Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Deux tiers des entreprises n'arrivent pas à générer d’impact commercial à partir de leurs données


Rédigé par Communiqué de ThoughtSpot le 6 Octobre 2020

La nouvelle étude de ThoughtSpot « The Modern Analyst: Meeting Tomorrow’s Challenge » montre qu'une nouvelle génération d'analystes doit émerger pour démocratiser l'accès aux données dans l'entreprise.



ThougtSpot, le leader de l’analyse et la recherche de données grâce à l’IA présente sa dernière étude sur l'émergence des analystes des temps modernes (The Modern Analyst: Meeting Tomorrow’s Challenge), qui met en évidence la nécessité de démocratiser l’accès à la donnée pour rendre les collaborateurs des entreprises productifs, efficaces et stratégiques dans leur rôle. Une majorité des répondants, tous professionnels de la donnée et analystes, constatent que les projets analytiques de leurs entreprises n’ont pas apporté d’impact significatif et mesurable à leur entreprise.

Dans cette nouvelle étude, la majorité (66 %) des personnes interrogées déclarent que moins de 80 % de leurs rapports apportent une valeur ajoutée à leur organisation. De plus, les entreprises de la zone EMEA semblent mieux réussir que leurs homologues nord-américains. Si en Europe, 56 % des répondants assurent que leurs projets analytiques n’ont pas dégagé de valeur mesurable, ils sont 70% à déclarer la même chose outre-Atlantique.

Si 44 % des répondants citent la nécessité de démocratiser l’analyse comme le changement le plus important à apporter, c’est pour que les autres collaborateurs de l’entreprise deviennent plus productifs, efficaces et stratégiques dans leur rôle. Selon 41 % des répondants, la formation est également une priorité absolue. Le volet technologique est également très important pour les répondants. 38 % d’entre eux souhaitent que leurs entreprises adoptent des outils capables d’automatiser la création d’insights et 36 % des outils à même de constituer automatiquement des pipelines pour le traitement et la préparation des données. Historiquement, les organisations ont passé trop de temps à compiler des données pour l’analyse, alors qu’elles n’en réservent qu’un quart du temps qu’elles y consacrent pour l’analyse proprement dite. Les nouveaux outils et technologies simplifient ce processus et libèrent du temps que les analystes peuvent consacrer à l’analyse stratégique.

« Alors que les organisations sont confrontées une pression accrue pour fonctionner dans l’économie numérique actuelle, elles doivent moderniser leurs analyses pour répondre aux exigences actuelles et futures. Pour l’avenir, les analystes ont un rôle unique à jouer en fournissant des informations stratégiques à leurs organisations et en tant que coachs et mentors pour les autres », a déclaré le Dr Fern Halper, Vice President & Senior Research Director de TDWI Research.

Le rapport souligne que plus d’un tiers (35 %) des personnes interrogées souhaitent consacrer plus de temps à la compréhension des initiatives commerciales stratégiques afin d’obtenir des résultats commerciaux et une valeur ajoutée plus importants pour leur organisation.

« Les entreprises cherchent à se transformer numériquement avec de nouvelles technologies comme le cloud et l’IA. Pour les exploiter efficacement, l’analyste du futur doit jouer un rôle crucial », a déclaré Cindi Howson, Chief Data Strategy Officer chez ThoughtSpot. « Pour démocratiser les connaissances au sein de l’entreprise au sens large, les analystes doivent cesser de travailler sur des tâches banales centrées sur les rapports et devenir davantage des interprètes, des évangélistes et des accompagnateurs autour des données. Les CDO et les directeurs de la BI doivent s’assurer que les analystes ont le temps nécessaire pour acquérir de nouvelles compétences et faire évoluer leur carrière, développer l’utilisation de l’analyse dans leur organisation et être le partenaire stratégique de confiance de leur organisation ».

Historiquement, les organisations passent plus de temps à compiler des données pour leurs besoins d’analyse, qu'à les analyser. Pour contourner ce problème, les entreprises doivent démocratiser l’analyse des données afin que les utilisateurs puissent accéder aux données par eux-mêmes, libérant ainsi les équipes d’analystes pour leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences et d’évoluer.

L'étude a révélé que les analystes de la plupart des organisations ne font pas état de la réussite de leurs projets analytique. Pour ce faire, les analystes doivent faire évoluer leur rôle afin de permettre aux autres, à savoir les utilisateurs métiers non techniques, de comprendre les données, de découvrir des informations par eux-mêmes et d'améliorer la prise de décision. Ce faisant, ces analystes pourront améliorer leurs compétences, se concentrer sur des initiatives commerciales plus stratégiques et ouvrir de nouvelles perspectives de carrière.

Méthodologie

Le rapport « The Modern Analyst: Meeting Tomorrow’s Challenge » réalisé avec le concours du cabinet d’étude américain TDWI, a été constitué à partir des réponses de 430 professionnels de l’analyse et des données, issus de six secteurs industriels en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique. L’étude a été réalisée entre Juillet et Août 2020.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.