Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


IBM crée 1800 emplois en France et des formations sur les nouvelles technologies


Rédigé par Communiqué de IBM le 24 Mai 2018

Ces investissements vont stimuler l’innovation dans l’IA, le cloud et d’autres technologies émergentes.



IBM annonce aujourd’hui une série d’investissements et d’initiatives en France et la création de 1800 emplois au cours des deux prochaines années dans des domaines de point tels que l’IA, la blockchain, le cloud computing et l’IoT. Ces initiatives sont complétées par l’expansion en France, du plus grand réseau de programmes de formation pour renforcer les compétences des « new collars ».
Ces investissements dans de nouveaux emplois et dans les formations ont été annoncés par Ginni Rometty, IBM’s Chairman, President & CEO, lors du sommet « Tech for Good Summit », organisé à Paris par le président de la République française, Emmanuel Macron.

« Le président de la République française, Emmanuel Macron fait le pari majeur que l’IA va transformer chaque métier, chaque profession et chaque industrie » a déclaré Ginni Rometty. « Chez IBM, nous partageons cette conviction et en voyons chaque jour des preuves, Watson ayant un impact exponentiel ici en France et dans le monde entier. C’est pourquoi nous créons 1800 emplois en France afin de répondre à la demande croissante de nos clients dans le domaine de l’IA ».

IBM prévoit d’embaucher des consultants, des architectes informatiques, des développeurs et des experts techniques, y compris des nouveaux diplômés et des professionnels expérimentés. Ces 1800 nouveaux emplois comprennent les 400 liés à l’IA annoncés par IBM en mars lors du lancement du plan du gouvernement sur l’intelligence artificielle à l’occasion du sommet « AI for Humanity ».

Avec ces nouvelles embauches, IBM prévoit de renforcer sa présence nationale en créant des pôles de compétences en région avec des partenaires locaux publics et privés, comme déjà mis en place à Lille et Strasbourg.

« Nous nous engageons à développer des centres d’expertise aux côtés de nos clients, là où ils sont implantés » a déclaré Nicolas Sekkaki, Président d’IBM France. « IBM va continuer à travailler avec le gouvernement pour être sûre que la France a les compétences nécessaires pour prendre l’avantage dans cette nouvelle ère ».

Emplois et compétences des « new collars »

IBM a créé des emplois que nous qualifions de « new collars ». Ce sont des fonctions complètement nouvelles dans des domaines tels que la cybersécurité, la data-science, l’intelligence artificielle et les activités liées au cognitif. Elles n’exigent pas nécessairement de diplômes universitaires traditionnels mais plutôt les bonnes compétences, souvent obtenues par une formation professionnelle ou sur le terrain.

Dans le cadre de cet effort, IBM travaille avec le gouvernement sur le modèle d'éducation P-TECH (Pathways to Technology Early College High School). IBM a créé P-TECH en 2011 pour fournir aux jeunes, issus de milieux défavorisés, les compétences et les qualifications requises pour les emplois du 21ème siècle.

D’ici septembre, P-TECH sera déployé dans près de 120 écoles dans quatre pays et est en bonne voie de préparer plus de 75 000 étudiants à des emplois « new collars ». Le modèle, qui repose sur la collaboration entre le gouvernement, l’éducation et l’industrie, compte plus de 400 entreprises qui investissent dans les compétences du futur en offrant du mentorat, des visites de sites, des stages rémunérés et des entretiens d’embauche garantis.

IBM initie par ailleurs le projet IBM France Academy, une expérience d’apprentissage conçue pour préparer les métiers de demain, qui vous sera destinée ainsi qu’aux employés de nos clients et partenaires, afin d’aider chacun à développer les compétences requises dans cette nouvelle ère.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.