2017 à 18% dans les deux prochaines années. Actuellement, 75% des entreprises travaillent avec un fournisseur IaaS de cloud public. Cette tendance est amenée à se généraliser puisque plus de la moitié (58%) des entreprises qui utilisent actuellement un fournisseur de cloud souhaitent étendre leur portefeuille à de multiples plateformes de cloud.

« Comme de plus en plus d’entreprises désirent plus que jamais adopter le cloud, la nécessité de surmonter les défis du multi-cloud demeure essentielle mais reste compliquée. Sur site, les entreprises doivent considérer tous les aspects de la gestion des données pendant tout leur parcours d’adoption du cloud : de la protection des données à la mise en conformité en passant par la portabilité de la charge de travail, jusqu’à la continuité des activités de l’entreprise et l’optimisation du stockage. » ajoute Jean-Pierre Boushira.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.