Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


3 conseils AWS pour développer un avantage concurrentiel sur les marchés financiers grâce au cloud


Rédigé par Communiqué de AWS le 22 Août 2019

Le secteur subit actuellement des transformations profondes, les institutions financières se trouvant dans l’obligation d’innover et d’évoluer pour rester compétitives. À l’heure où les entreprises doivent se montrer plus rapides et efficaces que jamais, il leur faut également être en capacité de protéger leurs données, d’y accéder et de les partager sans pour autant mettre de côté l’orientation client, la sécurité et la réglementation, en particulier sur les marchés financiers.



Les institutions financières comme les fournisseurs de solutions pour le secteur de la finance se tournent vers le cloud pour innover, à l’aide de nouveaux systèmes cloud-native, mais également pour se transformer en faisant migrer les systèmes existants vers le cloud. Voici les trois conseils d’Amazon Web Services (AWS) aux institutions financières pour exploiter au mieux le cloud et développer un avantage concurrentiel.

Extraire de nouvelles connaissances à partir des données

Le cloud permet d’exploiter les données pour en extraire des informations qui servent ensuite de support décisionnel aux entreprises dans des domaines critiques : conformité, segmentation de la clientèle, positionnement sur le marché, tarification des produits, risque, sécurité et surveillance. Les entreprises se tournent de plus en plus vers l’intelligence artificielle (IA) et le Machine Learning (ML), associés au cloud, pour accroître l’efficacité des processus existants dans le secteur et tirer davantage de valeur des sources de données.

Ainsi, lorsque la société Tradeworx a été missionnée pour aider la SEC (l’autorité des marchés financiers des États-Unis) à enquêter sur les événements ayant conduit au « Flash Crash », elle s’est tournée vers AWS pour mettre sur pied une plateforme analytique capable d’analyser l’énorme volume de données concernées par cet événement. Pour bien comprendre le contexte, il faut savoir que des dizaines de bourses à travers le monde produisent environ six milliards de données de transactions chaque jour. Grâce à AWS, Tradeworx a pu élaborer son environnement d’analyse à 10 % du coût d’un environnement traditionnel et ce, en moins de quatre mois. En mai 2018, la SEC a lancé les Data Science Workstations (DSW), fournissant ainsi à ses analystes des outils de pointe pour l’analyse des données et le Machine Learning.

Traiter les enjeux d’évolutivité et de sécurité au sein de secteurs fortement régulés

Robinhood s’appuie sur le cloud pour lancer des produits innovants et développer ses activités en réponse à l’augmentation de la demande de ses clients. « Cette société se démarque par l’absence de commission sur les transactions boursières réalisées via une application mobile simple à utiliser, et par la possibilité d’ouvrir un compte de courtage en moins de quatre minutes, explique Stephan Hadinger, Head of Technology AWS France. Grâce à ces points forts, la société a enregistré une croissance constante de sa clientèle, le chiffre de 3 millions de comptes client ayant été récemment atteint. »

Avec tout juste 100 collaborateurs, Robinhood a traité des transactions d’une valeur de 100 milliards de dollars et permis aux investisseurs d’économiser 1 milliard de dollars de commissions sur transactions.

Grâce au cloud, une équipe de deux experts DevOps a pu bâtir l’intégralité du système, dont certaines fonctionnalités permettent de réguler l’accès aux services et aux données (simplifiant les efforts de conformité) ou encore d’identifier les cas possibles de fraude et de blanchiment de capitaux.

Réduire le temps et les ressources nécessaires

En passant au cloud, les entreprises peuvent consacrer plus de temps à innover pour traiter les enjeux de leurs clients, et moins de temps à s’inquiéter de problèmes d’infrastructure ou de déploiement technologique. En leur permettant de développer, tester et déployer en continu de nouvelles applications dans des délais très courts, et en mettant à leur disposition des ressources technologiques sur une infrastructure internationale, le cloud apporte à ces entreprises une maîtrise accrue de leurs décisions technologiques, et leur donne la possibilité d’augmenter et réduire leurs capacités en fonction de leurs besoins.

Les organisations ne se trouvent plus dans l’obligation d’investir massivement en amont pour mettre sur pied et maintenir une infrastructure, car tous les éléments nécessaires sont déjà à leur disposition sur le cloud. Elles peuvent ainsi anticiper leurs besoins, en accédant à des ressources aussi variées et nombreuses qu’elles le souhaitent, quasi-instantanément, avec un paiement à l’utilisation.

Les outils d’automatisation intégrés aux services cloud réduisent fortement le recours aux méthodes manuelles et faillibles utilisées habituellement dans des environnements sur site. De même, sur le cloud, des règles et des alertes permettent d’éviter la modification accidentelle de la configuration des applications.

« Par le passé, des organisations sont passées à côté d’opportunités faute d’avoir su exploiter convenablement les données pour leurs processus décisionnels, que ce soit en matière de trading, de gestion des risques, de surveillance des fraudes et même de fusions et acquisitions, déclare Stephan Hadinger. Les capacités du big data permettent à ces processus décisionnels de devenir une véritable science, avec des répercussions potentielles sur les fonctions de relation client et de gestion interne qui sont vitales pour la croissance à long terme des organisations. Le cloud permettra aux entreprises de se libérer des contraintes de l’informatique traditionnelle et des limitations qui pèsent sur leurs capacités de calcul et de stockage, pour révéler un environnement agile, puissant et sécurisé vecteur d’innovation. »




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.