Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Les données privées à la maison : elles restent seulement entre vous, Amazon et le reste de la planète


Rédigé par Melva Hernandez le 29 Juin 2018

Les enceintes intelligentes d’Amazon ont beaucoup fait parler au sujet la possible violation de la vie privée. Récemment, une conversation privée entre un couple américain a été enregistrée par Alexa (l’assistant intelligent du dispositif Amazon Echo) sans qu’ils prennent connaissance et elle a ensuite été partagée par erreur.



Photo by Toa Heftiba on Unsplash
Photo by Toa Heftiba on Unsplash
Alexa, allume la lumière de la salle” : c’est une des nombreuses fonctionnalités apportées par cette technologie d’assistance vocale installée dans les résidences de millions d’Américains. À ces fonctionnalités s’ajoutent : ajuster l’intensité des lumières, informer sur les conditions météorologiques, jouer la chanson à succès du moment et répondre à des milliers d'autres questions. Aujourd'hui, nous continuons à utiliser des moteurs de recherche tels que Google et nous utilisons le site Amazon pour commander un produit. Mais demain, tout cela sera fait de façon orale. Étant donnée l’intelligence artificielle accessible à partir de l’enceinte intelligente, c’est elle qui choisira le produit ou le service dont vous avez, supposément, besoin.

Alors, on pourrait dire que, effectivement, ces [assistants intelligents sont collaboratifs, interactifs, mais sont-ils intrusifs ?

Une menace pour la vie privée

Les conversations privées à la maison sont enregistrées, à votre insu, à travers l’enceinte intelligente, lorsqu’elle est supposée d’être éteinte (elle ne l’est en réalité jamais, et vous écoute en permanence) ; mais pour quel motif ? Sont-elles des actions cybercriminelles du Dark Web ? Des fautes de l’assistant vocal ? Une mauvaise reconnaissance de la voix qui interprète une conversation comme une commande ? Quelle qu’en soit la raison, ces surprises désagréables montrent que ces appareils, alimentés par les données des utilisateurs et basés sur des technologies de reconnaissance vocale et d'intelligence artificielle les plus sophistiquées, échouent parfois… ils peuvent confondre des mots que le dispositif considère comme des commandes pour l'activer ou pour effectuer d'autres actions telles que l'envoi de conversations à des contacts ; ce ne sont que des machines après tout.

Alors que faire pour protéger les données générées à la maison, des enceintes comme celle d’Amazon, Apple ou Google Home ? Ne serait-il plus facile et moins risqué de regarder le ciel et voir à quel point il est dégagé pour savoir s’il va pleuvoir, par exemple…

Amazon est chez vous comme chez lui

Si vous installez ces technologies dans votre propre maison, seriez-vous en train d’ouvrir vous-même la porte à des inconnus ? Cela semble illogique, mais le géant du commerce électronique avec son système sophistiqué, Amazon Key, ne l’a pas considéré de cette manière lorsqu’il a racheté la serrure intelligente gérée à distance, laquelle permet de livrer des colis en accédant directement aux foyers lorsque les clients ne sont pas chez eux. Les utilisateurs de ce service peuvent débloquer les serrures d’entrée de la maison et voir en direct depuis leurs téléphones portables comment, et qui, réalise la livraison à domicile.

Tout un kit du Smart Home

En plus des “clés intelligentes“ pour entrer et déposer les colis et les assistants personnels qui peuvent tout entendre, Amazon offre également des caméras intelligentes pouvant être installées dans les pièces de la maison. Le kit est complet grâce à l’intégration avec Alexa à travers les systèmes de sécurité de la compagnie américaine Ring, la plus récente et l’une des plus grandes acquisitions d’Amazon, selon certains analystes. Cette acquisition lui permettra de prendre les devants dans le monde du « Smart Home » face au géant Google, qui compte sur les solutions IoT de Nest, avec des thermostats intelligents, des détecteurs de fumée et des caméras connectées.

La bataille pour contrôler les foyers

Amazon, Apple et Google rivalisent pour la domination du foyer connecté. Quelle pourrait être la stratégie de ces géants de la technologie ? Il ne fait aucun doute que derrière toutes les données générées à l’intérieur de votre maison, à travers ces objets connectés, il y a des algorithmes développés pour connaître vos comportements de consommation de produits et services, et pour en savoir plus sur vos habitudes d’achat.

Que se passerait-il si l’ensemble de données générées avec ces dispositifs intelligents pour comprendre ce qui se passe à l’intérieur de votre maison était exploité ? Quelles sont les opportunités et quels risques associés ? Prenons un exemple : les données générées par les thermostats de Nest (entreprise acquise par Google) sont une information précieuse permettant aux compagnies d’électricité d’anticiper la consommation précise d’énergie dans chacun des foyers.

C’est pour cela qu’Apple, Google et Amazon se battent pour contrôler les données de votre foyer, en installant dans votre maison des plates-formes avec un grand nombre de capteurs intelligents.

C’est pour cela que ce que vous dites et faites chez vous devient un business. Pensez-y lorsque vous installerez votre Amazon Alexa, Google Home, Apple HomePod ou un autre de ces assistants personnels.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.