Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Quelles tendances pour 2021 ? Les 5 prédictions de Boomi, leader de l’iPaaS du groupe Dell Technologies


Rédigé par Communiqué de Boomi le 15 Février 2021

Après une année 2020 qui a bouleversé toutes nos certitudes et nous a appris que tout est possible, Boomi, entreprise de Dell Technologies spécialiste de l’intégration de données dans le cloud (iPaaS) partage ses prédictions pour 2021.



Prédiction n°1 – La généralisation du télétravail et des modes de travail hybrides

Le nouveau monde est hybride, et l'environnement de travail ne reviendra jamais à ce qu'il était avant 2020. Partout, le travail à distance va se pérenniser et se généraliser, même si ce ne sera pas à temps plein pour toutes et tous. Les entreprises vont devoir réimaginer ces espace-temps où la main d’œuvre devient hybride, connectée, collaborative et communicante. De fait, de nouveaux services et outils vont voir le jour, de la part des géants du web bien sûr mais aussi de nouveaux acteurs plus petits, inventifs. Que ce soit en matière d’accès serveurs, de solutions edge pour des SI de plus en plus répartis, ou encore de mise à disposition de données à jour, il importe désormais de planifier un avenir où des confinements localisés pourraient faire partie du cycle naturel de la vie des entreprises comme le changement climatique sur l’équilibre du globe.

Prédiction n°2 – L’accélération du Cloud et du SaaS avec des effets pervers à anticiper

C’est flagrant, ce sont les secteurs et les entreprises qui avaient déjà réalisé leur transformation numérique qui ont le mieux traversé la crise de la Covid-19. La leçon a bien été entendue, le transfert des données dans le Cloud et l’adoption d’applications en mode SaaS (Software-as-a-Service) va s’accélérer. Plusieurs études, dont celle réalisée par Coleman Parkes en 2020 sur le dilemme de l’innovation dans l’ERP, anticipent la redistribution des budgets informatiques en faveur du triptyque consolidation-migration cloud et intégration des données, y compris en France.

Cette adoption croissante va induire deux effets pervers : le rôle central accru des fournisseurs de services Cloud d’une part, qui, en cas d’interruption de services, pourrait impacter des milliers voire des millions d’entreprises dans le monde. Et une exposition croissante des entreprises aux risques d’attaques cyber d’autre part.

Prédiction n°3 – Des revirements importants en matière d’investissements, d’innovation et de modernisation IT

Avec la reprise économique en Chine, l’Asie va prendre une avance importante sur l’Europe et l’Amérique, et créer un déséquilibre très important sur plusieurs secteurs comme les nouvelles technologies et le commerce. Cela aura de nombreuses répercussions dans les années à venir. A ce point s’ajoute un changement de paradigme : les nouvelles générations défendent de nouvelles valeurs comme l’importance de la protection de la planète, et le besoin d’une transition énergétique. Cela va contribuer à renforcer l’attrait des nouvelles technologies dans l’esprit des investisseurs.

Effet direct de la Covid-19 et des coupes budgétaires en Europe et aux Etats-Unis, les entreprises risquent de reporter certains projets de modernisation de leur SI et de classer comme non prioritaires certains aménagements initialement considérés comme nécessaires. Cela devrait être le cas pour la mise en conformité avec le RGPD en Europe ou le CCPA (California Consumer Privacy Act) aux USA. Les autorités de contrôles étant elles-mêmes ralenties par la pandémie, elles auront tendance à se concentrer sur les gros acteurs, ce que certains ont déjà bien anticipé. C’est une mauvaise nouvelle pour la protection de données personnelles, ce qui pourrait fragiliser plus encore le niveau global de la sécurité dans les entreprises.

En matière d’infrastructure du SI, certaines configurations « traditionnelles » de type ERP ou middleware ne pourront pas prendre en charge l’agilité métier requise pour rebooster l’activité. Avec les reports de projets majeurs de modernisation, impossible d’offrir la vitesse de déploiement et le retour sur investissement nécessaires pour tenir dans le monde de demain. Certaines entreprises devront faire des choix stratégiques pour réussir à transformer leur organisation au niveau de la technologie, des personnes et des processus. Pas sûr qu’elles y parviennent si elles ne prennent pas les bonnes orientations d’intégration infrastructure as-a-service dès le départ.

Prédiction n°4 – Priorité au bien-être mental ? Pas si fou que ça !

Il est probable que nous verrons plus de personnes en âge de travailler s’éloigner du centre des villes et des banlieues proches pour se rendre dans des lieux plus éloignés du bureau, plus « agréables » et où la propriété est moins chère.

Dans un avenir vraisemblablement composé de confinements localisés et mouvants, les stratégies des entreprises prendront davantage en compte les activités des employés et des données qui en découlent, depuis l'embauche et l’onboarding jusqu’à la mesure des performances gérée à distance et remodelée par des usages et besoins de travailleurs « distants ».

Ces stratégies impliquent de travailler sur la donnée RH, travail qui permettra aux décideurs d’équilibrer le « risque » entre intérêts des salariés et de l'entreprise. Cette approche fera des RH une fonction clé pour des prises de décision solides de la part des dirigeants.

Prédiction n°5 – La nécessaire collaboration avec les DSI et équipes IT

A l'intersection des flux de travail et des données, les RH et les services IT devront savoir naviguer ensemble dans le paysage émotionnel. La collaboration avec la DSI deviendra essentielle pour élaborer d’abord une carte de l'itinéraire de retour au travail, puis une feuille de route de pérennité de l’organisation du travail (technologies de réseaux sécurisés, plateformes de collaboration, matériel prêt à l'emploi) et ce, en adéquation avec les besoins des employés (coaching, protection contre le sentiment d'isolement, conseil financier).

En ce qui concerne la technologie, les RH collaboreront étroitement avec les équipes IT et d'innovation pour assurer une connexion constante et solide à l'espace de travail virtuel, tout en abordant les questions techniques qui ont une incidence sur la vie privée, la sécurité et le bien-être général des employés.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.