Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La gouvernance des données : un anti-dépresseur informatique


Rédigé par Colin Rickard, Managing Director DataFLux le 20 Novembre 2007

Dès que l’on parle de gestion des données, les entreprises sont confrontées à un nombre croissant de challenges.
Prise en compte des contraintes réglementaires, pression technologique, ou encore demandes de plus en plus complexes des utilisateurs métiers sont autant de facteurs qui obligent les gestionnaires de données et les DSI à mettre en œuvre des infrastructures dédiées tout aussi fiables que cohérentes.



La gouvernance des données : un anti-dépresseur informatique
Si les forces opérationnelles ont largement contribuées à mettre les problématiques de qualité et d'intégration des données sous le feu des projecteurs, notamment de part la réactivité dont elles ont dû faire preuve pour pallier certains dysfonctionnements, les Directions Générales commencent également à réaliser que les données sont un véritable patrimoine de l'entreprise, et que leur bonne gestion apporterait un avantage compétitif certain. Cette pression du top management se fait donc de plus en plus forte.

Dans ce contexte, sommes-nous à même d'offrir aux utilisateurs des données de l'entreprise le niveau de service nécessaire pour répondre à leurs attentes ?

D'une manière générale, il semblerait que la réponse soit « Non ».

Quantifier la valeur des données, dégager des budgets et trouver des leviers pour les projets de gestion de la qualité et d'intégration des données demande tout à la fois une coopération efficace entre les différents acteurs de l'entreprise, une planification et un suivi régulier, une implication forte des métiers ainsi qu'un relais de haut niveau.
Bien souvent, si ces projets sont repoussés, c'est du fait de la culture managériale de l'entreprise et du manque d'intérêt au plus haut niveau et non de la technologie ou des éventuelles difficultés rencontrées dans sa mise en oeuvre. Cependant, les deux facteurs peuvent bien entendu coexister.

La gouvernance des données est un concept émergent qui permet d'apporter des réponses à cette situation. Baseline Consulting, cabinet de conseil, en donne une bonne définition en décrivant la gouvernance des données comme « un processus de supervision et de décision qui permet de hiérarchiser les différents investissements, d'allouer les ressources adéquates et un pilotage par les résultats, tout ceci pour s'assurer que les données utilisées au sein des projets sont valorisées et répondent aux enjeux et aux objectifs de l'entreprise ». Simple, n'est-ce pas ?

En synthèse, la gouvernance des données est avant tout un retour aux fondamentaux afin de garantir l'atteinte des objectifs : peut-on piloter la qualité de nos données ? Avons-nous mis en place une organisation dédiée à l'atteinte de ces objectifs ? Cette organisation a-t-elle une compréhension suffisamment claire des métiers de l'entreprise pour définir des règles métiers ?
On constate aujourd'hui l'intérêt grandissant pour la gouvernance de la donnée, au travers d'initiatives réussies de la part d'entreprises qui se dotent d'une organisation et de processus dédiés.
Ceci est du reste une excellente nouvelle pour tout professionnel de la donnée qui subit une pression grandissante et manque d'accompagnement. Appropriez vous ce nouveau concept, lancer un projet et apprenez : les bénéfices que vous en retirerez au travers d'une meilleur connaissance de vos clients, de processus d'entreprise mieux adaptés pourraient vous surprendre Vous pourriez même devenir serein...




Commentaires

1.Posté par JP Paillon le 21/11/2007 11:42
La lecture de cet article soulève au moins une question importante :

L'article a t-il été écrit après une surdoses des sus-cités anti-dépresseurs (à effet psychotropes), ou bien traduit par un illettré assisté du Google translator ?

En mon esprit un affreux doute s'installe ...

2.Posté par Xavier LEFAURE, Consultant décisionnel Aubay le 21/11/2007 20:42
Pour approfondir ce sujet je vous recommande l'excellent livre blanc d'OCTO Technologie Architecture de SI - Gouvernance de la donnée.
Ici http://www.octo.com/formulaire/formulaire.php3

Aubay et OCTO étant historiquement liés, je crois utile de préciser qu'il s'agit bien d'une préconisation personnelle et non d'une "pub". Bonne lecture !