Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Pour 80% des PDG français, le manque de connaissance en lecture des données est une menace pour les entreprises


Rédigé par Communiqué de DOMO le 6 Novembre 2018

80 % des PDG pensent que le manque d’accès aux données et l’incapacité de les lire pourraient mettre leurs activités en danger

Les nouveaux dirigeants sont les plus préoccupés par ce phénomène

Un tiers des PDG admettent vérifier les données de leur entreprise au moment de se coucher



Selon un nouveau rapport publié aujourd'hui, près des trois quarts (80%) des PDG en France estiment que leur activité pourrait être menacée par le manque de visibilité en matière d'accès aux données et un manque de compétences.

L’étude, menée par Domo, le système d’exploitation basé sur le cloud pour les entreprises, a interrogé plus de 100 cadres dirigeants sur leurs opinions concernant la transformation digitale des données de leur entreprise. Les résultats concluent que tandis qu’une majorité croit que les données peuvent représenter une menace pour l’avenir de leur entreprise, il y a une scission démographique sévère : 87% des PDG âgés de 25 à 34 ans ont déclaré que cela pourrait être un risque, contre un tiers seulement des plus de 55 ans.

Une disparité générationnelle face aux enjeux du Big Data
L’étude révèle également qu'en raison de la montée en puissance des flux de données, la journée de travail traditionnelle est pratiquement morte pour de nombreux PDG, près de la moitié d'entre eux vérifient mêmes les analyses commerciales de leur entreprise dès le matin et avant de se coucher.

Ce chiffre flambe à 62% chez les 25-34 ans mais chute à seulement 17% pour les dirigeants de plus de 45 ans, qui sont beaucoup plus attachés à leur bureau. 58% d’entre eux préfèrent attendre d'être au bureau pour les consulter.

Ian Tickle, vice-président directeur et directeur général de Domo EMEA, explique : «Il est clair que les nouveaux chefs d’entreprise plus jeunes ont une attitude très différente à l’égard des données par rapport à leurs homologues plus aguerris”

En effet, les plus jeunes ont commencé leur carrière à l'ère digitale et l'ont adoptée pour créer une routine de travail plus flexible, tout en restant prudents face aux conséquences de la stagnation et de la mauvaise compréhension de leurs données.

73% des CEO prennent leur décision grâce à l’analyse de données

Pourtant, malgré le pourcentage plus élevé de PDG émergents qui reconnaissent le risque, le rapport indique que les données ne font pas toujours partie du processus décisionnel. Alors que dans l’ensemble, la plupart (73%) des dirigeants fondent leurs jugements sur des données et des observations, un tiers des 25 à 34 ans ont déclaré préférer se baser sur leur instinct.

Ce chiffre baisse à 21% parmi les 35-44 ans et augmente légèrement chez les 45-54 ans, laissant penser que tandis que la prochaine génération peut en contrepartie être plus avancée en matière de nouvelles technologies, elle est également plus impulsive que leur pairs avec plus d’expérience.

Cependant, le point sur lequel tous les PDG ont l’air de se mettre d’accord c’est que les données ont à présent un rôle crucial dans les opérations de leur entreprise, dans la façon dont ils mènent leurs équipes et leurs plans pour le futur.

Lorsqu’ils sont interrogés sur leur plan d’investissement principal pour les cinq prochaines années, 18% ont répondu que leur priorité serait les systèmes à mettre en place pour aider à la gestion de la richesse des données tandis qu’un plus grand nombre (37%) miserait sur l’analyse ainsi que la sécurité informatique et la conformité aux réglementation en vigueur.

Tous sont d’accord sur la nécessité de transformer digitalement leur entreprise

22% supplémentaires prévoient d’investir massivement dans le recrutement d’employés dotés de solides compétences numériques alors que 22% vont se concentrer sur la formation digitale des effectifs déjà présents.

Tickle a ajouté sur le sujet : “On nous dit constamment que la transformation digitale est différente dans chaque organisation et qu’il n’y a pas de solution unique pour tout le monde. Cependant, comme l’étude le montre, il y a un terrain commun pour de nombreuses problématiques, sans distinguer la taille et le secteur de l’activité ou encore du PDG en charge”

“Parmi les dirigeants d’entreprise, il est clair que les données font partie intégrante du futur de leur entreprise. Les dirigeants réalisent qu’ils ont besoin d’évoluer, de s’adapter et d’investir pour faire face à la demande des consommateurs, ce qui implique de mettre les bonnes données dans les mains de tous pour créer une organisation efficace et intéressante. Il s’agit de s’assurer que chaque employé est habilité à prendre des décisions pour l’entreprise d’aujourd’hui et celle de demain. Cependant, le problème, c’est qu’il y a encore beaucoup qui essaient de tout rationaliser en utilisant des pratiques et approches traditionnelles, et c’est le plus gros changement qui doit s’opérer. Dans n’importe quelle entreprise en croissance, les PDG ont besoin de devenir des leaders du digital, s’assurant de donner les bonnes formations et les outils adéquats pour pouvoir saisir toutes les opportunités. Le travail peut être facilité grâce à des petites choses comme l’accès aux données en temps réel, et que les nouvelles technologies peuvent leur offrir.”




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.