Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


AAA DATA et Weborama croisent la data online et offline pour lancer Automotive Insight : la première approche scientifique du marketing automobile data-driven


Rédigé par Communiqué de AAA Data le 3 Avril 2018

Weborama, leader mondial de la Data Science sémantique au service de la connaissance client et AAA DATA, leader sur le marché de la Data automobile en France, lancent aujourd’hui Automotive Insights pour apporter aux constructeurs et aux agences une connaissance approfondie du consommateur et optimiser la performance de leur stratégie marketing.



Photo by Ryan Searle on Unsplash
Photo by Ryan Searle on Unsplash
Dans un secteur où 58% des consommateurs changent de marque d’un achat à l’autre, les constructeurs sont en train de passer d’une approche marketing centrée sur la marque à une approche centrée sur les consommateurs.

Pour y parvenir de façon efficace, pertinente et non-intrusive, les segmentations marketing classiques, fondées sur les données socio-démographiques, ne suffisent plus. L’enjeu est de bien mieux connaitre les comportements des consommateurs : à quels moments de leur vie sont-ils ? Quels sont leurs centres d’intérêt ? Quelles sont leurs habitudes de consommation automobile ?
La data permet de capter les signaux faibles émis par les consommateurs afin d’anticiper une intention d’achat : savoir qui sont les consommateurs qui achèteront leurs modèles ou ceux de leurs concurrents dans 6 mois et trouver comment les séduire au bon moment et avec le bon message.

L’offre Automotive Insights s’appuie d’un côté sur le patrimoine de données de AAA DATA, qui constitue la plus grande base marketing de possesseurs, de consommateurs et de données relatives aux véhicules et de l’autre sur les données et algorithmes de qualification sémantique de Weborama permettant de connaître et d’analyser en temps réel la navigation de la plupart des français pour créer automatiquement des segmentations en affinité avec l'environnement des constructeurs.

Muni de ces data, les marques vont pouvoir combiner leurs propres données avec des données transactionnelles (offline) et des données comportementales (online) pour affiner leurs segmentations marketing, construire des stratégies nouvelles afin d’interagir au bon moment avec leurs cibles.

Patricia Renaud, Directrice commerciale et marketing de AAA DATA ajoute : « Avant le Big data, les statisticiens regardaient constamment le passé pour en tirer des hypothèses d’avenir. Aujourd’hui, les data scientists sont en mesure d’analyser en temps réel les données comportementales des consommateurs pour en dégager des modèles fiables. On passe ainsi du monde des croyances et des hypothèses à l’univers du fact-checking. L’analyse de l'opinion des consommateurs, de leur perception de la marque, de leur profil d'acheteur est rationalisée. La transformation digitale et l'identification des signaux faibles sont de vrais enjeux majeurs pour les constructeurs »

Frédéric Grelier, Chief Data Officier de Weborama, ajoute : « La valeur de la donnée réside essentiellement dans sa qualification : plus les informations consommateurs sont nombreuses, diversifiées et qualitatives, plus la marque peut affiner sa stratégie. C’est tout l’intérêt de pouvoir les combiner pour en faire ressortir de l’intelligence à des fins d’activation marketing ».




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.


Twitter
Rss
LinkedIn
Google+
Facebook
Pinterest