Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le Groupe Adecco renforce l'intégration de MicroStrategy dans ses process


Rédigé par Communiqué de Microstrategy le 17 Octobre 2019

Le leader des solutions RH adopte de nouveaux usages sur MicroStrategy, en développant sur la plateforme des outils parfaitement adaptés à la culture métier de ses utilisateurs.



Le Groupe Adecco renforce l'intégration de MicroStrategy dans ses process
Recrutement, consulting, transformation des compétences à l'heure de la donnée exacte
Leader mondial des solutions en ressources humaines, The Adecco Group est présent sur les 5 continents et dans 60 pays. 34 000 collaborateurs permanents accompagnent les entreprises et leurs talents sur le chemin de la transformation des compétences. En France, ce sont 1200 agences qui sont au service des 50 000 entreprises clients et 130 000 collaborateurs intérimaires qui sont mis à l'emploi par semaine.

Depuis 2002, The Adecco Group gouverne toute sa business intelligence (BI) avec MicroStrategy et l'a faite évoluer au fil des versions et des innovations, tels que les outils dashboards, Visual Insights ou encore Dossier.

A ce jour, le Groupe compte près de 4 500 utilisateurs actifs sur Deciseo, l'outil de BI s'appuyant sur les technologies MicroStrategy. L'utilisation de l'outil représente 3 500 rapports envoyés par mois aux clients, environ 150 rapports et dashboards à usage interne, ainsi qu'une vingtaine de documents ou rapports exécutés sur la plateforme chaque minute.

Deciseo s'appuie sur 1 500 à 2 000 indicateurs, dont nombre d'entre eux concernent les aspects RH et paye, permettant le suivi précis dans un secteur a fort impacts légaux. Sur l'ensemble de ces chiffres (Chiffre d'affaire, clients actifs, nombre d'intérimaires, nombre de missions et relevés d'heures, nombre d'agences), deux d'entre eux sont pour Stéphane Burie, Head of Business Intelligence & Datascience chez The Adecco Group, et pour l'ensemble de l'équipe de direction, d'une importance capitale.

« Ils représentent l'écart entre le chiffre d'affaires et la marge brute vis-à-vis de l'ensemble des outils finance du Groupe et sont exactement de 0 % respectivement. Il n'y a pas d'écart, donc pas de libre interprétation. Cela veut dire qu'un utilisateur peut aller au bout de son analyse. Grâce à la plateforme Deciseo, nous sommes capables de justifier toutes les fluctuations susceptibles d'exister d'un mois sur l'autre ou d'un jour sur l'autre. » confirme Stéphane Burie.

Faciliter la vie des utilisateurs
Une donnée conforme et certifiée est sans aucun doute le socle d'une bonne décision et le point de départ de la BI d'entreprise. Convaincu que l'information d'entreprise est l'affaire de tous, Stéphane Burie fait néanmoins le constat que les collaborateurs ont des difficultés à retrouver leur chemin et les informations dans ce labyrinthe applicatif.

« Nous avons beaucoup d'applications, aux ergonomies très différentes, dont plusieurs supportent un même processus métier, le tout se déversant in fine dans la plateforme de business intelligence, en tant qu'application supplémentaire. Il faut donc du temps pour devenir opérationnel sur l'ensemble de nos outils et cela peut être décourageant pour nos nouveaux collaborateurs. »

C'est pourquoi le Directeur BI et Datascience a choisi de doter le Groupe d'un nouveau pôle de compétences lié à la donnée, axé sur les nouveaux usages (outre un pôle grands projets et un pôle architecture et administration). Il pose ainsi comme hypothèse de travail que la business intelligence peut être intégrée plus harmonieusement aux process de l'entreprise. Dans cette optique, il s'agit de donner lieu à de nouveaux usages et d'être mieux utilisée, en particulier par ceux qui n'y sont que peu ou pas formés.

L'objectif, clairement affiché, est de simplifier la vie des utilisateurs. En intégrant la BI de manière transparente dans les process. Il s'agit de colorer la data d'une dimension métier qui n'apparaissait pas suffisamment. Le Groupe cherche également à insuffler une culture du numérique au sein de ses agences, en facilitant la mobilité. « Nous encourageons nos clients et les collaborateurs intérimaires à utiliser nos plateformes digitales, mais pour que nos propres collaborateurs fassent la promotion de la mobilité et de la dématérialisation, nous devons les équiper de façon équivalente. » témoigne Stéphane Burie.

Portés par le pôle nouveaux usages et en collaboration avec Halys Digital, partenaire de longue date de MicroStrategy et expert dans le déploiement de la solution de BI et d'analytique, 4 projets dédiés aux collaborateurs ont vu le jour.

Les nouveaux usages chez The Adecco Group
Développé avec le SDK MicroStrategy, le nouveau portail Deciseo parle du métier aux métiers. Toutes les catégories relèvent de la vision métier du Groupe et réfèrent aux suivis de performances des collaborateurs. Le portail n'est plus perçu comme un outil technique supplémentaire mais bien comme le support indispensable aux actions, et toujours doté de la sécurité MicroStrategy.

Si l'intégration du portail MicroStrategy version métier dans une application comme Salesforce ne présente pas, à première vue, une transformation radicale des usages, elle demeure un facilitateur. Elle ajoute une brique supplémentaire à la démarche de BI Everywhere que cherche à conduire le pôle nouveaux usages, en limitant le nombre d'opérations à effectuer pour accéder à l'information utile, comme les reportings MicroStrategy et les synthèses de collaboration clients.

Sur la base de Dossier et de la librairie D3JS, le pôle nouveaux usages a également créé des visualisations interactives à destination des agences, pour rendre plus attractive l'utilisation d'un outil de planning jusqu'ici peu ergonomique. Les résultats sont à la hauteur des attentes puisque les agences ont gagné en réactivité sur : la gestion des fins de missions, des renouvellements, des absences, des congés et des inter-missions.

Enfin, c'est par use cases que la mobilité chez The Adecco Group a été pensée. L'information doit correspondre aux besoins, comme ceux d'un directeur d'agence prêt à entrer en rendez-vous client. S'il dispose d'informations chiffrées actualisées et fiables (nombre d'intérimaires délégués chez le client, marge, délais de règlement...), la négociation à venir n'en sera que plus réussie. Stéphane Burie se félicite de la démarche de co-construction de l'application mobile engagée avec les métiers et l'IT : « Les statistiques nous montrent que l'application est très utilisée et qu'elle satisfait aux besoins exprimés ».

Et les projets à venir
Il s'agit d'exploiter pleinement ce que la technologie MicroStrategy a à offrir, en s'appuyant sur sa capacité à se rendre aussi discrète qu'essentielle. De l'Intelligence Inside, The Adecco Group a entamé son passage à l'Intelligence Everywhere, de quoi entreprendre dans les meilleures conditions le voyage, demain, vers MicroStrategy 2019, l'HyperIntelligence et les HyperCards.

Dans l'intervalle, Stéphane Burie entend réduire le nombre d'interfaces avec les systèmes front office pour favoriser un accès encore plus direct à l'information via les API et s'intéresse aux technologies de la voix et aux chatbots. Avec pour fil rouge l'exploitation toujours plus importante des rapports et des analyses disponibles par les équipes The Adecco Group.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.