Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La cartographie exhaustive des données : impératif du RGPD


Rédigé par Communiqué de Rever le 24 Mai 2019

Bien que la plupart des entreprises disposent des outils permettant au Data Protection Officer (DPO) de réaliser les différents traitements imposés par la réglementation européenne, elles n’arrivent pas à identifier toutes les données à caractère personnel concernées. Cette faille au niveau de la cartographie a des implications graves pour la mise en conformité au RGPD.



C’est le constat que dresse Stéphane Goethals, directeur général de Rever, spin-off de l’Université de Namur. « Des études démontrent que 85% des données au sein des entreprises ne sont ni identifiées ni maîtrisées. Elles n’exploitent donc seulement que 15% de leur patrimoine informationnel. »

Pourtant, les 85% d’informations « perdues » contiennent certainement des éléments à revaloriser, à surveiller du fait de leur sensibilité, ou à détruire, étant périmées. Dès lors, cartographier ses données de manière exhaustive est un impératif.
Une cartographie exhaustive, le véritable défi posé par le RGPD

Stéphane Goethals : « En effet, en n’ayant pas de vue globale sur les données à caractère personnel, les entreprises ne peuvent répondre correctement aux consignes imposées par le règlement européen. Le véritable défi est donc de reprendre le contrôle sur ces données submergées. »

Le défi à relever est d’autant plus grand car il s’applique à l’ensemble du périmètre des données concernées par le RGPD (bases de données structurées, documents électroniques, sites web, sons, images, documents papier, etc.). En outre, il ne s’agit pas seulement de faire une « photo » de la situation à un instant précis, mais également de maintenir en continu les informations à jour.

Pour faire face à ce challenge, Rever lance une solution performante permettant d’identifier, de gérer et d’exploiter toutes les données d’une organisation avec une profondeur de recherche inégalée.

DataSemantics Suite : accélérateur intelligent et automatisé de la mise en conformité

La suite logicielle DataSemantics se base sur des outils intelligents, automatisés et industrialisés pour réaliser une cartographie exhaustive. Elle permet un déploiement global du RGPD à 3 niveaux – le juridique, le technique et l’organisationnel – et épaule ainsi toutes les parties prenantes d’une organisation. La conformité est garantie continuellement par des liens en temps réel avec les applications et les données.

Grâce à l’automatisation, la normalisation et l’industrialisation de la cartographie, le logiciel augmente la productivité en éliminant en moyenne 80% du travail manuel fastidieux. Ainsi, l'outil est un vrai accélérateur de la mise en conformité.

Libération des données

DataSemantics Suite permet de reprendre le contrôle de la totalité des données d’une organisation, également celles non concernées par le RGPD, et accélère ainsi drastiquement les projets de gouvernance des données. Le logiciel libère les données connues et inconnues et les rend accessibles aux systèmes d’information. Il permet aux entreprises d’exploiter l'intégralité de leur patrimoine informationnel, de limiter les risques et de prendre de meilleures décisions stratégiques.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.