Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le gouvernement canadien utilise la technologie d’intelligence artificielle d’OpenText pour l’analyse en temps réel de l’opinion publique sur les thèmes du G7


Rédigé par Communiqué de OpenText le 7 Juin 2018

· Présidé par le Canada, le Sommet du G7 2018 se tient à Charlevoix les 8 et 9 juin ;
· Une IA qui analyse en temps réel les avis exprimés dans les médias et sur Twitter ;



Le gouvernement canadien utilise la technologie d’intelligence artificielle d’OpenText pour l’analyse en temps réel de l’opinion publique sur les thèmes du G7
OpenText, leader mondial des solutions de Gestion des informations d’entreprise (EIM), lance un outil d’analyse en temps réel pour aider le gouvernement canadien à cerner les avis exprimés dans les médias et sur les réseaux sociaux sur les thèmes G7 2018 : Investir dans la croissance économique qui profite à tout le monde, Se préparer aux emplois de l’avenir, Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, Travailler ensemble à l’égard des changements climatiques, des océans et de l’énergie propre, Construire un monde plus pacifique et plus sûr.

L’application, accessible en ligne sur http://myg7.ca | http://mong7.ca, s’appuie sur OpenText Magellan, une plate-forme analytique faisant appel à l’intelligence artificielle (IA) pour rechercher sur le Web des articles et tweets publics consacrés au G7 et en extraire le texte brut pour analyse.

Cet outil se nourrit en temps réel de l’actualité sur Twitter et sur Internet relative au Sommet du G7 2018, afin de créer un tableau de bord interactif affichant les opinions sur les principaux thèmes du Sommet de façon à faire ressortir ceux qui importent le plus aux yeux des citoyens à travers le monde.

« OpenText est honoré de collaborer avec le gouvernement canadien pour proposer une analyse en temps réel des articles en ligne et des réseaux sociaux, aidant ainsi les citoyens à participer au débat et à peser sur celui-ci », commente Mark J. Barrenechea, Vice-président, CEO et CTO d’OpenText. « Notre plate-forme d’IA, OpenText Magellan, est conçue pour analyser les contenus non structurés et les transformer en données quantifiables. Elle est en mesure de déterminer la subjectivité, le ton et l’avis exprimés dans un texte, ainsi que les nuances permettant de tirer des enseignements exclusifs d’une masse croissante de publications sur les réseaux sociaux, d’articles et de commentaires. »

« Le Canada bénéficie de l’esprit d’innovation et de la compétitivité de ses entreprises. La technologie de pointe d’OpenText en est un brillant exemple et va fournir l’outil appelé à faire de la présidence canadienne du G7 l’une de plus transparentes et accessibles au public. Ce projet a été rendu possible grâce à la collaboration du gouvernement canadien avec DigiHub Shawinigan », souligne François-Philippe Champagne, Ministre canadien du Commerce international.

« DigiHub Shawinigan se réjouit de collaborer à la fois avec le ministère Affaires mondiales Canada et OpenText. Il est véritablement passionnant de mettre les Canadiens en lien direct avec la présidence du G7, en mettant notamment en œuvre cette technologie innovante », ajoute Philippe Nadeau, Directeur général de DigiHub (https://digihub.ca).




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.