Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Discours de Florence Parly, ministre des Armées, « Intelligence artificielle et défense » prononcé à Saclay, le 5 avril 2019


Rédigé par Communiqué du Ministère des Armées le 7 Avril 2019



Photo Ministère des Armées
Photo Ministère des Armées
Gary Kasparov. C’est un nom que vous connaissez sûrement, celui du premier champion du monde d’échecs à avoir été défait par un ordinateur, en 1997. Vous connaissez aussi les noms de Fan Hui et Lee Sedol, parmi les meilleurs joueurs professionnels de go, qui se sont tous deux inclinés devant les programmes informatiques de Google DeepMind.

Vous connaissez peut-être aussi, ou moins, le nom du colonel Gene Lee, ancien pilote de chasse et formateur des pilotes de l’US Air Force vaincu en 2016 par une intelligence artificielle, lors d’une simulation de combat aérien. Ce programme, même privé de certaines commandes, est capable de réagir 250 fois plus rapidement que l’homme. A ce rythme-là, j’ai bien peur qu’à la sortie de Top Gun en 2020, Tom Cruise perde son aura chez nos jeunes pilotes de l’aéronautique navale !

Pour certains, l’intelligence artificielle, l’IA, n’est synonyme que de progrès. C’est le moyen de détecter de façon plus précoce certaines maladies, de maîtriser notre consommation énergétique ou encore de s’adapter au rythme de chaque enfant dans le domaine de l’éducation.

Pour d’autres, l’intelligence artificielle n’est que menace et ouvre la voie au marketing irrespectueux de la vie privée qui sait tout de vos envies de week-end à Rome, jusqu’à la propagation des fake news, ou plus grave encore, à la manipulation des élections.

Annonciatrice de l’immortalité transhumaniste ou au contraire de la fin de l’espèce humaine, l’intelligence artificielle nourrit aujourd’hui tous les fantasmes. Je voudrais vous assurer d’une chose : le ministère des Armées ne tombera dans aucun de ces excès...




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.