Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La cellule psychologique du système d’information


Rédigé par par Michel Lachkar, Klee Performance le 1 Octobre 2009

Divergences d’objectifs, de points de vue et de priorités, langages propres et incompréhensions. Autant de paramètres qui perturbent les projets de l’entreprise. Par conséquent, les directions fonctionnelles, lasses de ne pas trouver en la DSI le partenaire recherché pour développer les outils nécessaires à la réalisation de leurs projets dans les délais et les budgets souhaités, s’impliquent opérationnellement dans les systèmes. De plus en plus de collaborateurs aux compétences techniques viennent compléter les équipes fonctionnelles et la DSI fait de plus en plus appel à des compétences fonctionnelles pour comprendre les besoins de ses clients internes.



Michel Lachkar, directeur du developpement – Klee Performance
Michel Lachkar, directeur du developpement – Klee Performance
Aujourd’hui de nombreuses entreprises se retrouvent ainsi avec une myriade d’applications fonctionnelles, créant un système hétérogène dont la maitrise ne repose plus sur les process établis par la DSI mais sur une personne unique dans chaque département. Cette situation engendre des surcoûts importants, des doutes quant à la qualité et la cohérence de l’information et des frustrations internes car les frontières de responsabilités sont devenues difficiles à déterminer.

Alors que les audits sur le sujet se multiplient, on constate que les recommandations sont rarement appliquées. Klee a donc développé une méthodologie basée sur le dialogue entre les différentes parties et la mise en place d’un dénominateur commun afin de retrouver la cohérence de son système. La constitution de cette cellule est une solution qui va au delà des recommandations classiques d’une mission de conseil.

L’idée est d’organiser une équipe dédiée qui constitue le cœur des relations entre fonctionnels et DSI.

Ces interlocuteurs privilégiés permettent aux directions de se reposer non plus sur un individu mais bien sur une équipe qui partage l’ensemble des responsabilités et des risques, permettant une meilleure prise en compte des besoins et une évolution optimale et cohérente des applications. Ceci permettant également aux directions fonctionnelles et informatiques de se concentrer sur leurs métiers.

« Il est important d’aider la DSI à lever le sentiment d’opacité et de construire une organisation qui permet de répondre aux besoins des fonctionnels qui ont bien souvent du mal à partager l’information et la maitrise de leurs systèmes, qu’ils ont eux-mêmes construits. » selon Michel Lachkar, associé chez Klee.

Klee accompagne la construction de la cellule et assure l’intérim de la structure si besoin. L’objectif est de professionnaliser l’équipe et d’offrir à chacun des perspectives d’évolutions.

Ces nouveaux « psychologues du système d’information » sont proposés par Klee ou identifiés au sein de l’entreprise. Leur profil type est la pluralité des compétences ; écoute, diplomatie, métier.

Ce type de projet permet de normaliser les relations avec la DSI et de rétablir un dialogue constructif avec les fonctionnels. Progressivement, la cellule devient force de propositions tant techniques que métiers. La cellule a aussi l’avantage de décloisonner les projets et de permettre une dynamique d’amélioration globale dans l’entreprise.




Commentaires

1.Posté par Isabelle le 02/10/2009 13:54
Oui et même que d'habitude ça s'appelle la MOA

2.Posté par Patrick DF le 19/10/2009 15:55
MOA ou AMOA (Assistance à MOA) ?

Ajouter en plus que dans le cadre de projets multi-fonctionnels (transverses à par exemple plusieurs domaines métiers ou plusieurs "éléments de structure"), se pose la question des moyens "psychologiques" et diplomatiques pour réconcilier les bouchers et les jockeys qui parlent bien de la même "entité" (du même animal) mais auront quelques difficultés pour se mettre d'accord sur les termes. D'où l'importance de cette organisation (rôles et responsabilités) capable d'arbitrer, qu'on appelle, je crois, "gouvernance".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.