Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Soft Computing : Résultat net multiplié par 3


Rédigé par Soft Computing le 23 Mars 2006



Consolidé en millions d'euros 2005 2004 Variation
Chiffre d'Affaires 29.8 27.0 + 10 %
Résultat Opérationnel Courant 1.0 0.8 + 24 %
Résultat Opérationnel 1.4 0.4 + 219 %
Résultat net part du groupe 0.9 0.3 + 210 %

Croissance du Chiffre d’Affaires de 10 % : le Chiffre d’Affaires ressort pour
2005 à 29.8 millions d’euros en croissance purement organique de 10 % par
rapport à l’exercice précédent. Cette croissance a été en particulier tirée par les
activités de conseil (+ 18 %) et de technologie (+13 %).
Fort développement de la base de clients : nous avons intensifié notre
présence sur nos clients fidèles, dont les 10 plus gros ont vu leur chiffre d’affaires
croître plus vite que la moyenne. Dans le même temps, l’augmentation de notre
efficacité commerciale et l’enrichissement de notre gamme de services nous a
permis de conquérir près de 50 nouveaux clients en 2005, qui sont autant de
relais de croissance pour l’avenir. L’acquisition de FrontCall fin décembre 2005
contribuera également dès 2006 à élargir encore le nombre de clients actifs du
groupe.
Triplement du résultat net : la croissance s’est naturellement traduite par une
amélioration de la performance financière, avec une croissance du résultat
opérationnel de plus de 24 % et un résultat net triplé. Cette amélioration de la
rentabilité est le résultat de 2 facteurs : l’amélioration de la productivité et la
baisse de la part des coûts de structure dans le Chiffre d’Affaires.
Capitaux propres de plus de 10 millions d’euros et trésorerie nette de
plus de 4 millions d’euros : la trésorerie nette à fin décembre 2005 s’élevait à
plus de 4 millions d’euros, et les capitaux propres passaient à plus de 10 millions
d’euros grâce à une marge brute d’autofinancement de près d’un million d’euros.
Sur l’exercice, la dette s’est encore réduite pour représenter fin décembre moins
de 1.5 % des capitaux propres.
Confiants dans l’avenir : au-delà des indicateurs positifs de l’année 2005, nous
retenons la poursuite d’une tendance continue à l’amélioration de notre
performance depuis 3 ans. Cette tendance de fond confirme dans la durée la
pertinence de notre plan stratégique formalisé en 2004 et des décisions tactiques
que nous avons prises depuis dans ce cadre. Elle conforte également notre
confiance dans l’avenir à développer de manière durable une croissance
supérieure à celle de notre marché afin de créer de la valeur pour nos
actionnaires, nos clients et nos salariés.