Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Retour d’expérience : Ingenico choisit MapR pour consolider ses bases de données et en assurer la sécurité


Rédigé par Communiqué de MapR le 24 Mai 2018

Pour répondre aux besoins de consolidation à la suite de nombreuses acquisitions, Ingenico, leader mondial sur le secteur du paiement a choisi la plateforme MapR pour intégrer sa base de données et consolider son reporting. C’était en mars 2017, retour d’expérience après une année d’utilisation.



Ingenico, leader mondial dans le monde du paiement en ligne, annonce aujourd’hui avoir fait confiance à MapR et à sa plateforme de données convergente, pour héberger sa base de données, et tirer tout le potentiel de ses données, de manière fluide, intuitive et complète, pour que ses ingénieurs puissent se focaliser sur leur cœur de métier : les techniques de paiement.

A l’origine du besoin d’Ingenico : la consolidation de sa plateforme de données, pour lui permettre de gérer les 5 milliards de transactions en temps-réel et permettre une plus grande synergie entre les données. En effet, Ingenico est aujourd’hui présent dans le monde entier, avec 25 centres de recherche et développement. Ils accompagnent plus de 1000 institutions financières, ont déployé 30 millions de terminaux de paiement et ont atteint un chiffre d’affaires de 2,51 milliards d’euros en 2017.

Des défis liés à la transformation du marché.

Le monde du paiement, très régionalisé et segmenté, est en constante consolidation. Tous les mois, de nouvelles fintechs arrivent sur le marché. Pour accroître sa présence à l’international, Ingenico a racheté les entreprises TechProcess, Bambora, Paymark, Airlink et Yesiza ; ce qui a renforcé la nécessité d’intégration et de consolidation des systèmes de données. De plus, il devenait nécessaire d’intégrer une plateforme intuitive pour procéder à la migration des données d’une plateforme à l’autre. En mars 2017, Ingenico a fait appel à MapR pour réduire le nombre de data stores, et n’avoir qu’un seul point de convergence pour toutes leurs données. Le besoin a ensuite évolué de simple outil de convergence à un outil de contrôle de fraudes et d’analyse des clients. Ingenico a ainsi pu rationnaliser des données jusque-là dispersées et coûteuses, ainsi que pour minimiser les risques. Disposer d’un unique point de contrôle des données, via la Converged Data Platform de MapR, est un élément déterminant, notamment à la veille de l’entrée en vigueur du RGPD.

Frédéric Delhalle Chef Architecte chez Ingenico Retail explique « J’ai rejoint Ingenico pour accompagner la transformation numérique de l’entreprise. Aujourd’hui, il est inconcevable d’envisager cette transformation sans l’implémentation d’une plateforme de données évolutive, flexible et solide, permettant à la fois de stocker, mais aussi d’exploiter toutes les données générées par Ingenico dans le monde entier, en temps-réel. La plateforme MapR nous prodigue aujourd’hui un véritable avantage compétitif sur nos concurrents, en favorisant la croissance externe et en offrant de nouvelles opportunités de business. »

La solution MapR s’est vite imposée comme une évidence.

La solution MapR a su s’adapter à l’activité d’Ingenico : évolutive et à la pointe en termes de technologies open source. Connue par réputation et recommandation, l’entreprise a vite été intégrée dans les benchmarks. La solution de MapR s’est ensuite rapidement imposée, en présentant des avantages déterminants :

- Le mirroring, inclus dans la suite MapR,
L’approche de type « fédération », importante en matière de réglementation des données propres à chaque pays. En effet, MapR permet de conserver les données dans chaque pays concerné, tout en ayant une vision et un management centralisé de l’ensemble de ces données grâce à son « Global Namesapace ».
- La limitation des couches : la plateforme permet de ne pas recourir à Java pour faire tourner le FS (file system), et de ne pas être confronté aux problèmes liés à HDFS
- Le mode de déploiement et le potentiel d’industrialisation.

« Les principales contraintes rencontrées par Ingenico sont liées à son activité de procédure des paiements, de production informatique, d’industrialisation. Ces contraintes sont dans l’ADN d’Ingenico, et nous devions faire appel à un partenaire qui puisse résister à l’évolutivité et au volume des transactions », indique Frédéric Delhalle.

L’offre MapR ne présente pas de point unique de défaillance (Single Point of Failure, en anglais) et permet à la plateforme de données d’être stable et d’encaisser le processing des données. D’un point de vue sécurité et business, ces fonctionnalités sont cruciales. Elles permettent de réduire les efforts pour maintenir les plateformes stables et réagir aux éventuelles problématiques.

« Le monde du paiement est en constante consolidation. Pour survivre et croître, Ingenico se doit de rester à la pointe de la technologie et de l’innovation, au travers des solutions qui permettent de garder le focus sur notre métier : le paiement. En termes de technologies open source, nous nous reposons sur des partenaires tels que MapR », indique Frédéric Delhalle.

Une infrastructure automatisée et une prise en main en autonomie

Les exigences d’Ingenico tiennent notamment de la densité de son cluster, sous format BGP et Exa- BGP. Ces technologies réseaux sont très avancées et permettent de faire du leaf-network. Elles sont utilisées par des entreprises telles que Google, Facebook et Criteo, seule autre entreprise française à avoir ce type d’infrastructures de données. En partant de ces contraintes, il était donc indispensable d’avoir des solutions qui puissent s’intégrer, de manière personnalisée, au sein de l’infrastructure Ingenico. C’est le cas de la solutions MapR, qui se présente comme une infrastructure « as a code » entièrement automatisée. Les experts de MapR et ceux d’Ingenico ont ainsi pu travailler main dans la main pour industrialiser cette plateforme de données, et s’assurer du succès du déploiement des solutions MapR, au sein même de l’infrastructure Ingenico.

Malik Guettaf, directeur commercial chez MapR explique : « Le travail auprès d’Ingenico a été réalisé en toute intelligence, et nous sommes fiers aujourd’hui de les accompagner vers le changement de leurs méthodes Big Data. Nos collaborateurs respectifs ont travaillé de concert pour que la plateforme de données convergente de MapR puisse être intégrée de manière optimale dans l’infrastructure Ingenico. L’objectif était vraiment d’accompagner Ingenico pour maximiser les chances de réussite, et relever le défi de l’industrialisation. »

Simplifier l’utilisation et optimiser les coûts

La plateforme MapR a permis à Ingenico de commencer à décommissionner plusieurs solutions de type traitement massif parallèle (en anglais, massive parallel processing ou MPP), permettant de simplifier l’utilisation de la donnée tout en réduisant son coût.

« Grâce à cette simplification d’utilisation, on parle désormais de l’objectif métier plutôt que des capacités de la plateforme. MapR nous permet d’exécuter les changements que l’on voulait opérer, car aujourd’hui en entreprise, la vision sans exécution n’est qu’illusion », ajoute Frédéric Delhalle.

En conclusion, MapR permet à Ingenico de rationaliser l’ensemble de ses données, chose qui devenait obligatoire avec l’internationalisation croissante de la société. La transformation numérique, les nouvelles normes réglementaires et les objectifs business étant en pleine mue, il devenait primordial qu’Ingenico fasse appel à une entreprise experte dans la donnée pour répondre à leur besoin de convergence, de flexibilité, et surtout de volume.

Sur le long terme, Ingenico souhaite utiliser les fonctionnalités de MapR comme socle technique de ses moteurs de paiement.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.


Twitter
Rss
LinkedIn
Google+
Facebook
Pinterest