Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Etude mondiale Infosys : l'Intelligence Artificielle dépasse le stade d’expérimentation dans les entreprises


Rédigé par Communiqué de Infosys le 29 Janvier 2018

L'Intelligence Artificielle se généralise dans les entreprises et génère des bénéfices tangibles tout en créant de nouvelles opportunités et de nouveaux défis pour les dirigeants et les salariés.



Infosys (NYSE: INFY), leader mondial dans le conseil et les services technologiques de nouvelle génération, dévoile les résultats d’une étude mondiale sur l'impact de l'Intelligence Artificielle (IA) sur le retour sur investissement (ROI) dans les entreprises, le personnel et les équipes dirigeantes. L’étude intitulée « Leadership in the Age of AI » a été menée auprès de plus de 1000 chefs d'entreprise et responsables informatiques issus de sept pays, ayant un pouvoir de décision sur l’adoption de solutions d'IA.

Les résultats de cette étude traduisent un changement fondamental dans la façon dont les entreprises opèrent grâce à l’adoption de l'IA. Ces dernières vont au-delà du stade d’expérimentation, en déployant plus largement les technologies de l'IA afin de réaliser des bénéfices. Selon l’étude, 73% des répondants déclarent que le déploiement de l’IA a déjà transformé leur manière de faire des affaires et 90% des cadres dirigeants ont généré des bénéfices mesurables grâce à l’IA. En outre, l’étude montre que les entreprises prennent des mesures pour préparer les employés et les chefs d'entreprise au marché du travail de demain, 53% des répondants ont indiqué que leur entreprise avait multiplié les sessions de formation pour les fonctions les plus touchées par le déploiement de l’IA.

Mohit Joshi, Président chez Infosys déclare : "Comme la plupart des nouvelles technologies prometteuses, l’IA a beaucoup fait parler d’elle. Aujourd’hui, il s'avère que la majorité des entreprises qui ont déployé ce type de technologie réalisent des bénéfices mesurables. Comme l’indique l’étude, l’IA est à présent au cœur des stratégies d’entreprise, obligeant les dirigeants à repenser leur politique de recrutement, leur manière de former, de mobiliser les équipes et de soutenir l’innovation. L’IA a progressivement pris sa place. Les entreprises qui l’adoptent avec une stratégie définie et qui l’utilisent pour renforcer leurs équipes et non pour les remplacer, deviendront des leaders sur le marché. Celles qui ne le feront pas, resteront en retrait ou n’auront bientôt plus d’intérêt ».

Les chiffres clés de l’étude :

L'IA en entreprise va au-delà de l’expérimentation : les déploiements de l'IA sont maintenant omniprésents puisque 86% des entreprises interrogées ont procédé à des déploiements de l’IA au stade intermédiaire ou avancé et considèrent la technologie comme un facilitateur majeur pour les futures opérations. 80% des répondants qui ont déclaré pouvoir mesurer des bénéfices grâce à l'IA ont affirmé avoir défini une stratégie de déploiement en amont. 53% des répondants ont déclaré que leur secteur avait déjà connu des changements notables en lien avec l’usage de technologies de l’IA.

Au-delà de l'automatisation, les avantages de l'IA couvrent la chaîne de valeur de l’entreprise : alors qu’une majorité d'entreprises (66%) a commencé à utiliser l'IA pour automatiser des processus routiniers ou inefficaces, les entreprises en phase de déploiement avancée utilisent cette technologie pour innover et se différencier. Par exemple, 80% des décideurs informatique dans les entreprises en phase de déploiement avancée ont déclaré utiliser l'IA pour renforcer les solutions existantes ou créer de nouvelles solutions pour optimiser les informations et l'expérience client. 42% de ces organisations s'attendent également à un impact significatif dans la recherche et le développement au cours des cinq prochaines années.

Le retour sur investissement (ROI) et la répartition sectorielle : les répondants situés en Inde (75%), aux États-Unis (71%) et en Chine (61%) déclarent avoir généré des bénéfices directs et tangibles suite au déploiement de l’Intelligence Artificielle.

L'Australie se situe loin derrière les principales régions géographiques avec 57% des répondants, suivie du Royaume-Uni (42%), de l'Allemagne (40%) et de la France (33%). Les principales industries qui utilisent actuellement l'IA pour automatiser les processus commerciaux sont le commerce de détail et les biens de consommation emballés (BCE) à 85%, les services de télécommunication et de communication (83%) et le secteur de la banque et de l’assurance (80%).

Investir dans le personnel est la clé du succès de l'IA : 77% des répondants interrogés étaient plutôt confiants à l’idée de former leurs employés actuels à endosser de nouvelles responsabilités créées par les technologies de l’IA. Les répondants ont également montré leur engagement en classant la formation et le recrutement (46% et 44% respectivement) parmi les principaux domaines d'investissement qui permettront aux technologies de l'IA d’avoir un véritable impact. Les cadres de haut niveau ont également insisté sur le fait que la formation des équipes dirigeantes sur l'IA était une priorité absolue : 47% des chefs d'entreprise ont placé la formation des dirigeants parmi leurs trois principales priorités, contre 40%, qui eux, placent d’abord les employés parmi leurs priorités.

L’essentiel du leadership de l'IA réside dans la stratégie et la formation : quatre cadres supérieurs sur cinq ont déclaré que leur future stratégie d’entreprise serait éclairée par les possibilités offertes par les technologies de l’IA. 80% des chefs d'entreprise sont confiants à l’idée que leurs équipes dirigeantes puissent adapter leurs compétences de leadership suite à l’adoption des technologies de l'IA. Cependant, la formation au niveau de la direction reste essentielle, les trois quarts des décideurs en informatique estimant que leurs salariés apprendraient des implications des technologies de l'IA.

D'autres résultats clés de l’étude incluent :

La gestion des données est un défi persistant : près de la moitié des décideurs dans le secteur de l’informatique (49%) déclarent que leur entreprise est incapable de déployer les technologies d'IA car leurs données ne sont pas prêtes à répondre aux exigences de ces technologies. En revanche, environ 77% des décideurs affirment que leur entreprise investit actuellement dans la gestion des données. De plus, les dirigeants de haut niveau ont signalé que leur équipe dirigeante s'inquiétait des répercussions de la réglementation industrielle sur leur capacité à utiliser les technologies de l'IA au sein de leur entreprise (70%) et des avantages potentiels que les technologies de l’IA pourraient apporter à la concurrence (66%).

Evaluer les préoccupations éthiques et les avantages à l’égard des collaborateurs : 69% des dirigeants de haut niveau ont déclaré que les employés de leur entreprise sont préoccupés à l’idée que les technologies de l'IA pourraient les remplacer. Cependant, 48% des personnes interrogées ont déclaré que l'IA avait permis aux employés de monter en compétences, et 45% pensent que l'IA créée actuellement de meilleurs employés car elle leur laisse du temps pour s’atteler à des tâches plus valorisantes.

La montée des professionnels de l'IA dans les palmarès des entreprises : selon l’étude, les professionnels du secteur de l’informatique (61%) resteront les plus touchés au cours des cinq prochaines années. Cependant, l’IA commence à avoir un impact croissant sur le marketing et la communication (32%), les ressources humaines (29%) et les départements juridiques (15%). Les leaders de l’IA deviendront des acteurs incontournables au sein de l’entreprise, car une grande majorité (95%) des décideurs informatiques des organisations se trouvant au stade final de leur transformation numérique, pensent que leur organisation prévoit d'avoir une équipe dédiée de professionnels de l'IA.

Les chefs d'entreprise sont optimistes quant au fait que les technologies de l'IA créeront plus d'opportunités pour les employés qu'elles n'en élimineront. Les cadres de haut niveau acceptent largement l’idée que les technologies de l'IA auront un effet positif sur leurs effectifs (70%) et leurs clients (45%).

MÉTHODOLOGIE

Cette enquête a été commandée par Infosys et menée par l’agence de recherche indépendante Branded Research Inc. à travers sept pays : les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Inde, la Chine et l’Australie. Le panel comprend 1053 dirigeants mondiaux de haut niveau ainsi que des décideurs dans le secteur de l’informatique et des influenceurs dans les achats des technologies de l’IA. Les tailles des entreprises sondées varient entre 500 et plus de 5000 employés et leurs revenus entre 500 000 dollars et plus d’un milliard de dollars.

Le panel de Branded Research Inc. comprend plus de 2 millions de participants dans 40 pays différents. Il est régulièrement contrôlé par rapport à des mesures de vérification des données qui incluent des normes sociales, des empreintes numériques et des solutions anti-fraude.

Dans le cadre du présent rapport, l'Intelligence Artificielle est définie comme « l’ensemble des technologies logiciels qui font qu'un ordinateur ou un robot a une performance égale ou supérieure à la capacité de calcul humain en termes de précision, de capacité et de vitesse. Les exemples peuvent inclure le traitement du langage naturel, la représentation des connaissances, le raisonnement automatisé, le machine learning, la robotique, un agent rationnel et les chatbots. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.


Twitter
Rss
LinkedIn
Google+
Facebook
Pinterest