Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Netwrix simplifie le traitement des demandes d'accès aux données


Rédigé par Communiqué de Netwrix le 31 Mai 2020

Avec la dernière version de Netwrix Data Classification, les organisations peuvent facilement répondre aux demandes des utilisateurs concernant leurs données personnelles, et ce, dans les délais requis.



Netwrix, fournisseur qui simplifie la sécurité des données, annonce aujourd’hui le lancement de Netwrix Data Classification 5.5.3, la nouvelle version de sa plateforme de classification de données. Cette mise à jour permet à des services autres que les équipes IT de répondre rapidement aux demandes d’accès des personnes concernées (Data Subject Access Requests – DSAR), grâce à un processus simple mais sécurisé de recherche et de récupération des informations personnelles. Ainsi, les organisations peuvent maintenir un équilibre entre la charge de travail des services IT et le traitement rapide des DSAR afin de réduire le risque d’amendes et de perte de confiance du public. En outre, Netwrix Data Classification 5.5.3 prend en charge deux nouvelles sources de données, Box et Dropbox, afin d’accroître la sécurité et la conformité dans les environnements IT de type cloud et hybride.

D’un point de vue Channel, les partenaires de distribution ont désormais la possibilité de créer des flux de revenus supplémentaires en offrant de nouveaux services qui aident à soulager les DSAR de leurs clients, et leur permettent également d'équilibrer la charge de travail des services IT. Ils peuvent également proposer la découverte et la classification des données aux clients à l'aide de Box et Dropbox afin de les aider à protéger leurs actifs sensibles dans le cloud ou même à mettre en place des services avancés de gestion des données pour leurs propres clients.

Netwrix Data Classification 5.5.3 permet aux organisations de :

S’acquitter facilement de leurs obligations en matière de protection de la vie privée
Netwrix Data Classification permet aux organisations de répondre rapidement aux demandes d’accès des personnes concernées, comme l’exigent les réglementations en vigueur, et d’éviter ainsi de lourdes amendes et toute atteinte à leur réputation. Les responsables de la protection de la vie privée et de la conformité peuvent mettre en place un flux de travail cohérent pour répondre aux DSAR entrants et suivre facilement le statut de chaque dossier.

Réduire les coûts associés à la gestion des DSAR
Les organisations pourront dégager un budget suffisant en faveur de projets stratégiques à long terme en automatisant le processus de recherche et d’exportation de toutes les informations personnelles associées à un individu. En outre, l’interface conviviale utilisée pour les DSAR permet aux équipes chargées des questions juridiques, de la protection de la vie privée et d’autres domaines hors IT de répondre par elles-mêmes aux demandes, sans avoir besoin d’une formation particulière ou d’une connaissance approfondie des systèmes IT. Les partenaires de distribution auront quant à eux la possibilité d’étendre leurs services de conformité pour offrir la gestion des DSAR aux clients qui n'ont pas le temps ou l'expertise en interne pour traiter les DSAR.

Renforcer la sécurité des données stockées dans le cloud
Les organisations pourront désormais rechercher et étiqueter automatiquement les fichiers stockés dans Box et Dropbox afin de permettre le partage sécurisé des données et la collaboration entre employés. Par conséquent, les entreprises pourront sécuriser les données sensibles qu’elles stockent dans le cloud et se soumettre avec succès à des audits de conformité en y consacrant beaucoup moins d’efforts.

« Selon une récente enquête de Gartner, le traitement manuel d’une simple demande de droits d’accès coûte aux organisations plus de 1 400 dollars, et une majorité d’entre elles ont besoin de plus de deux semaines pour fournir une réponse. » – Gartner, Market Guide for Subject Rights Request Automation, Nader Henein, Bart Willemsen et Bernard Woo, 21 février 2020.

« Les services IT qui sont déjà surchargés par les nouvelles mesures adoptées pour le travail à distance seront bientôt à nouveau sollicités lorsque les équipes reviendront au bureau, explique Steve Dickson, PDG de Netwrix. Malheureusement, les obligations en matière de protection de la vie privée imposées par le RGPD et la CCPA sont inéluctables. Bien que le RGPD soit en vigueur depuis deux ans, les organisations éprouvent encore des difficultés à traiter rapidement les DSAR, comme l’exige le règlement. Les pénalités pour non-conformité sont un problème auquel aucune entreprise ne souhaite être confrontée en ce moment, surtout en période de récession économique mondiale. »

« Cette charge de travail accrue génère par ailleurs de nouvelles opportunités aux partenaires de distribution pour aider leurs clients à répondre aux préoccupations de sécurité des données et de conformité à un niveau beaucoup plus granulaire, ajoute Pierre-Louis Lussan, Country Manager France et Directeur South-West Europe chez Netwrix. Avec Netwrix Data Classification, les partenaires Channel vont non seulement automatiser ce processus pour leurs clients, mais aussi garantir une meilleure gestion et rentabilité, en apportant une valeur ajoutée et en créant des flux de revenus supplémentaires ».




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.