Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Avec Snowflake, Oney Bank divise par 7 les temps de calcul nécessaires à la production de ses rapports


Rédigé par Communiqué de Snowflake le 14 Mai 2019

En passant sur l’architecture cloud de Snowflake, Oney produit ses rapports en 1 journée au lieu de 7 jours.



Photo by freestocks.org on Unsplash
Photo by freestocks.org on Unsplash
Snowflake Inc, le seul entrepôt de données conçu pour le cloud annonce aujourd’hui que Oney Bank a décidé de s’appuyer sur sa solution pour porter son offre d’analyse de données à des fins de category management et de monétisation des données. Sa filiale, Oney Data, en charge de ces activités, analyse d’importantes quantités de données issues de la grande distribution pour proposer ensuite à ses utilisateurs (category manager, acheteurs et responsables marketing des distributeurs et des marques) des rapports interactifs et des outils d’aide à la décision et d’optimisation de leurs marges et des ventes de leurs produits en magasin et online.

Jusque fin 2018, Oney Data s’appuyait sur une data warehouse on premise basée sur des solutions SAS, associé à Tableau pour la restitution des rapports. Cette architecture limitait le potentiel de la société dans la réalisation de son travail quotidien. En effet, Oney Data ne pouvant pas faire directement ses calculs, devait effectuer les précalculs à l’avance ce qui impactait la réactivité quant à la production des rapports. Ces derniers se faisaient alors mensuellement. Par ailleurs, Oney Data devait se limiter aux données de ventes. Il n’était pas possible de les croiser avec des données clients ou comportementales. La charge de calcul nécessaire aurait été en effet trop lourde pour l’infrastructure existante. Face à ce constat, Oney Data a étudié la possibilité de passer sur une autre solution, cette fois-ci en mode cloud pour ne pas avoir à être limitée par le matériel.

Après avoir été mis en concurrence avec d’autres solutions, , c’est finalement le datawarehouse cloud de Snowflake qui a été choisi. En s’appuyant sur l’architecture de Snowflake, Oney Data peut maintenant lancer la production des rapports sans passer par une phase de précalcul. La société est ainsi capable de produire ces derniers à J+1 dès la réception des données alors qu’il fallait auparavant compter sur une semaine de précalcul.

Par ailleurs, en fonction des offres choisies par ses clients, Oney Data propose plusieurs niveaux de performance. Si cette composante était auparavant compliquée à gérer et nécessitait un paramétrage pointu de l’infrastructure, elle est aujourd’hui rendue très simple par l’utilisation de Snowflake. Il suffit de paramétrer un accès à un pool de ressources et d’en ouvrir l’accès aux utilisateurs VIP. Par ailleurs, Oney Data compte s’appuyer sur la puissance de Snowflake pour intégrer de nouvelles données à ses rapports, notamment les données clients.

« En passant sur l’architecture cloud de Snowflake, nous gagnons sur tous les points. Notre solution devient plus performante, plus simple à maintenir et à administrer et moins coûteuse. Nous allons en outre pouvoir enrichir notre offre avec des rapports plus complets et plus précis, et délivrer plus rapidement », détaille Élodie Perrigaud, CDO (Chief Data Officer) de Oney Data. « Nous allons par ailleurs étudier la mise en place du data sharing Snowflake pour faciliter l’approvisionnement de notre infrastructure sans avoir à mettre en place des flux de données entre nos clients distributeurs ou marques et nous, leur permettant ainsi de rester maîtres de la gouvernance de celle-ci. ».




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.