Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Kili Technology, pépite française de l'annotation de données pour l'Intelligence Artificielle, lève $7millions


Rédigé par Communiqué de Kili Technology le 26 Janvier 2021

Kili Technology, la pépite française leader de l’annotation de données pour l’Intelligence Artificielle, clôture son premier tour de financement avec une levée de 7 millions de dollars auprès des fonds de capital risque Serena & e.ventures et de grands entrepreneurs dont Olivier Pomel (CEO Datadog), Nicolas Dessaigne (CEO Algolia), les fondateurs de PeopleDoc, ​Stanislas de Bentzmann (CEO Devoteam) et Gus Robertson (CEO NGINX) notamment.
Start-up de la FrenchTech créée fin 2018, ​Kili Technology aide les grandes entreprises à transformer leurs données brutes ​(contrats, emails clients, imagerie médicale, vidéo, image aérienne de drone ou satellite...) ​en données annotées de qualité, indispensables à l’industrialisation de projets d’intelligence artificielle (IA).



Kili Technology développe ​une plateforme collaborative mise à disposition des équipes tech et métier pour faciliter et accélérer la labellisation de la donnée. La start-up propose en outre ​l’accès à une main d'œuvre qualifiée et responsable (chargés de relation client, ingénieurs, médecins...) pour soutenir les équipes internes.
Le déploiement de l’IA encore embryonnaire par manque de données d’apprentissages de qualité
La transformation numérique et les solutions d’intelligence artificielle sont de formidables réservoirs de productivité et de croissance pour les entreprises, dans un contexte de crise économique et sanitaire. Toutes les entreprises l’ont compris, pourtant le déploiement de l’IA et son application business demeurent embryonnaires dans la plupart des industries.
Le goulot d’étranglement pour déployer l’IA n’est pas l’accès à la donnée mais le déficit de données qualifiées, assimilables par les modèles d’intelligence artificielle. ​29000 Gigaoctets (Go) d'informations (images, textes, vidéos, sons, Lidar, Radar) sont publiées chaque seconde dans le monde. Ce magma de données reste de la ​data brute inexploitable par l’IA.

Kili Technology, fait le lien entre la data et l’Intelligence Artificielle
A partir de leurs données brutes, ​Kili Technology permet aux entreprises de créer rapidement la donnée d’apprentissage nécessaire à la réussite des projets liés à l’intelligence artificielle​.
François-Xavier Leduc, co-fondateur et CEO de Kili Technology déclare: ​« ​Sans données d’apprentissage de qualité, pas d’IA. ​Kili Technology a permis à nos clients de réussir la mise en œuvre de leurs chantiers d’IA et de doubler le nombre de leurs projets d’IA chaque année. Nos investisseurs ont compris que n​ous étions parmi les seuls au monde à offrir ​une solution industrielle et ont saisi ​l’immensité de nos perspectives de développement. »
Depuis deux ans, Kili Technology accompagne plusieurs dizaines de clients en France ​(Crédit Agricole, Safran et d’autres acteurs du CAC 40)​, en Europe, aux Etat-Unis et en Chine​. L’expertise de Kili Technology s’applique aux secteurs de la ​banque/assurance​, de la ​santé​, de la ​distribution​, de l’industrie du luxe ou encore de la ​défense sur des problématiques d’automatisation de traitement documentaire, de supervision de chatbot, d’analyse d’imagerie
médicale, de détections de défauts sur des chaînes de production et de contrôle des paniers de course, ou encore le contrôle des frontières via image satellite.
« Nous sommes très fiers d’avoir développé en France u​ ne technologie leader sur son marché, sans équivalent au niveau mondial. Nous proposons une solution collaborative et intuitive, embarquant les dernières techniques de machine learning, facile d’usage pour les équipes techniques et métier. Kili Technology permet de structurer les données de manière industrielle pour un déploiement à grande échelle des projets d’IA.» explique ​Édouard d’Archimbaud, co-fondateur et CTO de Kili Technology.

Le soutien de Serena et d’e.ventures, experts de la Tech, et d’entrepreneurs de classe mondiale, pour accélérer à l’international
En deux ans, ​Kili Technology est rapidement devenu le leader français et un des principaux acteurs internationaux du marché exponentiel de l’annotation de données​. De 700 millions de dollars en 2019, la valeur du marché devrait croître à 4 milliards de dollars en 2025 (1)​ ​.
Forte d’une croissance organique et autofinancée depuis sa création, Kili Technology s’appuie désormais sur l’expérience de ​Serena Capita​l (fonds français qui a financé Dataiku) et d’​e.venture​s (fonds Américain qui a financé Segment ou NGINX), récemment arrivé en France avec la nomination de Jonathan Userovici pour investir dans les start-up tech qui ont de grandes ambitions internationales.
«La majorité des grandes entreprises ont compris que l'intelligence qu'elles peuvent créer à partir de leurs données est en facteur clé de différenciation et de pérennit​é, explique ​Marie Brayer, Partner chez Serena. ​En proposant un nouveau paradigme de gestion des données et métadonnées, inspiré des best practice GAFAs, Kili leur apporte un outil incroyable pour transformer leurs investissements en un ROI business et prend un positionnement clé sur une industrie de la data en ébullition. Nous avons été immensément impressionnés par l'équipe et sa capacité d'exécution et c'est là le premier driver de notre investissement».

« D’un côté le nombre de données disponibles explose, de l’autre nos entreprises ont besoin d’être plus efficaces et performantes avec la mise en production rapide de nombreux modèles d’intelligence artificielle. Les fondateurs de Kili Technology ont l’ambition de devenir la meilleure plateforme pour faire le pont entre les deux et ce qu’ils ont réalisé jusqu’à maintenant est très impressionnant » ​ajoute Jonathan Userovici, Partner chez e.ventures.
Kili Technology bénéficie également du soutien d’entrepreneurs de la Tech les plus ambitieux parmi lesquels ​Olivier Pomel, CEO et co-fondateur de Datadog, ​Nicolas Dessaigne​, CEO fondateur d'Algolia, ​Clément Buyse & Jonathan Benhamou, co-fondateurs de Peopledoc, ​Stanislas de Bentzmann, CEO et co-fondateur de Devoteam, ​Gus Robertson​, CEO de NGINX, ​Guillaume Luccisano​, CTO cofondateur de Trippelbyte, ​Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel, ​Michaël Benabou, fondateur de Veepee, via la Financière Saint James, ​Véronique Morali​, Président de Webedia, via son fonds familial Clover.

1)Grandview Research, GM Insights, Businesswire




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.