Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur


Face à un nouveau sujet, les entreprises ont généralement le réflexe de chercher à se faire conseiller sur la manière de l’aborder. Mais que peut-on attendre d’un conseil et qu'est-ce que le conseil ? Un conseil est un spécialiste extérieur à une organisation à qui l'on fait appel, afin d'obtenir un avis au sujet d'une question ou de l'aide pour résoudre un problème précis.

La prestation d’un conseil suit un processus dont il est difficile de caractériser l'essence en une phrase. Le processus de conseil est indépendant du contenu, c'est-à-dire que les conseils suivent les mêmes étapes, quel que soit leur domaine d'expertise. Quoique le processus de conseil soit indépendant du contenu, c'est une activité très dépendante du client. Il s’agit donc pour le conseil de mettre en œuvre ses compétences pour résoudre le problème de son client. Le conseil ne s'accommode pas de solutions standardisées. Le conseil doit être adapté spécifiquement aux besoins particuliers du client. Le conseil doit avoir des compétences c'est-à-dire une combinaison de connaissances, d’expériences et de comportements qui le qualifie pour conseiller sur un sujet.

Le processus du conseil comprend différentes dimensions, toutes liées entre elles. Il s’agit d’influencer sans pouvoir hiérarchique direct ; d’apporter son expertise et la faire appliquer ; d’établir une relation de confiance avec le client ; de s’impliquer tout en restant impartial ; de travailler sous pression et dans le conflit ; de fournir un cadre pour la recherche de solution ; et au final d’avoir un impact sur l’entreprise.

Un conseil s’efforce toujours de répondre aux besoins spécifiques de son client, mais son rôle évolue avec les circonstances. Au cours de la même mission ¬peut-être même dans le même jour il est amené à jouer des rôles bien différents : médecin, facilitateur, ambassadeur, gourou, catalyseur, arbitre, animateur, détective, chef d’orchestre, confident, entremetteur et malheureusement souvent bouc émissaire.

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive. On peut trouver sans doute d'autres rôles à y ajouter. Cette liste est une simple description des rôles les plus courants joués par les conseils. Suivant la mission, le conseil joue tous ces rôles à la fois ou seulement quelques-uns d'entre eux. En améliorant sa connaissance de son métier, le conseil peut se rendre compte qu'il devient plus facile d'évaluer les situations et de passer d'un rôle à l'autre. De plus, il est appelé à jouer des rôles plus variés au fur et à mesure que ses responsabilités, son expérience et ses rapports avec ses clients augmentent.

Il est important de reconnaître que des contextes différents appellent des traitements différents. L’efficacité du conseil dépend souvent de son habilité à évaluer les situations et à choisir les rôles qui sont les mieux adaptés. Pour évaluer et choisir un conseil, il faut considérer les compétences, les connaissances et surtout les références spécifiques relatives au problème à l'étude. Le plus important est d'engager un conseil qui peut apporter une valeur ajoutée à l'entreprise. Soyons clair, aujourd’hui en France pour le thème du Big Data (Méga Données) les personnes à même de conseiller sont assez rares.

Pour aller plus loin sur ce sujet vous pouvez utilement consulter l’article suivant : « Big Data Competency Center Might Ease Talent Shortage » : cliquez ici


Rédigé par Michel Bruley le Jeudi 2 Octobre 2014 à 13:56 | Permalien | Commentaires {0}

Nouveau commentaire :
Twitter



> A LIRE EN CE MOMENT SUR DECIDEO
Profil
Michel Bruley
Michel Bruley



Galerie
scan0578.jpg
B6.JPG
B1.JPG
A.JPG
B4.jpg
B8.jpg

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile