Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Intelligence Artificielle : Que du bonheur ? … Pas sûr !


Rédigé par Augustin HURET, Mondobrain le 19 Avril 2018

Beaucoup s’étonneront de ce titre donné à une de mes communications. Chantre de l’Intelligence Artificielle depuis bientôt 20 ans et un des pères de l’Intelligence Augmentée, je suis sans doute le dernier duquel on l’attendrait.
Il faut que je m’explique !



Augustin HURET, Fondateur de Mondobrain
Augustin HURET, Fondateur de Mondobrain
D’un côté, on brandit à tout va les dangers déshumanisants de l’Intelligence Artificielle, destructrice d’emploi et de l’autre, les utopistes voient une sorte de panacée universelle à toutes les déficiences humaines.

Et si la bonne voie, celle qui nous fera grandir et remettra l’homme au centre de l’entreprise, ne résidait pas, dans l’insipide cocktail de demi-mesure et de compromis qu’on voudrait nous faire avaler, mais dans l’exploitation à leur maximum de toutes les capacités de l’Intelligence Augmentée ?

Je vais ici essayer de développer cette conviction dans le domaine que Mondobrain « augmente » : le Décisionnel. L’Intelligence Artificielle permet au Décideur de prendre LA meilleure décision possible. Pas juste une bonne décision, une décision optimisée ou une décision éclairée !, non !, LA meilleure, tout simplement. Une solution qu’il n’aurait probablement jamais trouvée sans elle.

Maintenant, imaginons une entreprise dans laquelle serait déclarée la guerre des cadres, vainqueurs ou vaincus, promus ou déchus en fonction de la capacité de chacun à obtenir l’accès à l’outil ou aux données, de leur aptitude à maîtriser des applications complexes ou leur talent à assimiler les nouvelles technologies, à surfer le changement. Oubliés l’expérience, le travail de groupe, la synergie d’entreprise, et les partages d’expérience. Est-ce cela l’entreprise qu’on appelle de nos vœux ? Celle où il fera bon travailler et qui attirera les talents ? Sera-t-elle plus performante ? Certainement pas !

C’est la raison pour laquelle j’ai toujours eu la conviction que la première qualité d’un moteur d’Intelligence Artificielle est avant tout son extrême simplicité de mise en œuvre et d’utilisation pour permettre à chacun d’accéder à ses bénéfices, et ne pas laisser à la traine des sources d’expériences et de connaissances qui n’auraient comme défaut que de n’être pas des geeks. Dans une entreprise globale où les décisions doivent être idéalement prises au niveau le plus proche des opérations, c’est aussi l’assurance de mettre cette puissance de décision entre les mains des opérationnels (opérateurs de machines-outils, téléopérateurs de plateformes de crédit à la consommation, comptable …) et d’en agréger les bénéfices avant de les remonter de manière structurée à tous les échelons de l’entreprise pour contribuer aux décisions stratégiques.

Une fois permis cet accès universel à l’Intelligence Artificielle, et avant d’activer sa puissance de calcul, il faut permettre de soutenir l’Intelligence Humaine, pour qu’elle pose les bonnes questions et facilite l’intégration de l’expérience et le savoir de l’utilisateur. Une data visualisation immédiate, simple, intuitive et interactive permet d’affiner les questions, de verrouiller les contraintes et littéralement de jouer avec les données pour confronter les intuitions à la réalité.

La question étant valablement posée, les contraintes et le savoir de l’utilisateur intégrés, l’Intelligence Artificielle peut apporter sa contribution, d’un simple clic. Ce sont instantanément des milliards de combinaisons qui sont testées. Il faudrait des années, voire des siècles pour les explorer toutes avec les outils classiques, et ce qui ressort de l’AI, ce n’est pas juste une meilleure connaissance des données ou la visualisation d’un historique, mais une vraie recommandation. Une recommandation que l’Intelligence Collective permet de partager pour l’enrichir encore de nouvelles expériences, de nouvelles connaissances pour arriver à une prescription qui, non seulement soutient une décision robuste, mais également ne peut que rallier les suffrages dans la mesure où chacun aura eu l’opportunité d’apporter sa contribution, une contribution pour laquelle ils auront pu mettre à leur service l’Intelligence Artificielle, et qui est traçable.

Alors oui, l’Intelligence Artificielle peut ouvrir une nouvelle aire d’efficacité et de management apaisé, à condition qu’elle soit simple à utiliser et tout à la fois modérée et décuplée par les intelligences humaine et collective.

Stephen Hawking disait : « la création d’une Intelligence Artificielle puissante peut devenir la meilleure et la pire des choses qui ne soit jamais arrivé à l’humanité. »

A nous de choisir !




Commentaires

1.Posté par Thierry Vallaud le 22/04/2018 11:38
Espérons que cette nouvelle vision donne plus de chance à Mondobrain que Business Efficience et son Hyper Cube.....

2.Posté par Saint Cast le 23/04/2018 17:23
Etre en avance est parfois un handicap.
BearingPoint qui a racheté la technologie, semble faire bon usage d'HyperCube :
https://www.bearingpoint.com/fr-fr/notre-expertise/innovations/analyse-de-donnees/hypercube/
HyperCube était une solution en avance sur son temps qui a eu de très nombreuses applications et a permis à Bearing Point de devenir un acteur majeur de la datascience. (https://www.bearingpoint.com/fr-fr/notre-expertise/innovations/analyse-de-donnees/hypercube/). HyperCube a permis de mettre en situation et de mieux comprendre les forces et les faiblesses d’une approche trop technique. A la manière de Leonard de Vinci, la nouvelle génération intègre pour la première fois les Intelligence Humaine, artificielle et Collective au service des opérationnels et non des data scientists.
En résumé, Hypercube nous aura permis de grimper un peu plus haut sur la courbe d'apprentissage.

3.Posté par Thierry Vallaud le 04/05/2018 00:03
C'est vrai bonne chance à Mondobrain et cela avec plus de transparence, espérons le... https://www.pauljorion.com/blog/2012/07/13/injonction/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.


Twitter
Rss
LinkedIn
Google+
Facebook
Pinterest