Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Atos et IoTerop renforcent la sécurité et l’efficacité énergétique des appareils IoT en environnements contraints


Rédigé par Communiqué de Atos le 23 Septembre 2020

Atos, leader international de la transformation digitale, et IoTerop, leader français des solutions de gestion à distance des objets connectés, s’allient pour proposer une offre de sécurité de l’Internet des Objets (IoT) qui répond aux problématiques des environnements contraints et ce, avec une empreinte environnementale maîtrisée. Ainsi, il devient possible de sécuriser les objets connectés avec des ressources limitées, comme les capteurs, qui ont des contraintes de mémoire, de consommation d’énergie et de puissance de calcul, tout en réduisant l’impact sur leurs performances.



La solution combine le module de sécurité matériel Trustway HSM for IoT d'Atos (HSM, Hardware Security Module) pour gérer les clés de chiffrement et la solution de bout en bout d'IoTerop pour la gestion des équipements des parcs IoT, avec le client embarqué IOWA et le service Cloud ALASKA. Elle permet ainsi, pour chaque objet connecté, de lui distribuer une clé de chiffrement sécurisée via le HSM – qu’il soit mutualisé ou installé sur le site du client pour des niveaux de sécurité encore plus élevés.

La solution de gestion de flottes d’IoTerop, constituée d’ALASKA et IOWA, permet quant à elle d'effectuer automatiquement les mises à jour, de récupérer les données, d'assurer l'interopérabilité et de sécuriser les communications même sur les appareils les plus contraints en mémoire et en énergie. La solution commune d’Atos et d’IoTerop garantit ainsi la protection et la confidentialité des données échangées de bout-en-bout, sur l’ensemble du cycle de vie des objets. Sa grande évolutivité permet la gestion de milliards de dispositifs connectés.

Avec cette solution, Atos et IoTerop accompagnent des clients dans les secteurs exigeants tels que l’énergie, l’industrie ou les smart cities pour la sécurisation de leur usines, machines, bâtiments ou transports intelligents.

Une empreinte carbone maîtrisée

Les solutions d’IoTerop sont basées sur la norme Lightweight M2M et utilisent le protocole de sécurité OSCORE qui réduit l'empreinte carbone du chiffrement au niveau de l'application en chiffrant uniquement la charge utile de données et non le message entier. La solution Trustway HSM for IoT est fabriquée à partir de composants basse consommation pour des performances environnementales optimales.

« Avec 22 milliards d’objets connectés attendus d'ici 2024, la sécurité et l’éco-efficacité restent des défis majeurs qui ralentissent l'adoption de l'IoT au sein des entreprises, » explique Alexis Caurette, Directeur des produits de cybersecurité chez Atos. « L'offre combinée d'Atos et d'IoTerop tient compte des ressources limitées et des défis opérationnels de l'IoT dans un monde où quelques octets ici et là peuvent avoir un impact négatif sur les coûts et les considérations écologiques. »

« L'IoT nécessite des outils, une méthodologie et un état d'esprit différents. Contrairement au Cloud, qui est centré sur les données et presque illimité, l'IoT est centré sur les opérations, avec des ressources définies. Les stratégies de sécurité doivent en tenir compte ou échouer, » ajoute Jacques Bourhis, Directeur de la Technologie chez IoTerop.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.