Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


SPSS annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l’année 2008


Rédigé par Communiqué de SPSS le 27 Février 2009

Une gestion efficace a permis de dégager des marges d'exploitation solides, hors charges exceptionnelles.



SPSS Inc. (Nasdaq : SPSS - News), fournisseur mondial de logiciels et de solutions d'analyse prédictive, a annoncé ses résultats financiers pour le quatrième trimestre 2008 et l'exercice 2008 clôturés le 31 décembre 2008. Malgré une conjoncture économique mondiale difficile, la société a tiré parti d’initiatives d'amélioration de la productivité prises en amont et d’une limitation de ses dépenses. En conséquence, la marge d'exploitation du quatrième trimestre 2008 a été de 15 %, soit un taux record de 23 % si l'on exclut le coût de la restructuration annoncée précédemment et de la sortie d'immobilisations incorporelles du bilan.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'élève à 74,1 millions de dollars, soit une baisse de 7 % par rapport aux 79,6 millions de la même période de 2007. Hors effets de change, le chiffre d'affaires total a baissé de 2 % par rapport au quatrième trimestre 2007. Les licences ont représenté 35,1 millions de dollars, soit une baisse de 17 % par rapport aux 42,1 millions de dollars du quatrième trimestre 2007. Le résultat net s'élève à 7,9 millions de dollars, ce qui représente une baisse de 21 % par rapport aux 10 millions de dollars de la même période de l'exercice précédent. Le bénéfice par action, tous titres confondus, s'élève à 0,41 dollar pour le trimestre, soit une baisse de 18 % par rapport au bénéfice de 0,50 dollar enregistré au quatrième trimestre 2007. Il inclut 0,17 dollar par action de frais de restructuration et de radiation d'immobilisations incorporelles, contre 0,08 dollar pour des frais similaires à la même période de 2007. Si l'on exclut ces charges exceptionnelles, le bénéfice par action s’établit à 0,58 dollar au quatrième trimestre, aussi bien en 2008 qu'en 2007.

Au quatrième trimestre 2008, le résultat d'exploitation se chiffre à 11,5 millions de dollars, soit 15 % du chiffre d'affaires total, contre 14,7 millions, soit 18 % du chiffre d'affaires total, au même trimestre de 2007. Les frais de rémunération des actions s'élèvent respectivement à 0,06 et 0,07 dollar par action au quatrième trimestre des exercices 2008 et 2007.

Les résultats du quatrième trimestre 2008 incluent 3,5 millions de dollars de charges avant impôt pour une restructuration annoncée précédemment et 1,8 million de dollars d'imputation comptable avant impôt pour la radiation du bilan de biens incorporels acquis en 2001. Au cours du même trimestre de 2007, la société a dépensé 2,7 millions de dollars pour la restructuration et le regroupement de ses sites de recherche et développement.

« Nos résultats au quatrième trimestre montrent que nous sommes en mesure de naviguer sur les eaux houleuses de la conjoncture économique actuelle, en particulier quand on les compare au quatrième trimestre de l'année dernière, marquée par des taux de change exceptionnellement favorables et une économie mondiale plus saine », déclare Jack Noonan, président et CEO de SPSS. « Alors que certains clients devenaient réticents à s’engager dans des transactions d'une certaine importance, nous avons su tirer parti de nos tarifs compétitifs pour stabiliser notre chiffre d'affaires par des transactions modestes et moyennes sur des marchés où les clients continuent à dépenser malgré une conjoncture moins favorable. Notre expérience des baisses d'activité alliée à un flux de revenus sain sur la maintenance s'est avérée avantageuse. »

Le chiffre d'affaires sur la maintenance du quatrième trimestre 2008 s'élève à 32,2 millions de dollars, soit une hausse de 6 % par rapport aux 30,5 millions de dollars du même trimestre de 2007. Ce résultat est largement du à l’augmentation du taux de renouvellement de contrat et au renouvellement initial de la maintenance pour les contrats de licence existants. Il a cependant été très atténué par des taux de change moins favorables. Le chiffre d'affaires de 2008 sur la maintenance s'élève à 131,1 millions de dollars, soit 43 % du chiffre d'affaires total. Cela représente une hausse de 11 % par rapport aux 118,3 millions de dollars (41 % du chiffre d'affaires total) de 2007. Hors effets de change, le chiffre d'affaires sur la maintenance a augmenté respectivement de 13 % et 9 % par rapport au quatrième trimestre et à l'ensemble de l'exercice 2007.

« Dans nos gammes de produits, le chiffre d'affaires des licences de nos logiciels de collecte de données a augmenté de 36 % », ajoute M. Noonan. « Alors que le nombre de nouvelles licences vendues baissait sur la plupart de nos marchés au cours de ce trimestre, nous avons bénéficié de quelques bons chiffres dans quelques zones géographiques, comme en Allemagne et en France », poursuit-il.

Pour l’année 2008, le chiffre d'affaires total s’élève à 302,9 millions de dollars, soit une augmentation de 4 % par rapport aux 291 millions de dollars de 2007. Le chiffre d'affaires sur les licences a été de 142,1 millions de dollars, en baisse de 1 % par rapport aux 144 millions de dollars de 2007. Hors effets de change, le chiffre d'affaires total a augmenté de 1 % par rapport à 2007. Le résultat net se chiffre à 36 millions de dollars, en hausse de 7 % par rapport aux 33,7 millions de dollars de 2007, tandis que le bénéfice par action, tous titres confondus, s'élève à 1,88 dollars, soit une augmentation de 14 % par rapport à celui de l'année précédente qui s'élevait à 1,65 dollar. Le résultat d'exploitation de 2008 a diminué de 1 % pour s'établir à 49 millions de dollars, soit 16 % du chiffre d'affaires total, contre 49,5 millions de dollars, soit 17 % du chiffre d'affaires total, en 2007. Les charges exceptionnelles liées à la structuration de l'entreprise et à la sortie d'immobilisations incorporelles du bilan ont totalisé 5,7 millions de dollars en 2008 et 4,6 millions de dollars en 2007. Ces frais exclus, le bénéfice par action se chiffre respectivement à 2,06 dollars et 1,79 dollar en 2008 et 2007. Les frais de rémunération des actions s'élèvent respectivement à 0,26 dollar et 0,23 dollar par action en 2008 et en 2007.

« Compte tenu de l’environnement économique mondial actuel, ces résultats sont encourageants », estime M. Noonan. « Nous pensons que la demande sur le marché des produits d'analyse prédictive va poursuivre sa croissance et que notre capacité d'exécution éprouvée nous aidera à traverser l'année difficile qui s'annonce. »

Au 31 décembre 2008, le montant des liquidités et des équivalents de trésorerie s'établissait à 305,9 millions de dollars, contre 306,9 millions de dollars au 31 décembre 2007 et 307 millions de dollars au 30 septembre 2008. Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation au quatrième trimestre 2008 ont représenté 19,2 millions de dollars, contre 33,4 millions de dollars au même trimestre de 2007. En 2008, le flux de trésorerie provenant de l'exploitation a été de 64,7 millions de dollars, contre 84,9 millions en 2007. Les effets de change sur la trésorerie ont eu un impact négatif de 21,7 millions de dollars sur le bilan de fin d'exercice 2008 et un impact positif de 4,8 millions de dollars sur le bilan de fin d'exercice 2007.

Perspectives
« Les résultats du quatrième trimestre 2008 montrent que les programmes de maîtrise des coûts implémentés précédemment ont porté leurs fruits. Les dépenses d'exploitation du quatrième trimestre 2008 ont baissé de 4 % par rapport à la même période de 2007. Hors frais de restructuration et autres charges exceptionnelles, le total des dépenses au quatrième trimestre a baissé de 8 % », fait observer Raymond Panza, vice-président exécutif et directeur financier de SPSS. « Bien que la prudence s'impose en 2009, en particulier compte tenu des incertitudes liées à la situation économique, nous disposons d'un carnet de commandes bien rempli et nous estimons que la demande dans le domaine de l'analyse prédictive va poursuivre sa croissance. En outre, nous investissons dans des initiatives marketing qui devraient stimuler l'augmentation du chiffre d'affaires au cours du deuxième semestre. »

« En 2009, les taux de change devraient continuer à avoir un effet négatif sur les résultats publiés », poursuit M. Panza. « En ce qui concerne le premier trimestre 2009, nous tablons sur un chiffre d'affaires compris entre 68 et 74 millions de dollars, avec un bénéfice par action se situant entre 0,37 et 0,51 dollar. » Ce chiffre indicatif inclut 0,07 dollar de rémunération par action et approximativement 0,04 de charges non décaissables liées à l'adoption obligatoire en 2009 des FSP du FASB sur l'APB 14-1 sur les obligations convertibles ("FSP 14-1").

« Outre qu'il est impossible de prévoir les effets à long terme des taux de change, compte tenu de la volatilité qui subsiste dans l'économie mondiale et de l'augmentation du nombre de variables du marché, nous pensons que donner une estimation quantitative pour 2009 n'a guère de sens », ajoute M. Panza. « De toute évidence, si nous ne pouvons pas contrôler l'économie, nous pouvons au moins contrôler notre propre réponse et nous avons déjà démontré notre capacité à tenir nos engagements. »

Pour 2009, la société table sur des charges de 0,30 dollar de rémunération par action et sur 0,17 dollar par action pour les FSP 14-1. Le taux effectif de l'impôt sur le revenu pour le premier trimestre et pour l'exercice 2009 est estimé à 35 %.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.