Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


QlikTech reconnu par ses partenaires de renom


Rédigé par Qliktech le 17 Mars 2008



QlikTech, éditeur de logiciels de Business Intelligence qui connaît la plus forte croissance au monde selon IDC, s’appuie sur l’ensemble de ses partenaires dans sa conquête du marché de la business intelligence.

La réussite de QlikTech, outsider suédois, intervient dans une année de consolidation significative de l’industrie, alors que les principaux fournisseurs de solutions traditionnelles de BI tels que Cognos, Business Objects et Hyperion ont été rachetés par respectivement IBM, SAP et Oracle.



Cohérent dans sa démarche d’éditeur, QlikTech se constitue un réseau de partenaires intégrateurs, sociétés de conseil et SSII, chargés d’implémenter et d’intégrer la solution au sein des PME françaises et des grands comptes sur tout le territoire national.



En effet, ils sont de plus en plus nombreux à faire confiance à QlikTech dont le taux de succès des projets autour de la solution QlikView est proche de 98%. Leur réputation n’est plus à faire puisque les prospects eux-mêmes sont demandeurs de l’application QlikView.



Decideis (ex-Dimensional People), puis Ysance ont été parmi les premiers à ouvrir la danse, dès le début des années 2000 pour l’un, et 2005 pour l’autre, alors que QlikTech ne disposait pas encore d’implantation nationale.



C’est à la création de sa filiale française en septembre 2007, que l’éditeur a développé un réseau plus important de partenaires :

- des partenaires locaux, très fortement ancrés en région comme Avista (Bordeaux), Opso (Nantes), Occam (Normandie) ou bien Cenesis et Nextoo (Nord)

- des partenaires ayant une compétence métier particulière comme Astek Finance (Finance), Accovia (secteur du tourisme), Maya Consulting (Services de Santé) et Hope Cove Management (Laboratoires)

- des partenaires ayant une couverture nationale comme Business et Décision, Micropole Univers et Keyrus

- des partenaires reconnus dans le conseil, la Gestion de la performance, les normes ITIL ou plus simplement les projets décisionnels généralistes tels Iéna Consulting, RT Consulting, Klee Group ou Degetel.

- des partenaires OEM, éditeurs ayant choisi d’intégrer QlikView comme brique décisionnelle dans leur produit : Synertrade, Jeeves France, Business Geografic, DRG Finance, Delta Tech, Serfi,…



A ce jour QlikTech compte une cinquantaine de partenaires en France qui apportent tout leur savoir-faire en matière de conseil, de développement d’applications et d’implémentation.



« L’une des priorités de notre politique de développement est de faciliter, tant que possible, le travail de nos partenaires, en mettant à leur disposition les outils nécessaires à leur travail. L’efficacité et la puissance de notre réseau de partenaires sont primordiales car, jamais, nous n’aurons la vocation d’une société de service. QlikTech restera uniquement un éditeur de logiciels de Business Intelligence» déclare Philippe LECLERCQ, Responsable Partenaires France chez QlikTech.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.