Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le Gouvernement US choisit les outils de Jaspersoft pour la gestion de ses données


Rédigé par Communiqué de Jaspersoft le 7 Septembre 2010

Le département américain de l’Agriculture (l’Usda) et le Corps des Marines des Etats-Unis remplacent leurs systèmes traditionnels par les logiciels de gestion de Jaspersoft.



Jaspersoft, la plateforme de Business Intelligence la plus utilisée au monde, annonce aujourd’hui que sa suite décisionnelle a été choisie par le département américain de l’Agriculture et le Corps des Marines des Etats-Unis pour sa flexibilité et son prix, dans le cadre de leurs déploiements en Business Intelligence.


Les organismes fédéraux se sont tournés vers Jaspersoft pour ses outils d’analyse et de reporting puissants, simples d’utilisation et économiques pour répondre à leurs besoins en BI devenus plus pressants et complexes que jamais. Le déploiement d’outils de BI économiques constitue un élément crucial pour un gouvernement rentable. Avec ses solutions, Jaspersoft réduit considérablement le coût de ces services et permet aux organismes de mieux répondre aux exigences des responsables des technologies de l’information pour trouver des solutions économiques, transparentes et basées sur des standard ouverts.



Le Corps des Marines des Etats-Unis adopte les solutions de Jaspersoft pour remplacer Crystal Reports, proposé par SAP

Le Corps des Marines des Etats-Unis basé à Camp Lejeune (Caroline du Nord) a remplacé les solutions Crystal Reports de SAP par la suite décisionnelle proposée par Jaspersoft. D’après Sam Friedman, Responsable BI pour Column Technologies et architecte de solutions IT pour le Corps des Marines des Etats-Unis, le logiciel Crystal Reports ne répondait pas à certains besoins du Corps des Marines des Etats-Unis, parmi lesquels :
Les coûts initiaux : offrir un accès reporting par navigateur sur Crystal Reports aurait engendré des couts de licences supplémentaires pour tout produit supplémentaire.
Coût de mise à l’échelle : mettre Crystal Reports à la bonne échelle aurait nécessité une technologie supplémentaire et de fait généré une complexité technique et des frais de licences supplémentaires.
Conformité et compatibilité : Les versions actuelles de Crystal Reports et Business Objects Enterprise étaient incompatibles avec le connecteur Web clef en main du Corps des Marines des Etats-Unis. En outre, le connecteur fonctionnait uniquement lorsque ces produits étaient déployés sur une plateforme Microsoft Windows et non Linux ou UNIX.
Pour accéder à la totalité de l’étude de cas, rendez-vous sur : http://www.jaspersoft.com/USMC-case-study



Le National Institute of Food and Agriculture (NIFA) remplace SAP et Oracle par Jaspersoft

Le National Institute of Food and Agriculture du département américain de l’Agriculture a choisi les solutions BI de Jaspersoft au lieu de celles proposées par Oracle et SAP. Autonomic Ressources, entreprise spécialisée dans les services et la technologie de l’information, au service d’un certain nombre d’agences du gouvernement fédéral, a aidé l’Usda dans le choix du vendeur et l’implémentation des solutions.

Face aux volumes croissants de données et à une complexité plus présente que jamais, le NIFA a constaté que les plateformes propriétaires de SAP et Oracle nécessitaient des cycles de développement long et coûteux rallongeant les délais nécessaires pour répondre aux attentes des membres du Congrès et, retardant de fait la garantie de financement.
Le NIFA a eu recours à la plateforme Oracle pour Business Intelligence, mais finit par s’en lasser dès lors que les frais nécessaires pour gérer de plus grands projets venaient à dépasser son budget. Le NIFA a également rencontré des problèmes en matière de performance lorsque Crystal Reports ne parvenait pas à supporter la complexité de ses données. Le coût de la modernisation de la suite n’était par ailleurs pas une solution envisageable.

En optant pour les solutions de Business Intelligence de Jaspersoft – avec Linux, Infobright et Talend- le NIFA a enfin pu répondre aux contraintes budget et produit.

Pour accéder à la totalité de l’étude de cas, rendez-vous sur :
http://www.jaspersoft.com/sites/default/files/success/USDA_EN_CaseStudy%20%281%29.pdf



Avantages de la suite décisionnelle de Jaspersoft pour les organismes

Jaspersoft est la seule entreprise de Business Intelligence à offrir aux organismes fédéraux :
Un support clé en main partagé qui peut être à demeure, virtualisé, à l’instar d’une application SaaS, ou dans le nuage ;
Un accès aux informations simplifié et une meilleure versatilité de l’application, même en cas de budget restreint ;
Un éventail de fonctionnalités avancées de BI – un outil de reporting opérationnel, un outil de reporting au design élaboré, une interface d’analyse et de reporting simple d’utilisation et en libre service, un module de planification des reportings, des tableaux de bord ainsi que des outils d’analyse flexibles combinant des techniques OLAP et mémoire intégrée.
La suite décisionnelle de Jaspersoft est aujourd’hui utilisée dans de nombreux organismes fédéraux, parmi lesquels : le Corps des Marines des Etats-Unis basé à Lejeune, le département américain de l’Agriculture, le Bureau du recensement, le Département de la Défense, le Joint Planning and Development Office, the U.S. Navy Joint Intelligence Center, the U.S Fish and Wildlife, the U.S. Geological Survey et L'Autorité de sûreté nucléaire américaine.



Témoignages

« La suite décisionnelle de Jaspersoft a permis de désengorger le monde IT », déclare Sam Friedman, Responsable BI pour Column Technologies et architecte de solutions IT pour le Corps des Marines des Etats-Unis. « Grace aux produits Jaspersoft, les responsables du Corps des Marines ont désormais la possibilité des créer à tout moment leurs propres rapports. »

« Les membres du gouvernement fédéral ont souhaité se tourner vers l’open source pour mieux contrôler les coûts », commente Joe Barbano, responsable de projet pour le NIFA au département américain de l’Agriculture. « Notre responsable des technologies de l’information est un grand adepte de l’open source, nous avons donc eu le soutien de la direction pour rechercher et mettre en place des technologies open source au sein de notre division. Pour notre organisme, opter pour des solutions open source a vraiment constitué une étape naturelle. Nous avons pu être opérationnels très rapidement et répondre de manière beaucoup plus effective aux demandes et attentes du Congrès, le tout en ne dépensant qu’une infime fraction de ce que nous auraient couté les logiciels propriétaires. »

« Jaspersoft a assisté à un véritable effet domino dans le secteur du gouvernement fédéral avec toutes ces entreprises souhaitant adopter la technologie open source qui a déjà fait ses preuves », déclare Brian Gentile, PDG de Jaspersoft. « Le resserrement budgétaire a contribué à faire du modèle open source et ouvert de Jaspersoft la solution la plus efficace pour un déploiement de business intelligence de qualité. Les organismes fédéraux veulent faire de Jaspersoft leur vendeur dans la mesure nous disposons de la volonté et de la flexibilité nécessaire pour continuer à innover et à proposer à nos clients des solutions à bas prix et sans enfermement propriétaire.

Ressources et liens en ligne :

Pour en savoir plus sur l’utilisation des solutions Jaspersoft au sein du Gouvernement américain, rendez-vous sur : http://www.jaspersoft.com/government-bi
Pour voir la dernière fonctionnalité BI dans Jaspersoft 3,7, rendez-vous sur : http://www.jaspersoft.com/jaspersoft-business-intelligence-suite.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.