Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Atos permet au Parlement Européen de devenir la première institution européenne à utiliser SAP S/4HANA


Rédigé par Communiqué de Atos le 1 Avril 2020

Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd’hui l’achèvement de la mise en œuvre de SAP S/4HANA® au sein du Parlement Européen – une première pour une institution européenne. Le projet, lancé fin 2016, a permis de remplacer les anciens systèmes financiers de l’institution par SAP S/4HANA dans une logique de modernisation, d’automatisation, et de valorisation du travail des employés.



Atos fournit des solutions SAP HANA® de bout-en-bout et apporte sa solide expertise en tant que leader mondial des solutions SAP®, récemment soulignée par le dernier rapport d’évaluation des fournisseurs (NEAT) de NelsonHall pour les services SAP HANA et SAP S/4HANA. Atos s’appuie sur une équipe de plus de 13 500 experts SAP à travers le groupe et soutient plus de 3 millions d’utilisateurs finaux SAP dans plus de 90 pays.

« La vaste expérience et l’expertise d’Atos dans la mise en œuvre et la gestion de SAP S/4HANA ont été essentielles pour le succès de ce projet, tout comme notre étroite relation de travail tout au long de la mise en œuvre de la solution », déclare M. Didier Klethi, Directeur général de la DG FINS (Direction générale des finances) au Parlement européen. « SAP S/4HANA est désormais l’un de nos principaux systèmes et offre à nos employés une expérience utilisateur moderne, qui simplifie la charge administrative grâce à des flux d’approbation intégrés et permet de remplacer des procédures auparavant manuelles ».

« Nous sommes ravis d’avoir réalisé la première transformation de SAP S/4HANA pour une institution européenne, et je suis fier de la façon dont nos équipes ont travaillé en partenariat étroit avec celles du Parlement européen, tout au long du projet, pour une réalisation réussie. Nous avons abordé ce projet comme une transformation digitale complète, en d’appuyant sur notre partenariat solide avec SAP pour nous permettre de dépasser les défis techniques. Ce projet démontre nos solides capacités et notre expertise en matière de gestion et de mise en œuvre de programmes de transformation SAP S/4HANA de bout-en-bout », ajoute Pierre Barnabé, Directeur du secteur Public & Défense et de la division Big Data & Cybersécurité.

Le nouveau système offre au Parlement européen une meilleure visibilité des informations essentielles à la prise de décision (budgets, finances et comptabilité des actifs). L’institution bénéficie désormais d’un système SAP S4/HANA « constamment à jour », qui garantit la continuité des activités, la sécurité et la conformité aux réglementations – même lorsque celles-ci évoluent.

Afin d’assurer une transition en douceur lors de la mise en œuvre et d’éviter tout impact sur les opérations financières, Atos a utilisé une approche incrémentale, par phases successives, pour mettre en place le nouvel environnement SAP. Ainsi, ses équipes ont pu apporter des changements rapidement et en toute sécurité – avec contrôle, visibilité et gouvernance, ainsi qu’une réduction des risques, des efforts et des coûts pour le Parlement Européen. Cette approche sera également appliquée pour l’évolution et la maintenance du système.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.