Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Atos et l’Université de Reims lancent « ROMEO », l’un des supercalculateurs les plus puissants au monde, sous le parrainage de Cédric Villani


Rédigé par Communiqué de Atos le 2 Octobre 2018

Atos, leader international de la transformation digitale, et ROMEO, centre de calcul régional de l’université de Reims Champagne-Ardenne, annoncent l’inauguration du nouveau supercalculateur ROMEO. Ce supercalculateur, un BullSequana X1000 d’Atos, se classe parmi les meilleurs supercalculateurs au niveau mondial : il entre dans le classement TOP500 et occupe la 20ème place du classement GREEN500.



Atos et l’Université de Reims lancent « ROMEO », l’un des supercalculateurs les plus puissants au monde, sous le parrainage de Cédric Villani
L’université de Reims Champagne-Ardenne inaugure aujourd’hui la mise à disposition du nouveau supercalculateur Romeo sous le partenariat de Cédric Villani. Cette cérémonie se déroulera en présence de Guillaume Gellé, président de l’université de Reims Champagne-Ardenne, Catherine Vautrin, présidente de de la communauté urbaine du Grand Reims, Jean Rottner, président de la région Grand Est et de Denis Conus, préfet de la Marne et représentant de Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand Est et de représentants d’Atos, du CEA DAM, de GENCI et NVIDIA.

D’une puissance supérieure à 1 petaflop/s (un million de milliard de opérations par seconde), et équipés de processeurs parmi les plus performants du marché, et des derniers processeurs graphiques Telsa conçus par NVIDIA, ce supercalculateur propose des architectures capables d’associer simulation numérique et intelligence artificielle.

Le supercalculateur utilise la solution Bull eXascale Interconnect (BXI) d’Atos qui offre performance, scalabilité, fiabilité pour les charges de travail extrêmes. Il permettra aux organisations académiques et aux acteurs industriels de bénéficier d’une puissance de calcul importante pour leur projet de simulation numérique et de développer des applications basées sur les récentes innovations en matière d'intelligence artificielle et d'analyse de données.

Cédric Villani a dirigé, à la demande du premier ministre Édouard Philippe, la mission sur l’intelligence artificielle – et ce nouveau supercalculateur entre pleinement dans cette stratégie nationale. Il se concentre sur quatre secteurs identifiés prioritaires dans le développement de l'intelligence artificielle : la santé, les transports, l'environnement et la défense.

ROMEO est une véritable opportunité d’innovations sur le territoire régional. Les chercheurs universitaires et ceux du milieu industriel s’appuient sur les ressources de ce supercalculateur pour les résultats de simulation dans les domaines de l’agriculture, de la finance ou encore du monde automobile.

« Nous sommes fiers de la mise à disposition du supercalculateur à l’université de Reims Champagne-Ardenne » déclare Pierre Barnabé, Directeur général des activités Big Data & Cybersécurité du groupe Atos « Cette installation confirme l’engagement stratégique du groupe en matière de R&D dans le domaine du calcul scientifique. Le supercalculateur BullSequana apporte le niveau de puissance exigé par les projets de simulation numérique du centre universitaire, et propose également les fonctionnalités nécessaires à la convergence de l’intelligence artificielle et du calcul scientifique, telles que souhaitées par le centre. »

NVIDIA félicite l'Université de Reims Champagne-Ardenne pour son nouveau supercalculateur ROMEO qui élargit le partenariat solide établi depuis de nombreuses années.

« Construit sur les bases de notre partenariat de longue date avec l'Université de Reims Champagne-Ardenne, le nouveau supercalculateur ROMEO permettra aux chercheurs de façonner le monde de demain en utilisant le calcul haute performance et l'IA », a déclaré Jaap Zuiderveld, VP Europe chez NVIDIA. « L’installation ROMEO est complétée par le nouveau master CHPS de l'URCA et les cours du NVIDIA Deep Learning Institute offerts à l'université, qui permettront à une nouvelle génération de chercheurs AI de prospérer. »

« Ce nouveau supercalculateur se positionne au cœur du pôle Sciences du numérique et de l’ingénieur développé par notre université. Grâce au calcul et à la simulation haute performance, ce supercalculateur permet d’obtenir des résultats inimaginables il y a quelques années encore. ROMEO participe désormais à résoudre des problèmes complexes dans les domaines de l’industrie 4.0, de la bio économie, de l’énergie, du climat, de la santé, des matériaux et des transformations technologiques en associant recherche universitaire et industrielle » a déclaré Guillaume Gellé, président de l’université de Reims Champagne-Ardenne.

Le supercalculateur est financé par : Le FEDER à hauteur de 2 633 333 €, La Région à hauteur de 1 000 000 €, L’Etat à hauteur de 633 333 €, Le Grand Reims à hauteur de 500 000 € et L’Université de Reims Champagne-Ardenne à hauteur de 500 000 €.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.