Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Asterop présente la nouvelle version de sa suite décisionnelle : Analyzer 2010


Rédigé par Communiqué de Asterop le 10 Juin 2010

Cette nouvelle version, baptisée 2010, capitalise sur les innovations introduites par Microsoft avec Office 2007 et 2010 pour mettre le géomarketing décisionnel à la portée d’un nombre toujours plus grand d’utilisateurs.



Asterop, spécialiste du géomarketing décisionnel, lance la toute nouvelle version 2010 de sa suite décisionnelle Asterop Analyzer, solution bureautique dédiée à la gestion de réseaux de points de vente. Cette nouvelle version a été présentée lors de la Matinale du Géomarketing qui réunissait le 3 juin un parterre de clients et prospects de l’éditeur.

Analyzer 2010 repose sur une technologie décisionnelle et des concepts méthodologiques élaborés par Asterop. Elle comporte en standard toutes les fonctionnalités indispensables pour étudier une zone de chalandise, analyser le profil des consommateurs dans un quartier donné ou encore simuler l’implantation d’un nouveau point de vente.

Cette nouvelle version 2010 a été optimisée pour exploiter les dernières innovations de Microsoft notamment en termes d’ergonomie via l’intégration du Ruban (Ribbon Bar). Asterop est le premier éditeur de solutions géomarketing à proposer une interface compatible avec les nouvelles versions de Microsoft Office.

Une intégration de la Ribbon Bar de façon native rend l’ergonomie du produit encore plus intuitive et plus facile à utiliser pour des non spécialistes. Asterop franchit un pas de plus dans la simplification des outils de Géomarketing à destination du plus grand nombre afin d’en libérer l’usage.

Le ruban remplace les menus et les barres d’outils traditionnelles. Toutes les actions et fonctionnalités y sont directement accessibles de façon contextuelle. Il est composé de 3 onglets permanents et de différents onglets contextuels :

accueil : pour les fonctions d’édition de base des données attributaires et cartographiques,
données : pour les fonctionnalités liées à la manipulation des données,
insertion : pour la création de zones et de vues,
carte : pour la manipulation de la carte,
rapport : pour l’accès direct à tous les éléments du rapport.

Autre amélioration majeure, un nouveau moteur cartographique permet d’obtenir une meilleure gestion des vues, plus rapide en termes d’affichage pour les différentes vues ou analyses géomarketing.

L’interface utilisateur est désormais organisée en 3 parties distinctes :
- Le tableau de bord où sont visualisées et manipulées les données. Il comprend plusieurs onglets, propose des multi-vues synchronisées et du plein écran.
- L’espace de travail qui regroupe et organise l’ensemble des éléments constituant les études de l’entreprise. On y retrouve les connexions aux bases de données, les cartes modèles, les graphiques et les rapports.
- L’explorateur qui détaille le contenu de la vue active de l’espace de travail.

Dernier point à retenir de cette nouvelle version 2010 : l’accès aux photos aériennes de Google Maps, IGN et Microsoft Bing en est facilité.

Les espaces de travail créés avec les précédentes versions d’Asterop Analyzer sont compatibles avec cette version 2010.

Asterop Analyzer 2010 sera disponible en juillet 2010 sur toutes les plates-formes Microsoft de Windows XP à Windows 7.
Prix : à partir de 5 000 euros pour la version Analyzer Express 2010, produit d’entrée de gamme.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.