Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Couchbase annonce le lancement de N1QL pour Analytics, le premier langage de requête commercial de l'industrie compatible avec le cadre de langage SQL++


Rédigé par Communiqué de Couchbase le 4 Octobre 2018

Une collaboration sur plusieurs années avec Couchbase et les universités de San Diego, Irvine et Riverside apporte le langage déclaratif au monde de NoSQL.



Couchbase, Inc., créateur de la première base de données d'engagement au monde, a annoncé aujourd'hui une avancée majeure avec le lancement de N1QL pour Analytics, le premier langage de requête commercial de l'industrie compatible avec le cadre de langage SQL++.
SQL++ spécifie comment créer des langages de requête de dernière génération qui allient toute la puissance de SQL à la flexibilité de JSON. Le développement du cadre SQL++ a commencé il y a près d'une décennie avec le projet FORWARD financé par la NSF de l'UC San Diego, avec des contributions subséquentes et le financement de Couchbase et Informatica ainsi que le soutien de l'UC Irvine et de l'UC Riverside.

En tant que première implémentation commerciale du framework SQL++ Couchbase N1QL pour Analytics sert de langage de requête pour le nouveau service d'analyse qui a également été annoncé aujourd'hui dans le cadre de la dernière version de la Plate-forme de données Couchbase. En tant que langage dérivé de SQL++, Couchbase N1QL pour Analytics est facile à apprendre, en particulier pour les développeurs qui sont familiers avec la syntaxe de SQL en raison des similitudes. Les développeurs n'ayant pas à "apprendre de zéro", l'adoption des bases de données semi-structurées et NoSQL par les entreprises ayant déjà investi dans des systèmes relationnels devient un processus beaucoup plus simple.

La route vers SQL++ a commencé il y a près d'une décennie lorsque les limites de SQL ont été atteintes. SQL ne fournit pas une solution complète et efficace pour interroger des données JSON ou semi-structurées sous forme JSON. Les données semi-structurées représentent 85 % de toutes les données de l'entreprise et continueront de croître à mesure que l'apprentissage machine, l'intelligence artificielle (IA) et l'Internet des objets (IoT) prennent de l'ampleur.

Pour combler cette lacune, Couchbase a développé N1QL pour fournir un langage de requête complet qui combine la puissance de requête SQL avec la flexibilité des données JSON, tandis qu'indépendamment, Yannis Papakonstantinou, professeur d'informatique et d'ingénierie à l’UC San Diego , et son équipe ont développé SQL++, un cadre de langage déclaratif formellement défini pour les données semi-structurées, spécifiant une gamme de possibilités pour les langues futures. Le projet AsterixDB financé par la NSF avec les contributions de l'UC d' Irvine et de l'UC de Riverside, dirigé par Mike Carey, professeur à l'UCI, a également contribué à l'avancement de SQL++. AsterixDB avait initialement son propre langage de requête, AQL, mais a maintenant adopté SQL++.

"Avec le framework SQL++, vous pouvez créer un langage de requête déclaratif qui interroge les données semi-structurées, comme JSON, tout en s'appuyant sur SQL. Couchbase N1QL pour Analytics s'aligne avec le framework SQL++ et les exigences de requête de données semi-structurées. C'est un langage de requête conçu pour la nouvelle ère des Big Data, car il fonctionne sur des données semi-structurées mais est entièrement déclaratif, comme l'est SQL, vous offrant le meilleur des deux mondes." -- Yannis Papakonstantinou, Professeur d'informatique et d'ingénierie, UC San Diego.

"Cela a été très excitant de faire partie de la communauté qui a été le moteur du futur langage du monde NoSQL, et c'est tout aussi excitant de voir les fruits de ces efforts, en particulier avec la première implémentation commerciale de SQL++ dérivée du moteur de requête Apache AsterixDB. Depuis le changement de millénaire, les entreprises demandent des requêtes déclaratives sur des données semi-structurées. Et aujourd'hui, c'est fait". -- Mike Carey, Bren Professeur, UC Irvine

"Nous avons commencé à développer un SQL pour JSON il y a 4 ans. Notre mission n'était pas de développer un autre langage de requête, mais de préserver et de faire progresser l'une des contributions les plus importantes des systèmes relationnels : SQL pour un modèle de données flexible dans JSON. Nous l'avons appelé N1QL, qui est l'abréviation de non-1st normal form query language, essentiellement pour JSON. Des centaines d'entreprises ont développé des applications critiques en utilisant N1QL et ont attiré l'attention d'universitaires et d'experts en bases de données. Avec le lancement de N1QL pour Analytics, nous avons amélioré et peaufiné N1QL pour être la première implémentation commerciale de SQL++." -- Ravi Mayuram, Vice-président principal de l'ingénierie et Directeur technique, Couchbase.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.