Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Lenovo et Intel fournissent un superordinateur de nouvelle génération et à haute efficacité énergétique au Leibniz Supercomputing Center.


Rédigé par Communiqué de Lenovo le 30 Décembre 2017

Le nouveau système de Lenovo offrira une puissance de calcul de 26,7 pétaflops au plus gros superordinateur d’Allemagne – le Leibniz Supercomputing Center – pour résoudre des problématiques environnementales, astrophysiques et biomédicales majeures.
Lenovo livre son vingt-millionième serveur dans le cadre d’une installation de près de 6500 nœuds.
Le système est équipé de la technologie de refroidissement par eau de Lenovo, qui permet d’économiser 45 % d’énergie en plus.



Lenovo (HKSE : 992) (ADR : LNVGY) Data Center Group et Intel vont livrer un superordinateur de nouvelle génération au Leibniz Supercomputing Center (LRZ) de l’Académie des sciences de Bavière, à Munich en Allemagne. Le LRZ, qui fait partie des plus grands centres de calcul européens utilisés par les professionnels du secteur scientifique, les chercheurs et les universitaires, est chargé de gérer non seulement des volumes de Big Data exponentiels, mais également de traiter et d’analyser ces données pour accélérer les projets de recherche dans le monde entier. Le LRZ a réalisé dernièrement la plus vaste simulation de séismes – y compris les tsunamis qu’ils provoquent – tel que le tremblement de terre de Sumatra-Andaman. Cette étude permet de planifier des scénarios en temps réel et de prévoir les répliques et autres risques sismiques.

Lorsqu’il sera terminé fin 2018, le nouveau superordinateur (baptisé SuperMUC-NG) aidera le LRZ pour ses recherches révolutionnaires dans diverses disciplines scientifiques complexes comme l’astrophysique, la dynamique des fluides et les sciences de la vie. Le LRZ bénéficiera de services informatiques hautes performances alliant haute disponibilité, sécurité et efficacité énergétique. Ces services s’appuieront sur des technologies de pointe optimisées pour toute une variété d’applications de calcul scientifique. L’installation fournie au LRZ inclura également le vingt-millionième serveur livré par Lenovo, qui marque ainsi une étape majeure dans son activité de datacenter.

« Lenovo s’est engagé à fournir aux instituts de recherche tels que LRZ non seulement de la puissance de calcul, mais aussi une réelle solution de bout-en-bout qui contribuera activement et efficacement à la résolution de grandes problématiques humanitaires. Nous sommes heureux de réaliser ce projet de nouvelle génération en partenariat avec Intel », déclare Scott Tease, directeur exécutif HPC et AI de Lenovo Data Center Group. « La nouvelle installation SuperMUC-NG apportera au LRZ une puissance de calcul accrue dans un datacenter de plus petite taille et qui consommera beaucoup moins d’énergie, grâce à une technologie innovante de refroidissement par eau. Les chercheurs disposeront ainsi d’une solution de superordinateur complète et plus performante que jamais pour accélérer les projets de recherche critiques. »

Le SuperMUC-NG offrira une capacité de calcul stupéfiante de 26,7 pétaflops, obtenue grâce à près de 6 500 nœuds de serveurs nouvelle génération ThinkSystem SD650, récemment annoncés par Lenovo, dotés de processeurs Intel® Xeon® Platinum avec Intel Advanced Vector Extensions (Intel AVX 512), et interconnectés avec une architecture Intel® Omni-Path. Le nouveau système intégrera également le Lenovo Intelligent Computing Orchestrator (LiCO), une puissante suite de gestion comprenant une interface utilisateur intuitive accélérant le développement des applications HPC et AI (intelligence artificielle), ainsi que des composants basés dans le cloud offrant aux chercheurs du LRZ la liberté de virtualiser, de traiter d’énormes quantités de jeux de données et de partager instantanément les résultats avec leurs collaborateurs.

Pour éviter les dépenses d’exploitation souvent astronomiques qu’implique une infrastructure informatique hautes performances (HPC), le nouveau superordinateur SuperMUC-NG bénéficiera des optimisations techniques d’Intel et de la technologie innovante de refroidissement par eau développée par Lenovo, qui utilise la chaleur dégagée par les ordinateurs pour générer de l’eau froide et maintenir les systèmes à la bonne température. Associée au logiciel Energy Aware Run-Time (EAR) de Lenovo, qui contrôle dynamiquement la puissance de l’infrastructure système pendant que les applications fonctionnent encore, la technologie complète de refroidissement par eau de Lenovo permet au LRZ d’économiser 45 % d’électricité en plus par rapport à un système standard comparable refroidi par air. Ensemble, ces innovations dans le domaine de la consommation d’énergie permettront au centre de recherche de réduire son empreinte carbone ainsi que son coût total de possession.

« Les plus grands instituts de recherche du monde, et parmi eux le LRZ, donnent accès à des connaissances qui non seulement éclairent les problèmes les plus complexes auxquels nous sommes confrontés, mais également améliorent tous les aspects de notre vie », déclare Trish Damkroger, vice-président Technical Computing chez Intel. « Intel apporte la base technique qui, associée à l’expertise en solutions de Lenovo, offre la performance et la facilité de programmation afin d’aider les chercheurs du LRZ à faire de nouvelles découvertes, grâce à une analytique plus poussée que jamais. »

Lorsqu’il sera en service, le système SuperMUC-NG du LRZ devrait figurer au TOP500 du marché.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.