Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Qlik se renforce dans l’interrogation des données en langage naturel en rachetant Crunch Data


Rédigé par le 23 Janvier 2019

Alors que le Gartner voit d’ici 2020, 50 % des requêtes analytiques exprimées en langage naturel ou à la voix, Qlik se renforce dans ce domaine de l’analyse conversationnelle.



Photo by Piotr Cichosz on Unsplash
Photo by Piotr Cichosz on Unsplash
Qlik vient d’annoncer le rachat de la société Crunch Data et de son outil CrunchBot. Interfacé avec QlikSense, il permettra aux clients de l’éditeur d’interroger leurs données au travers d’outils « naturels », basés sur le langage. Interfacé avec Alexa, Slack, Skype, Salesforce Chat et Microsoft Teams, CrunchBot permet d’utiliser ces outils conversationnels pour interroger des jeux de données, sous forme de texte ou à la voix. Une évolution qui serait, selon le Gartner, demandée par les utilisateurs. D’ici 2020, selon le cabinet d’analystes, 50 % des requêtes analytiques seront générées par des recherches en langage naturel ou par la voix. Des capacités déjà disponibles dans Qlik, mais qui seront plus simples d’accès au travers de l’interface conversationnelle de CrunchBot.
Si la requête a été bien formulée et correctement interprétée par Qlik Sense, l’utilisateur recevra directement dans son interface conversationnelle un tableau de résultats ou un graphique.
Cette acquisition, dont le montant n’a pas été révélé, est essentiellement celle d’une équipe, celle de Crunch Data, dont les équipes, dirigées par Nish Patel, rejoignent dès maintenant celles de Qlik. Des équipes en partie basées aux US, et en partie en Inde, pour la partie développement. Le produit Crunch Bot change de nom, et devient Qlik Insight Bot.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.