Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Octopeek enregistre 20% de croissance en 2020 et confirme son internationalisation


Rédigé par Communiqué de Octopeek le 4 Février 2021

Précurseur de l'Intelligence Artificielle et du Big Data en France depuis 10 ans, Octopeek annonce avoir réalisé un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros sur 2020. Malgré un contexte touché par une crise sanitaire à l'ampleur mondiale, l'expert du Big Data et de l'Intelligence Artificielle a su tirer son épingle du jeu en 2020. Non content de connaitre une croissance à deux chiffres depuis 2016, le spécialiste de l'IA et du Big Data a fait également ses débuts à l'international, aux États-Unis avec un premier bureau à Boston et prochainement au Maroc. Pour soutenir sa stratégie de développement, l'entreprise prévoit également de recruter une quinzaine de personnes sur 2021.



Une croissance à deux chiffres depuis 4 ans

Alors que de nombreux pans de notre économie ont subi de plein fouet la crise sanitaire de la COVID-19, Octopeek, expert de l'Intelligence Artificielle et du Big Data tire de cette année un nouveau bilan riche en succès.

Ainsi, l'entreprise enregistre un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros, en hausse de 20% par rapport à 2019. Un dynamisme qu'elle doit à ses activités historiques : le conseil, la formation et la gestion de projets.

Autofinancée depuis ses débuts, Octopeek accompagne des entreprises du CAC40 et des ETI dans leurs projets autour de l'intelligence de la donnée. Parmi les signatures obtenues en 2020, Enedis RTE et La Caisse des Dépôtset Consignationont retenu l'entreprise enghiennoise.

Par ailleurs, cette dernière compte parmi ses clients historiques la Banque de France, Bouygues Télécom, la Société Générale et EDF qui lui ont tous renouvelé leur confiance en 2020.

L'année aura aussi été riche en marques de reconnaissance de la part du marché puisqu'Octopeek a remporté plusieurs distinctions parmi lesquelles : les classements EY250, FW 500et France Digitale,sa sélection au G20 des Jeunes Entrepreneurs, ainsi qu'au programme « Impact USA » piloté parBusiness France ...

Cette année marque également un grand tournant dans l'histoire de l'entreprise avec ses débuts à l'international : depuis le mois de juillet, Octopeek est présent aux Etats-Unis, avec une implantation à Boston. Objectif de cette dernière : déployer et accroitre son activité outre atlantique et développer des partenariats autour de la recherche grâce à la proximité avec, entre autres, Harvard et le MIT.



«Nous sommes fiers de ce bilan, notamment au regard de la complexité du contexte actuel. Cela n'est rien de moins que la preuve que nous sommes bel et bien entrés dans l'ère de la donnée. Les entreprises que nous conseillons maintenant depuis 10 ans l'ont compris. Désormais, et pour aller plus loin dans cet accompagnement, nous voulons capitaliser davantage sur l'écosystème que nous avons construit autour de la recherche. Nous sommes aussi convaincus que l'avenir de l'entreprise se joue sur une approche « holistique » de la data et cela implique pour Octopeek l'exploration de nouveaux territoires, qu'ils soient géographiques ... ou relatifs à son propre potentiel : c'est donc dans cette logique que nous travaillons sur l'élaboration d'une solution logicielle pour les entreprises, qui s'appuiera sur le meilleur du Big Data et de l'IA et nourrie par nos dix années d'expérience et de R&D sur ces domaines»,déclare Abdelkrim Talhaoui, co-fondateur d'Octopeek.

« La recherche au service de l'innovation fait partie de l'ADN d'Octopeek depuis sa création. C'est notamment ce qui a dirigé nos choix stratégiques : nous investissons 20% de notre chiffre d'affaires dans la R&D, un tiers de nos effectifs est composé de doctorants et nous avons noué des partenariats riches avec des écoles et laboratoires de recherche prestigieux comme Centrale Supéléc ou l'université de Paris Saclay»,ajoute Mahmoud Zakaria, co-fondateur d'Octopeek et docteur en mathématiques et informatique.

A la recherche de nouveaux talents pour de nouveaux horizons

C'est fort de ce bilan qu'Octopeek entend poursuivre son ascension. L'entreprise a, par ailleurs, pour objectif de réaliser un chiffre d'affaires en 2021 de 6 millions d'euros, dont plus d'un demi-million grâce à de nouvelles activités, parmi lesquelles le produit.

Et c'est précisément dans le cadre d'une stratégie de développement de son offre que le fleuron français de l'IA et du Big Data a conçuOctopeekGet IT, une solution de mise à disposition de consultants disposant de certifications Cloud, travaillant en distanciel. Ces consultants seront recrutés et formés par Octopeek dans le cadre de l'ouverture d'un centre au Maroc dans les prochains mois, entièrement dédié au Cloud.

Enfin, pour soutenir ses ambitions, l'entreprise prévoit de recruter au moins 15 personnes : 10 consultants certifiés Cloud et 5 postes au marketing et au commercial.

« Capitaliser sur le cloud est une évidence et une nécessité au service de l'efficacité business. On estime qu'en France, 72% des prochains déploiements se feront dans le cloud[1]. Avec OctopeekGet IT, nous voulons mettre à disposition des entreprises le meilleur savoir-faire possible en la matière, en toute souplesse et agilité »,commente Abdelkrim Talhaoui.

« Nous sommes ravis de ces premiers pas à l'international avec les Etats-Unis et le Maroc. Nous sommes convaincus qu'un acteur comme Octopeek y a toute sa place. Mais nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin ! Nos prochaines implantations, notamment en Suisse et en Amérique du Nord, nous permettront, par ailleurs, d'aller plus loin dans notre travail de recherche et de développement de notre business »,conclut Mahmoud Zakaria.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.