Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Intelligence artificielle dans le secteur de l'immobilier : Drooms automatise le processus de due diligence


Rédigé par Communiqué de Drooms le 13 Mars 2018

· Focus sur le développement de la dataroom de Drooms avec l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique pour des processus optimisés
· D´après un sondage*, l'intelligence artificielle aura une forte influence sur l'efficacité des transactions immobilières
· Drooms : une part de 40-50% dans le secteur de l'immobilier commercial depuis 2008 sur les principaux marchés (par exemple : Allemagne, Suisse)



Photo by Jesse Roberts on Unsplash
Photo by Jesse Roberts on Unsplash
D’après une enquête* récente réalisée auprès d'experts en immobilier, 54 % des personnes interrogées ont déclaré que l'intelligence artificielle apportera à l'avenir un avantage concurrentiel décisif dans le secteur des transactions. Pour la première fois, Drooms, premier fournisseur européen de datarooms virtuelles, intègre l'intelligence artificielle dans le processus de due diligence grâce à l'application de la technologie d'apprentissage automatique (machine learning). Avec la mise en œuvre du Natural Language Processing (NLP), une division de l'intelligence artificielle (IA), le processus de due diligence dans les transactions immobilières est davantage automatisé dans le Findings Manager de Drooms NXG.

Croissance continue au niveau international

En 2017, Drooms a géré plus de 1 500 transactions complexes à travers sa plate-forme, depuis la vente et l'acquisition de biens immobiliers jusqu'à l'introduction en bourse. La croissance du chiffre d’affaires de l'entreprise européenne en 2017 s’est élevée à 30 % par rapport à l’année précédente. Depuis 2008, Drooms détient une part de marché continue de 40 à 50 % dans le secteur immobilier en Allemagne ou en Suisse par exemple. Le co-fondateur, Alexandre Grellier, détaille les ambitions de Drooms : « Notre objectif est de livrer automatiquement 95 % des contenus d’un rapport de due diligence au cours des 4 - 5 prochaines années à partir de la dataroom virtuelle sur simple pression d'un bouton ».
Dans une étude réalisée auprès d’experts immobiliers en février 2018, Drooms a constaté que 54 % des personnes interrogées pensent que l'utilisation de l'IA apportera des bénéfices à leur entreprise et offre un avantage concurrentiel décisif. Près de la moitié des répondants (49%) a de plus, déclaré que l’AI accélère en particulier le processus de due diligence grâce à la recherche d’informations rapide au sein d'une grande quantité de documents. Les processus manuels et répétitifs sont réduits. Le Findings Manager de Drooms NXG accélère en effet, la due diligence en mettant en avant grâce à des catégories individuelles une présélection des documents pertinents parmi des milliers de documents électroniques et en proposant des findings potentiels pour le rapport dit « Red flag ». Le Findings Manager est sensible au contexte et reconnaît les mots, les synonymes et les modèles sémantiques. En outre, dans des langues complexes telles que la langue française ou allemande, le logiciel apprend grâce à la mise en œuvre de la technologie d'apprentissage automatique. Drooms propose toutes les principales langues européennes.

L'intelligence artificielle et la force d'innovation pour la position de leader du marché

Les documents d’une dataroom virtuelle étant souvent constitués de contrats, la langue est au cœur du développement de Drooms. Ainsi, la technologie de traitement du langage naturel (NLP) est utilisée, elle est capable de lire et comprendre le langage humain. L'objectif de cette technologie réside dans sa capacité d'interpréter un grand nombre de « données non structurées » (données qui ne peuvent pas être lues par des machines, comme les fichiers PDF ou des images). Le NPL permet une lecture simple, rapide et précise de ces documents. Les utilisateurs du Findings Manager de Drooms NXG peuvent ajouter des catégories individuelles ou modifier des mots clés existants pour effectuer une recherche ultra précise. Les propositions soumises par le Findings Manager peuvent être individualisés : l’utilisateur pouvant attribuer à chaque résultat une action à prendre ou bien une valeur. Le Findings Manager gère déjà les langues suivantes : anglais, allemand, espagnol, français et italien ainsi que le néerlandais et le turc.

Alexandre Grellier, Directeur et gérant de Drooms commente le développement du logiciel: « Notre objectif est de mettre en œuvre la technologie la plus efficace pour nos utilisateurs. L’enjeu principal pour nos utilisateurs est de réduire le temps passé sur la réalisation de processus répétitifs lors de la due diligence. Avec l'utilisation de l'intelligence artificielle, nous pouvons remédier à cette situation. Cependant, le changement de ces processus prend du temps – le temps que le logiciel apprenne de l'utilisateur et le temps pour que les processus internes de l'entreprise s’adaptent. L'intelligence artificielle n’est pas solution miracle pour l'industrie de l'immobilier ».

* Sondage réalisé par Drooms en février 2018. A ce jour, 80 professionnels de l’immobilier en Europe ont fait part de leur avis. L’enquête se poursuit en mars.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.


Twitter
Rss
LinkedIn
Google+
Facebook
Pinterest