Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Luko construit sa stratégie de données et ses services innovants sur Snowflake


Rédigé par Communiqué de Snowflake le 29 Juin 2020

La première néoassurance européenne s’appuie sur Snowflake pour stocker, centraliser et transformer ses données afin d’alimenter ses différents métiers et services autour de la protection du foyer et de la gestion des risques.



Snowflake, la plateforme de données dans le cloud, annonce que la néoassurance Luko a choisi sa solution pour construire la base de son infrastructure de données et de ses outils de data-science. Pour dépoussiérer le monde de l’assurance, la start-up française qui compte aujourd’hui plus de 30 000 assurés et a levé 20 millions d’euros, a décidé d’adopter une stratégie entièrement digitale et des services innovants. Par exemple, l’ensemble du cycle de vente de Luko se déroule en ligne, la gestion des sinistres pourra se faire en direct via appel vidéo et la start-up développe des objets connectés pour protéger leur maison et gérer leur consommation énergétique.

« Ce n'est pas une nouveauté, l'assurance est un métier de data.», déclare Julien Gigoi, Chief Actuary de Luko. «En tant que NeoAssurance (uniquement en ligne) les data sont la matière première de notre mission et métier. Elles nous servent à mieux comprendre nos clients pour mieux les protéger, en leur proposant un tarif juste et équitable et en les conseillant sur leur risques de manière personnalisé. Plus encore les data nous permettent de développer une IA pour automatiser la gestion de sinistre (remboursements deux fois plus rapides que chez les assureurs traditionnels) ou même les prévenir.»

Dans cette optique, Luko devait pouvoir s’appuyer sur un socle solide et capable d’unifier, de centraliser et de transformer les données issues de différentes sources pour ensuite les mettre à la disposition des différents cas d’usage et équipes. Ayant créé la plupart de ses outils elle-même, Luko avait besoin d’une solution sur mesure. « Nous devions structurer le processus et construire une base solide pour stocker toutes nos données », témoigne Julien Gigoi.

Luko décide de tester la solution Snowflake en s’appuyant sur Stitch et Segment pour la partie ETL, et Looker pour la restitution des données. « Nous avons en moins de trois mois pu monter nous-même notre infrastructure, sans avoir recours à un prestataire externe, pour avoir un endroit unique où stocker et analyser nos données. Je me rappelle qu’avec des systèmes historiques et traditionnels, un tel projet aurait pris plusieurs années », déclare Julien Gigoi. Il a pu y connecter rapidement plus d’une quinzaine de sources de données, allant des systèmes de réclamations, des sites web, aux systèmes de gestion des sinistres en passant par les objets connectés, les bases contrats ou des formulaires Google/typeform.

Snowflake est maintenant le point unique dans lequel Luko stocke et transforme toutes ses données pour les rendre utilisables. L’équipe tech a ainsi construit un datamart qui alimente 3 schémas de données, une dizaine de tables et une trentaine de vue sur Looker, chiffre qui va être amené à considérablement augmenter avec les futur use cases. « Nous connaissons mieux nos clients et pouvons leur proposer de meilleurs prix. L’objectif est qu’aucune décision dans l’entreprise ne soit prise sans s’appuyer sur les données », détaille Julien Gigoi. Par exemple, tous les matins, les équipes de Luko reçoivent une vue Looker dédiée avec toutes les informations dont elles ont besoin pour voir ce qui s’est passé la veille sur leur périmètre et s’adapter en temps réel.

Progressivement, Luko va intégrer davantage de data science, pour enrichir des modèles de prédictions en temps réel, par exemple pour l’analyse des sinistre et la détection de fraude.




Commentaires

1.Posté par fabrice etanchaud le 01/07/2020 16:46
Heureux de voir le métier de l'assurance faire des choix d'avenir ! Luko utilise t'il dbt pour ses transformations dans l'entrepôt ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.