Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Industrie de la santé : T-Systems construit le plus grand Cloud Public SAP HANA pour Zuellig Pharma


Rédigé par Communiqué de SAP le 15 Février 2019

L'un des plus grands groupes de services de santé en Asie migre avec succès vers Microsoft Azure. 10 000 utilisateurs et plus d'un million de SAPS atteints.



T-Systems, vient d’achever, avec Zuellig Pharma, l'un des plus grands groupes de services de santé en Asie, la mise en œuvre réussie de SAP HANA en Cloud Public à Singapour. Il s'agit de la plus grande installation client SAP de T Systems dans la région Asie-Pacifique, avec plus de 10 000 utilisateurs et un million de SAPS*. En l'espace de neuf mois, les experts de la filiale de Deutsche Telekom, spécialiste des infrastructures numériques pour les entreprises, ont transféré le paysage SAP de Zuellig Pharma vers Microsoft Azure.

« Il s'agit d'une étape importante pour nous, alors que nous progressons dans notre cheminement vers la transformation numérique. Nous continuerons d'investir dans la technologie afin de fournir les meilleurs services au secteur de la santé, afin qu'ensemble, nous puissions continuer à rendre les soins de santé plus accessibles en Asie », a déclaré Maikel Kuijpers, DSI de Zuellig Pharma et SVP Operations.

Zuellig Pharma emploie plus de 10 000 personnes à travers le monde et son CA de 12 milliards de dollars américains couvre 13 marchés. Zuellig Pharma est au service de plus de 350 000 établissements médicaux, parmi lesquels on retrouve le top 10 des sociétés pharmaceutiques mondiales et le groupe travaille avec plus de 1 000 clients à travers le monde.

« Ce projet souligne l’aptitude de T-Systems en matière d’exécution internationale pour SAP et les services Cloud », a déclaré Adel Al Saleh, PDG de T-Systems : « Cela démontre également le succès de notre stratégie de collaboration étroite avec des partenaires tels que SAP et Microsoft. »

Pour soutenir ce projet, le matériel dont les équipes avaient besoin a été expédié depuis les États-Unis vers Singapour, permettant ainsi de proposer la première et la plus grande installation de ce type en Asie fonctionnant sur une plate-forme Microsoft Azure. Grâce à Managed Services pour les applications SAP sur Microsoft Azure, les clients utilisateurs peuvent désormais disposer de systèmes SAP en libre-service et immédiatement opérationnels en Asie-Pacifique. En 30 minutes, les systèmes SAP HANA fonctionnent.

En plus des 40 téraoctets de stockage SAP HANA, les clients bénéficieront également d’une mise à niveau du pare-feu de 1 à 10 gigabits. L'objectif étant de maintenir la disponibilité des données au plus haut niveau en utilisant SUSE High Availability Clustering - récupération automatisée des applications et des données en temps réel - et les zones de disponibilité Microsoft Azure pour la reprise après sinistre (disaster recovery).

*Explications

SAPS SAP Application Performance Standard SAP

La norme de performance des applications SAP est une unité de mesure qui décrit la performance (débit) d'une configuration système SAP. Cette unité est indépendante du matériel et repose sur le référentiel SAP de l'Administration des ventes (ADV). Il est défini comme suit :

2 000 postes de commande entièrement traités par heure = 100 SAPS




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.