Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L’ Unité de service de tests cliniques de l’université d’Oxford accélère le temps de traitement de ses recherches grâce à la technologie Vectorwise d’Actian


Rédigé par Communiqué de Actian le 16 Novembre 2011

Le traitement plus rapide des données devrait accélérer la recherche sur de nombreuses maladies



Actian Corporation (anciennement Ingres Corp.) annonce que la CTSU [Clinical Trial Service Unit & Epidemiological Studies Unit de l’université d’Oxford, associée au Medical Research Council (MRC), au Cancer Research UK et à la British Heart Foundation (BHF), a choisi Vectorwise pour extraire et analyser les données lui permettant de diagnostiquer les maladies et de prévenir les séquelles et décès prématurés. La technologie d’Actian aux performances record réduit, en effet, les opérations à quelques minutes, contre plusieurs jours auparavant.

Tweet: @ActianCorp - L’Unité de service de tests cliniques de l’université d’Oxford utilise Vectorwise pour prévenir les séquelles et décès prématurés http://bit.ly/vcKVKe

Le principal rôle de la CTSU est d’étudier les causes et le traitement des pathologies à convalescence longue, comme le cancer, les infarctus ou les AVC (à l’origine de la plupart des décès d’adultes dans le monde). Elle collecte également des sommes d’informations auprès de chacun des quelque 500 000 participants volontaires du projet UK Biobank, qu’elle communique à la communauté scientifique mondiale, en respectant l’anonymat des sujets d’étude.

Par ce suivi, qui se poursuit sur des milliers de participants parfois sur plusieurs décennies, les chercheurs du projet UK Biobank ambitionnent d’apporter des preuves inédites sur l’origine du développement des maladies étudiées. L’objectif, à terme, est de mettre au point de nouvelles méthodes pour prévenir les décès et les séquelles de ces pathologies.

Cela suppose l’examen et la manipulation de données complexes, avec la plus grande précision. C’est justement la précision de ses conclusions de recherche et l’efficacité de ses méthodes qui valent à la CTSU sa réputation internationale. Ses procédures d’extraction et de traitement des données ont toutefois fini par s’avérer trop lentes, nécessitant parfois plusieurs jours pour les requêtes les plus complexes. Grâce à Vectorwise, la CTSU peut désormais effectuer ces tâches en quelques minutes seulement. Et la technologie lui permet même de traiter de nombreuses requêtes restées jusqu’ici inabouties. Cette rapidité d’analyse permet d’entreprendre aujourd’hui des études inenvisageables auparavant.

« Actian traite à la vitesse de la lumière les données épidémiologiques que nous recueillons partout dans le monde pour analyser avec fiabilité les causes des décès prématurés et des séquelles, prévenir les maladies et les traiter », explique Alan Young, directeur du département des sciences de l’information de la CTSU. « Le volume de données traitées dans le cadre de UK Biobank a considérablement augmenté depuis le lancement du projet. Sans Vectorwise, chaque analyse nécessiterait plusieurs jours, voire des semaines. Nous ne serions tout simplement pas en mesure de traiter toutes ces informations. »

« La CTSU illustre à la perfection l’impact potentiel de l’analyse des données sur tous les aspects de notre vie », explique Steve Shine, PDG d’Actian. « Notre technologie aide justement les entreprises à trouver l’information qu’il leur faut parmi la masse de données à laquelle elles sont confrontées. A l’instar de Vectorwise et de nos récentes Action Apps, nos innovations leur permettent de prendre des décisions avisées avec une rapidité sans précédent. Actian leur propose les solutions intelligentes et économiques dont elles ont besoin que ce soit pour gagner en compétitivité ou, comme ici, pour sauver des vies, avec le soutien de toute la communauté scientifique. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.