Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


En partenariat avec Red Hat et Eurotech, Cloudera annonce une architecture bout en bout, ouverte et modulaire conçue pour accélérer les déploiements IoT (Internet des objets)


Rédigé par Communiqué de Cloudera le 6 Septembre 2018

Cette architecture permet de procéder à des tâches analytiques de bout en bout qui repoussent le Machine learning et l’intelligence artificielle jusqu’en périphérie pour faciliter la prise de décisions en temps réel.



Cloudera, Inc., (NYSE: CLDR), fournisseur d’une plateforme moderne de Machine Learning et d’Analytics optimisée pour le Cloud, annonce ce jour le lancement d’une architecture open source bout en bout pour l’Internet des objets (IoT) réalisée en collaboration avec Red Hat et Eurotech. Les entreprises disposent désormais d’une architecture IoT moderne à la fois évolutive, sécurisée et technologiquement avancée sans être dépendantes d’un fournisseur particulier.
Les entreprises qui ont opté pour des plateformes IoT propriétaires sont pénalisées par des fonctionnalités limitées, dépendantes d’un fournisseur unique et dans l’incapacité d’évoluer. Ces entreprises ont dû assembler des solutions commercialisées par différents fournisseurs, faire face à la complexité inhérente à un tel processus d’intégration et affronter les risques de sécurité qui caractérisent l’utilisation d’un environnement hétérogène pour, à terme, pâtir d’une connectivité incompatible, d’une architecture rigide basée sur des solutions standard et d’une interopérabilité réduite. En raison de ces contraintes, ces entreprises ne peuvent bénéficier d’avancées technologiques telles que le Machine learning, la prise de décisions en temps réel ou la flexibilité des environnements de cloud/hybrides.
En partenariat avec Red Hat, premier éditeur mondial de solutions logicielles open source, et Eurotech, fournisseur historique de systèmes industriels embarqués, Cloudera a développé une architecture bout en bout intégrée et flexible qui repose sur des standards ouverts et fonctionne dans des environnements multiclouds ou hybrides. Cette architecture est conçue pour fournir les briques que les entreprises utilisent pour déployer rapidement et en toute sécurité des scénarios d’utilisation connectés à l’Internet des objets.
Par ailleurs, cette architecture modulaire dispose de fonctions analytiques et de gestion des données de bout en bout, avec notamment la possibilité de repousser le Machine learning et l’intelligence artificielle jusqu’en périphérie afin de faciliter la prise de décisions en temps réel. Qu’il s’agisse d’intégrer et d’administrer des périphériques (ou des « objets ») connectés, de faciliter la traduction de protocoles, d’exécuter des tâches analytiques en périphérie, d’appliquer des analyses en temps réel et le Machine learning aux données de l’IoT, d’accélérer les cycles de développement d’applications, ou de permettre leur intégration dans des applications d’entreprise, cette architecture aide les entreprises à accélérer leurs déploiements IoT, tout en assurant la conformité et la sécurité de bout en bout des données.

« Les premiers utilisateurs ayant opté pour des plateformes IoT propriétaires cloisonnées sont aujourd’hui pénalisées par des fonctionnalités rigides et limitées qui ne répondent plus à leurs besoins. Ces entreprises commencent à prendre conscience de la valeur que peut apporter une architecture davantage ouverte et modulaire, grâce à laquelle ils peuvent intégrer les capacités nécessaires pour s’adapter en fonction de leur évolution et de leurs innovations », déclare Dave Shuman, Industry Leader for IoT, Cloudera. « Certaines grandes entreprises du monde entier font déjà confiance à Cloudera pour bénéficier des innovations apportées par l’Internet des objets, de l’évolutivité du machine learning et des libertés inhérentes aux environnements de clouds hybrides. »
Cette nouvelle architecture IoT modulaire permet également aux entreprises de fonctionner en toute liberté sur le cloud et/ou sur site, ce qui facilite la portabilité des données et des applications tout en éliminant la dépendance vis-à-vis des fournisseurs de services cloud propriétaires. Les fonctions de sécurité intégrées à cette architecture permettent d’effectuer des tâches analytiques de la périphérie du réseau jusqu’au cloud.
« Les normes ouvertes et l’interopérabilité, deux approches qui jouent déjà un rôle important dans la résolution des problèmes d’intégration des données et de connectivité à l’Internet des objets, sont d’autant plus précieuses que les entreprises doivent fournir avec une plus grande efficacité des solutions IoT davantage sécurisées et évolutives dans des environnements hybrides et multi-clouds » commente Jered Floyd, Technology Strategist, Office of the CTO, Red Hat. « Avec le lancement de cette architecture bout en bout en partenariat avec Cloudera et Eurotech, nous aidons les utilisateurs de l’Internet des objets à relever ce défi tout en leur permettant de choisir leur fournisseur de services cloud. »
Cette combinaison des technologies de trois grands noms de l’informatique Open Source réunit quatre disciplines : technologie opérationnelle (OT — Operational Technology), technologie de l’information (IT — Information Technology), analyse des données (analytics) et intégration d’applications ; elle s’appuie sur les projets Open Source et les innovations clés proposées par les fondations Eclipse et Apache Software.
Cette architecture intégrée de bout en bout se compose des éléments suivants :
• une pile IoT intelligente en périphérie avec Everyware Software Framework (ESF) (page en français) et le middleware Red Hat pour piloter la connectivité des périphériques, l’acquisition et le contrôle des données ainsi que le routage intelligent, et permettre d’exécuter des tâches analytiques en périphérie du réseau ;
• l’intégration IoT à la plateforme Everyware Cloud (EC) d’Eurotech (page en français) et au middleware Red Hat fonctionnant sur la plateforme d’applications conteneurisées Red Hat® OpenShift (page en français) pour incorporer et gérer efficacement des périphériques hétérogènes connectés, faciliter le contrôle d’accès et l’authentification, maîtriser le flux opérationnel des données en aval et exploiter des applications IoT conteneurisées et distribuées ;

• une plateforme analytique et de gestion des données basée sur Cloudera Enterprise, pour le traitement des données IoT, le stockage persistant, les tâches analytiques et le Machine learning afin de générer des données pertinentes et des informations actionnables ;
• un environnement de développement et de distribution d’applications pour le développement, le déploiement et l’intégration d’applications cloud natives réalisées avec la plateforme d’applications conteneurisées Red Hat® OpenShift.
Cette architecture bout en bout convient à de multiples secteurs verticaux et permet aux clients de déployer avec facilité et efficacité un large éventail de scénarios d’utilisation pour l’Internet des objets, dont l’IoT industriel, le suivi des actifs en temps réel, la maintenance prédictive, les véhicules connectés, les villes intelligentes, etc.
« Il est de plus en plus compliqué d’acquérir une solution couvrant toutes les facettes de l’IoT. Aucun fournisseur ne peut à lui seul réunir la totalité des disciplines concernées — technologies opérationnelles, technologies de l’information, analyse des données et intégration des applications — afin de répondre aux exigences des plateformes modernes », déclare Giuseppe Surace, Chief Product and Marketing Officer, Eurotech. « Eurotech s’associe à Cloudera et Red Hat pour mettre en œuvre une architecture permettant d’utiliser de façon à la fois plus simple et plus rapide les données générées par les produits connectés à l’Internet des objets. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.