Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L’Agence Spatiale Européenne développe une plateforme d’exploitation des données concernant les grands sites à risque géologique, via le Virtual Data Centre d’Interoute


Rédigé par Communiqué de Interoute le 18 Septembre 2013

Une collaboration innovante reposant sur le déploiement du Big Data dans le Cloud pour aider les Sciences de la Terre à endiguer les risques géologiques



Dans le cadre de sa mission d’aide à la communauté scientifique et d’encouragement à une meilleure utilisation des données satellites pour surveiller notre planète, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) développe une SuperSites Exploitation Platform (SSEP) reposant sur le Virtual Data Centre d’Interoute. Cette nouvelle plateforme permet l’analyse et l’interprétation de grands volumes de données satellites afin de mieux comprendre les causes des risques géologiques tels que les tremblements de terre et l’activité volcanique.

La SuperSites Exploitation Platform de l’ESA a été développée en collaboration avec Interoute et le traitement des données satellites est possible à la demande grâce au Virtual Data Centre de l’opérateur/hébergeur. Avec un accès à 13TB de données, parmi lesquelles 50 000 scènes de radars de l’ESA, les utilisateurs de la SSEP disposent d’un grand nombre d’algorithmes pour traiter ces données. La plateforme inclut une boîte à outils Cloud, qui offre un bureau virtuel avec les logiciels et les licences nécessaires à l’analyse et au traitement des données.

Pour développer cette innovation, l’ESA a utilisé les technologies TIC pour transformer la manière dont ses données satellitaires sont employées, exploitées, et distribuées, en créant une plateforme qui encourage la collaboration, utilisant des e-Infrastructures comme la technologie Cloud. Ces e-Infrastructures fournissent les infrastructures informatiques et télécoms et les services dont la communauté scientifique a besoin pour accéder facilement et de manière contrôlée, en ligne, aux installations, aux ressources et aux outils de collaboration. Elles permettent un accès distant instantané aux données et aux instruments, la création de communautés scientifiques virtuelles et favorise l’émergence de l’e-Science ; de nouvelles méthodes de travail fondées sur l’utilisation partagée des outils informatiques et télécoms et des ressources, entre différentes disciplines et différents domaines technologiques. Ce développement impliquait de pouvoir fournir, provisionner et déployer une infrastructure TIC sécurisée, basée sur le Cloud, pour accélérer le traitement et le stockage à la demande de gros volumes de données pour les utilisateurs répartis dans le monde entier.

Jordi Farres, EOP Service Support & Ground Segment Technology Office à l’ESA, commente : « Cette plateforme offre aux utilisateurs autorisés une facilité d’accès aux outils qui permettent de consulter et de rechercher des données dans différentes archives, de poser leurs requêtes de travail, de récupérer les données et de renvoyer leurs rapports aux sources de ces données ; ce qui rend disponible un grand nombre de données pour les utilisateurs de données scientifiques. Le modèle de la SSEP complète l’ancien modèle où les données étaient expédiées et traitées dans les locaux d’un utilisateur. Notre collaboration avec Interoute et avec d’autres partenaires a rendu possible cette étape importante. »

Régis Castagné, Directeur Général d’Interoute pour la France et la Suisse, déclare : « L’association de notre Virtual Data Centre avec l’e-Infrastructure de l’Agence Spatiale Européenne permet de cumuler tous les avantages du Cloud, une énorme capacité et une connectivité incomparable, au service de la SuperSites Exploitation Platform de l’ESA. Par cette collaboration et à travers le Cloud, Interoute aide l’ESA à prévoir l’avenir. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.