Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Sinequa rejoint le cluster Data Intelligence du GICAT et renforce sa présence dans le secteur de la Défense et de la Sécurité


Rédigé par Communiqué de Sinequa le 19 Mars 2019

Sinequa, l'éditeur de logiciel indépendant spécialisé dans la recherche et l'analyse de données basées sur les technologies de l'IA dont le machine learning, le deep learning et le traitement automatique du langage naturel (NLP), annonce son adhésion au GICAT auprès de 260 sociétés françaises.



Photo by Koshu Kunii on Unsplash
Photo by Koshu Kunii on Unsplash
Le Groupement des industries de défense, est une référence auprès des acteurs institutionnels français et étrangers ainsi que des grands opérateurs privés. L'association professionnelle créée en 1978, représente les intérêts des industriels français de la Défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres. Aujourd'hui, elle rassemble près de 330 membres (grands groupes, entreprises de taille intermédiaire, petites et moyennes entreprises) qui couvrent un large spectre d'activités industrielles, de recherche, de services et de conseil au profit des forces militaires et civiles nationales et internationales impliquées dans la sécurité ou la défense terrestres ou aéroterrestres.

Lancé officiellement en octobre 2017, le cluster Data Intelligence du GICAT regroupe une vingtaine de sociétés françaises – Grands groupes, PME/ETI, Start-Up – disposant de technologies et solutions innovantes permettant de répondre aux enjeux du renseignement et du traitement massif des données. L'offre proposée par ce cluster est articulée autour de solutions de bout en bout, des capteurs aux data centers mobiles, en passant par des logiciels d'analyse, des calculateurs hautes performances, du stockage de données dans des clouds souverains ou des coffres forts souterrains.

La plateforme logicielle de Sinequa permet aux entreprises d'accéder de manière automatisée et systématisée à un capital de données intégrant des centaines de millions de documents écrits en langages naturels. Elle est particulièrement adaptée aux services de renseignement et de sécurité intérieur dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, la fraude et le blanchiment d'argent. Son offre peut également être utilisée dans le but d'identifier et de corréler les menaces et cyberattaques avec des analyses de texte sophistiquées en plusieurs langues, résoudre des affaires criminelles grâce à de puissantes capacités de recherche et même pour surveiller les interactions entre utilisateurs sur les réseaux sociaux.

« En devenant membre du GICAT et du cluster Data Intelligence, Sinequa compte renforcer sa présence sur le marché de la sécurité et de la défense mais aussi apporter son soutien à une solution souveraine européenne permettant notamment de répondre aux enjeux du renseignement et du traitement massif des données avec sa plateforme de recherche et d'analyse de données » déclare Fabrice de Salaberry, Directeur Général de Sinequa.

Pour Emmanuel Tonnelier, vice-président du cluster Data Intelligence, « Cette entrée de Sinequa dans le cluster complète notre offre de manière cohérente et renforce notre panoplie de capacités. Nous sommes d'ailleurs heureux de constater que l'offre souveraine du cluster suscite un intérêt croissant tant en France qu'à l'étranger. »




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.